1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Darwin, Eldorado des « working holidays »
Idées de voyage

Darwin, Eldorado des « working holidays »

Mis à jour le : 25 mars 2015

Carte

Il y a, dans la vie, des occasions à ne pas rater. Celle qui permet de découvrir au long cours l’un des endroits les plus spectaculaires, sauvages et énigmatiques de la planète, tout en finançant son exploration par une embauche sur place, est de celles-ci.
 
Le nom de cette occasion ? Le Visa Vacances Travail – WHV pour les intimes – donnant le droit de travailler, de voyager et d’étudier pendant une année, renouvelable, en Australie. Les conditions ? Être âgé de trente ans maximum, avoir un an devant soi pour combiner jobs et vacances… et avoir soif d’horizons lointains.

Le bout du monde, deux fois

Darwin occupe une place à part sur la carte de l’aventure et du WHV. La capitale du Territoire du Nord, non contente d’être déjà située aux antipodes, se trouve au sommet du Top End, l’extrémité nord de l’Australie, à quelques encablures de l’Indonésie. Ainsi, la seule métropole tropicale du pays-continent baigne dans une ambiance décontractée, qui doit autant à son climat qu’à sa proximité avec l’Asie. Des voiliers du port aux musées d’art aborigène en passant par les marchés asiatiques, Darwin fait rimer multiculturalisme avec dolce vita. Ajoutez, à cet état d’esprit cosmopolite et détendu, le fait que le Territoire du Nord connaît une situation de plein emploi, et vous comprendrez pourquoi, à Darwin, les détenteurs du WHV sont accueillis à bras ouverts et n’ont aucune difficulté à trouver un job. 

L’Australie de l’intérieur

Les opportunités d’embauche dans le Territoire du nord sont nombreuses et variées, de la vie de bureau inimitablement darwinienne en vêtements casual, au fruit-picking de citrons ou de bananes ! Que ce soit en tant que serveur dans les restaurants aux généreuses terrasses de Darwin, affichant sur leur carte du kangourou et du crocodile, ou dans les Cattle Farms, vastes exploitations agricoles de l’arrière-pays, où vous nourrirez les veaux au biberon, ces jobs de quelques semaines sont le meilleur moyen de découvrir de l’intérieur l’Aussie way of life. Et si la plupart des employeurs n’exigent pas d’expérience, Darwin offre aussi l’occasion d’apprendre un métier manuel, comme charpentier ou mécanicien. Il suffit de cumuler trois mois de travail dans le Territoire du Nord pour voir son WHV prolongé d’un an, dans l’ensemble de l’Australie.  

Didgeridoo, crocodiles et désert

Darwin est une base idéale pour se baigner dans les trous d’eau et cascades des parcs nationaux du Top End tropical, tenter l’aventure de l’Outback dans le Centre Rouge, mais aussi toucher au cœur de la culture aborigène. Le Didgeridoo, instrument traditionnel des natifs, est originaire de la région et résonne toujours dans les marchés de Darwin, tandis que les peintures rupestres millénaires du parc national de Kakadu témoignent de l’ancienneté du « temps du rêve ». Aux confins du Territoire du nord, il émane d’Uluru, le plus grand monolithe du monde, toute la majesté mystique du centre spirituel aborigène. Non loin de là, dans l’Alice Springs Desert Park, vous pourrez côtoyer le gecko marbré et d’autres créatures du désert australien, à moins que vous ne préfériez, protégé par une cage, plonger parmi des crocodiles gigantesques dans les bassins du Crocosaurus Cove de Darwin !

Vers Darwin, et au-delà

Envie de voir plus loin encore en Australie ? Sachez que, du 25 MARS AU 31 MAI 2015, pour l’achat d’un vol international vers Darwin, la compagnie aérienne Qantas et le tour opérateur Australie Autrement proposent deux vols intérieurs gratuits.
Plus d’informations sur le site www.australieautrement.com/offrespecialdarwin
 
© Lonely Planet 2015
Cet article a été réalisé en partenariat avec