-->
  1. Accueil
  2. Magazine
  3. Best of
  4. Les 10 régions à visiter en 2014
Best of

Les 10 régions à visiter en 2014

Mis à jour le : 13 décembre 2016

Carte

Comme tous les ans, Lonely Planet donne la tendance de l'année suivante dans son Best Of. Voici les dix régions incontournables en 2014.

1. Sikkim, Inde

Un vert nirvana
Récompensé en 2012 dans la fédération indienne comme l’État indien le plus “vert” et doté du projet touristique le plus novateur, le Sikkim ouvre la voie du tourisme responsable. Les circuits traditionnels cèdent peu à peu la place aux séjours écoresponsables, chez l’habitant et dans des régions moins développées, tandis que des politiques écologistes viennent mieux protéger la faune et la flore des paysages himalayens. Le panorama culinaire local est lui aussi en plein bouleversement. L’agriculture bio, fortement encouragée, a le vent en poupe au Sikkim. La plupart des produits vendus sur les étals du marché sont cultivés sans pesticides, et le gouvernement local entend même, à terme, faire du Sikkim un État 100% bio. L’occasion rêvée pour le voyageur de combiner découverte et cure détox !
Nous sentons que vous avez beau être séduit, l’épuisant voyage par la route que vous croyez nécessaire pour atteindre cette contrée de l’Himalaya vous décourage d’avance. Détrompez-vous : un aéroport flambant neuf doit ouvrir en 2014 à Gangtok, accessible par des vols directs depuis les grandes villes indiennes. Alors, convaincu ?
Photo : Vue de Gangtok. © Pius Lee
Guide Inde du Nord 

2. Kimberley, Australie

Doubler le tourisme de masse et l’exploitation minière

Le Kimberley ressemble encore beaucoup à l’intérieur de l’Australie tel qu’il devait être au XIXe siècle, quand des explorateurs s’y aventuraient dans l’espoir de planter leur drapeau en terra incognita : un territoire vaste, vide et quasi vierge. La région, l’une des moins densément peuplées au monde, affiche une beauté intensément austère, façonnée par d’immenses gorges, creusée de profonds trous d’eau fraîche, et ourlée d’un littoral à rendre jaloux les Australiens de la côte est. Le Kimberley est aussi un point de rencontre entre la culture aborigène et les influences asiatiques, et une terre de contrastes qui voit les petits propriétaires fonciers négocier avec l’industrie diamantaire, les riches dépenser leurs millions en perles précieuses et les célébrités venir chercher un luxueux refuge dans ces vastes étendues.
Mais le Kimberley se mérite : la région est infestée de crocodiles, bloquée à la saison des pluies (novembre à mars) et seulement accessible en 4x4 le reste de l’année. Le voyageur a donc besoin d’un budget coquet, et barouder en solo nécessite une préparation quasi militaire si l’on veut éviter la panne d’essence, de nourriture ou, pire, d’eau. Reste à savoir combien de temps ce petit joyau conservera sa tranquillité. En 2013, le Kimberley et ses sous-sols formidablement riches ont échappé de peu à l’implantation de l’un des plus grands sites d’exploitation de gaz naturel de l’histoire de l’Australie. Allez, filez, avant que la World Company n’étende son emprise sur ces terres indomptées.
Photo : la côte de Broome. © magann
Guide Australie 

3. Yorkshire, Royaume-Uni

Le vent en poupe

Les habitants du Yorkshire étaient déjà fiers de leur région, mais les Jeux olympiques de 2012 à Londres n’ont fait que les renforcer dans leur conviction : leur comté vaut mieux (et de loin) que tous les autres comtés d’Angleterre. La preuve ? Le Yorkshire compte plus de médaillés olympiques que certains pays tout entiers, comme l’Afrique du Sud, la France et même le Brésil, organisateur des prochains J.O. de 2016. Autre bonne nouvelle, une enquête a révélé l’année dernière que la coquette cité thermale d’Harrogate, dans le nord du Yorkshire, se classait sur la première marche du podium national en terme de qualité de vie. Bradford a été désignée première “ville Unesco du cinéma”, Leeds la fashionista a inauguré un ambitieux centre commercial à l’heure où tous s’essoufflent ailleurs en Grande-Bretagne, l’inventif nouveau musée de Wakefield tient la comparaison avec ses homologues londoniens, et le Yorkshire compte désormais plus de restaurants étoilés au Michelin que tous les autres comtés anglais, Londres excepté.
Cette région accueillante et riche d’une architecture historique, de landes sauvages et de pubs chaleureux va pouvoir bomber le torse un peu plus encore : en 2014, c’est de Leeds que partira le Tour de France. Alors qu’un projet de ligne à grande vitesse pourrait bientôt permettre aux trains venus du continent d’atteindre York, l’irrésistible vedette touristique de la région, le Yorkshire sera bientôt une destination à la mode. 
Photo : le village de Staithes. © hjpix
Guide Angleterre 

