1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. La Sicile loin des touristes
Idées de voyage

La Sicile loin des touristes

Mis à jour le : 9 février 2017

Carte

La Sicile regorge de beautés naturelles avec ses plages divines et ses parcs régionaux accessibles au cours d'une randonnée sur l'île. Si ces lieux font partie des incontournables et rassemblent beaucoup de touristes chaque année, il est aussi possible d'opter pour des sites moins connus et plus reculés. Voici notre sélection de 5 lieux pour découvrir la Sicile loin des touristes.

1. Torre Salsa, plage et réserve naturelle

Des plages sauvages bordent la côte entre Agrigente et Sélinonte. À environ 5 km à l’ouest de Realmonte, Siculiana Marina possède une superbe plage de sable et vous pourrez marcher dans la réserve naturelle Torre Salsa, gérée par le WWF, où des sentiers bien balisés offrent des vues panoramiques sur les montagnes et la côte alentour. La superbe plage Torre Salsa, accessible par l’entrée nord de la réserve, est idéale pour se détendre.

2. Corléone, célèbre ville de la mafia

Après des siècles de pauvreté et de mainmise de la Mafia, la ville de Corleone, à 60 km de Palerme, a essayé de se réinventer au cours de la dernière décennie – elle est aussi connue grâce à la trilogie du Parrain de Francis Ford Coppola. Corleone accueille aujourd’hui le CIDMA (Centro Internazionale di Documentazione sulla Mafia e Movimento Antimafia), situé dans une petite rue pavée donnant sur la piazza Garibaldi. Ce musée très émouvant sur le mouvement anti-Mafia promeut la parole comme arme contre le crime organisé et la culture de l’omertà.

3. Rocche di Cusa, petit coin de paradis

La plupart des pierres jaunes utilisées dans la construction des grands temples de Sélinonte furent extraites de ces anciennes carrières, creusées au temps de la Grande Grèce. Le cadre est charmant – vert et sauvage, il est parsemé d’oliviers et de fleurs. D’énormes tambours de colonnes attendant depuis des siècles d’être transportés à Sélinonte jonchent le sol. En cherchant bien, vous verrez deux colonnes sculptées prêtes à être extraites. Les colonnes étaient transportées à Sélinonte sur des rondins de bois, tirés par des esclaves ou des chars à bœufs.

4. Le mont Filo dell'Arpa et l'île Alicudi

Destination rêvée de bout du monde, Alicudi est l’une des îles les plus isolées de tout le bassin méditerranéen (et la moins visitée des îles Éoliennes). Une ascension, raide mais agréable, de 2 heures via une série de marches en pierre mène au Monte Filo dell’Arpa (675 m), point culminant de l’île. Suivez les flèches bleues peintes au mur. Une charmante église, la Chiesa di San Bartolo se dresse à mi-chemin. Au sommet, on peut faire le tour du cratère d’un volcan éteint ou suivre des sentiers de pâturages jusqu’aux falaises spectaculaires du littoral occidental d’Alicudi.

5. Mistretta, petit bourg de montagne

On accède à la charmante bourgade hors du temps de Mistretta par la SS117 de Santo Stefano di Camastra. Le village se situe à la lisière ouest du parc régional des Nebrodi, la plus grande réserve naturelle de Sicile. Ses rues ont à peine changé au cours des trois derniers siècles, et la vie semble y suivre un cours immémorial. La quiétude des montagnes y est peu troublée – le peu d’action a lieu au Gran Bar, un bar/pasticceria désuet dans un édifice datant de 1660. Ses biscuits maison sont délicieux.


 

Paramètres des cookies