4. Hokuriku, Japon

Atteindre le satori avant les autres

Le Hokuriku, sur la côte ouest de Honshū, entre la mer du Japon et les beaux sommets des Alpes japonaises, réunit quatre préfectures, Fukui, Ishikawa, Toyama et Niigata, gâtées par la culture, l’histoire et la nature. Parmi ses nombreuses merveilles, la ville de Kanazawa sort du lot. Mais en mars 2015, les premiers shinkansen (trains à grande vitesse) de l’Hokuriku entreront en gare de Kanazawa avec un temps de trajet nettement raccourci depuis Tokyo, augmentant au passage l’attrait touristique de la région.
En attendant, l’hébergement est par ici à la fois abordable, chaleureux et pléthorique – cela fait des années que Kanazawa se prépare à ce retour sous les projecteurs, entre accueillantes auberges de jeunesse, hôtels flambant neufs et ryokan (auberge japonaise traditionnelle) débordant de charme. Et c’est aussi la deuxième ville du Japon, juste derrière Kyoto, par sa population d’authentiques geishas en activité. Du cœur de la ville, marqué par le château de Kanazawa et le Kenroku-en, l’un des plus beaux jardins du Japon, c’est une succession de quartiers pittoresques, où les paysages urbains de l’ère Edo cohabitent encore avec l’architecture moderne. Bref, 2014 est l’année idéale pour aller admirer le patrimoine du clan Maeda, famille visionnaire d’amoureux des arts, avant que le train vienne déverser des foules.
Photo : le Kenroku-en. © paylessimages
Guide Japon 

5. Texas, États-Unis

Un univers pas si impitoyable

Adiós, Stetson, bye bye, gros pick-up suceurs d’essence. En 2014, le Texas entend bien se démarquer de ses deux indécrottables signes distinctifs : non, le Lone Star State n’est pas seulement le pays du cow-boy et des puits de pétrole. Pour commencer, la verdure revigorante qui manquait tant fait son grand retour dans les grandes villes du Texas : à Houston, le Buffalo Bayou Park bénéficie d’une mise en valeur sur 9,3 ha, avec sentiers de randonnée et promenades, tandis que le cœur historique de Fort Worth accueille une nouvelle grande place et lutte contre la circulation infernale. 
Et puis il y a la cuisine. Des chefs médiatiques, tels Stephan Pyles et Jon Bonnell, ont su merveilleusement renouveler les spécialités texanes, et dans leur sillage, la cuisine tex-mex habituelle monte d’un cran – tortillas à base de maïs des plaines mexicaines et café du Chiapas. À Dallas, le quartier bohème et verdoyant de Bishop Arts District est le nouveau point de ralliement des gourmets et des amateurs de vie culturelle, et Fort Worth, la capitale des cow-boys, est si fière de ses talents culinaires qu’elle lance un nouveau festival de la gastronomie et du vin.
Photo : restaurant abandonné, sur la route 66. © Andrew Bayda
Guide Texas 

6. Chutes Victoria, Zimbabwe et Zambie

Les chutes sur le devant de la scène

Également appelées Mosi-Oa-Tunya – “fumée qui gronde” –, elles sont l’un des sites les plus extraordi-naires d’Afrique, déversant en un fracas assourdissant leurs trombes d’eau dans une faille qui s’étire entre le Zimbabwe et la Zambie. Leur puissance, leur rugissement incessant et le nuage de gouttelettes qui s’en dégage, laissant le visiteur pantois et trempé, est un véritable appel aux sens. Le site des chutes Victoria se partage de façon harmonieuse entre les villes touristiques de Vic Falls (côté Zimbabwe) et de Livingstone (côté Zambie). En 2013, toutes deux se sont offert des rénovations d’un montant de plusieurs milliards de dollars afin d’accueillir en grande pompe l’assemblée générale de l’Organisation mondiale du tourisme, sous l’égide de l’ONU. 
Si le Zimbabwe peut sembler un choix un peu risqué à la plupart des touristes, qu’ils se rassurent : tout est rentré dans l’ordre dans la ville de Vic Falls. Depuis que le dollar américain a remplacé le pernicieux dollar zimbabwéen, l’économie s’est remise de nombreuses années d’hyperinflation. Sur le plan politique, le climat s’est apaisé depuis la mise en place d’une coalition gouvernementale. L’année 2014 sera donc la plus propice à un séjour depuis quinze ans. Dans le même temps, la tranquille Livingstone a profité des dix dernières années pour coiffer la couronne de première ville touristique associée aux chutes, créant de luxueux complexes hôteliers au bord du Zambèze aussi bien que des établissements bon marché à l’ambiance festive en ville.
Photo : vue aérienne des chutes Victoria. © edan
Guide Zimbabwe 

7. Majorque, Espagne

L’ado agitée gagne en grâce

Vous pensez que Majorque se résume à des séjours tout-compris avec alcool à volonté pour jeunesse débridée ? Il est vrai que certains coins de cette île des Baléares évoquent un tourisme de débauche alcoolisée. Mais ces dernières années, Majorque s’est racheté une conduite pour prendre une allure plus distinguée. Bien sûr, lorsqu’une île tente de se forger une nouvelle identité, posséder des paysages superbes et une culture d’une grande richesse sont des atouts de choix. Palma de Majorque, la capitale de l’île, est une ville dynamique regorgeant de galeries d’art et de fabuleux restaurants.
Les côtes du Sud et de l’Est recèlent des plages de sable blanc étincelant baignées d’eaux bleues scintillantes, d’une beauté à couper le souffle. Mais c’est le Nord-Ouest qui fait voler en éclats les clichés attachés à Majorque. La Serra de Tramuntana, massif émaillé d’oliveraies, de pinèdes et de villages couleur ocre, plonge presque en à-pic dans les eaux saphir de la Méditerranée. Ces montagnes, avec leurs nombreux sentiers propices aux courtes balades en famille comme aux expéditions de plusieurs jours dans le massif permettant de traverser l’île, offrent certaines des plus belles randonnées à pied et à vélo d’Espagne.
Photo : cala Marmols, Majorque. © steffus
Guide Majorque 

8. Côte ouest de l’île du Sud, Nouvelle-Zélande

De nouveaux accès vers les terres sauvages

Bordée par la mer de Tasman et les Alpes du Sud, la lointaine côte ouest (West Coast), peu peuplée, abrite trois parcs nationaux, ainsi que de vastes étendues de trois autres parcs, compris dans un domaine protégé qui couvre près de 90% de sa superficie. En 2014, le Department of Conservation inaugurera deux grands sentiers cyclable et pédestre en coopération avec des partenaires locaux, un projet qui fait partie du tout nouveau réseau de pistes cyclables New Zealand Cycle Trail. La colonie de phoques du cap Foulwind s’admire à présent uniquement depuis une allée réaménagée, de même que les eaux miroitantes du lac de Matheson et les gorges d’Hokitika, un trésor caché. 
De nouveaux sentiers habilement tracés dans la forêt relient les villages de Franz Josef et Fox aux points de départ des sentiers conduisant aux glaciers éponymes. Dans la ville fantôme de Denniston, la voie ferrée et d’autres vestiges en lien avec l’exploitation du charbon sont préservés et expliqués avec beaucoup d’originalité. Les entreprises privées contribuent aussi à la conservation en finançant une nouvelle passerelle dans la canopée près d’Hokitika ainsi qu’une couveuse à kiwis à Franz Josef.
Photo : sur le glacier Fox. © Pierre Atal Anwar
Guide Nouvelle-Zélande 

9. Hunan, Chine

La prochaine grande nouveauté de Chine

Paysages inégalés, culture d’une grande richesse et régions reculées encore inexplorées : cette province du Centre est née sous une bonne étoile. Jusqu’à ces dernières décennies, les montagnes du nord-ouest étaient inconnues de tous sauf des minorités ethniques qui y vivaient. À présent, faire du berceau de Mao Zedong une destination de choix est la priorité du Parti. Les villes du Hunan tirent profit de leur bonne fortune. Un rutilant réseau de trains à grande vitesse, des autoroutes et des vols directs réguliers les ont rendues facilement accessibles depuis les autres grandes villes du pays et de l’étranger. Changsha, capitale de la province, qui comptait à peine 40 taxis dans les années 1990, est en bonne voie pour rejoindre les rangs des grandes villes du monde.
Le nouveau plus haut gratte-ciel au monde, Sky City (10 m de plus que son actuel rival, Burj Khalifa, à Dubaï), ainsi que les premières lignes du vaste métro de Changsha, devraient être achevés en 2014. C’est ce mariage étonnant entre ancien et modernité qu’il faut venir découvrir. 
Photo : les pics karstiques du parc national de de Zhangjiajie. © silver-john
Guide Chine 

10. Ha’apai, Tonga

Des îles encore vierges, mais plus pour longtemps…

Difficile de faire plus lointain que ces 62 îles du royaume de Tonga, perdues en plein cœur du Pacifique sud. Il faut déjà avoir l’esprit d’aventure rien que pour se rendre aux Tonga, alors, quant à pousser jusqu’à l’archipel central de Ha’apai… Songez un peu : végétation luxuriante, îles frangées de récifs coralliens, palmiers dansant dans la brise, soleil tropical, baleines à bosse sautant dans les vagues, poissons tropicaux multicolores, mer scintillante propice au kayak, et même un volcan laissant échapper de la fumée, le tout dans l’ambiance nonchalante et agréable de la vie à la tonguienne. En bref, des îles de rêve, et pratiquement vierges.Mais tôt ou tard, le secret sera éventé, et il faut découvrir Ha’apai avant que les foules s’en entichent.
Que l’on ne s’y trompe pas, Ha’apai n’est pas pour les voyageurs aimant leur confort. C’est au contraire l’un des derniers bastions destinés aux vrais intrépides. Ici, point de chaînes hôtelières, de boutiques tendance et de restaurants chics. Ha’apai est loin de tout, et c’est ce qui fait son charme. Une fois sur place, félicitez-vous d’être arrivé, arborez un grand sourire, à l’instar des habitants, et dites-vous que “dans la vie faut pas s’en faire” !
Photo : une plage de Vava'u. © martin829285
Guide Tonga 
 

Best of 2014

Toutes les tendances 2014 sont à retrouver dans le Best of 2014