1. Accueil
  2. Magazine
  3. Cuisine
  4. Les fêtes culinaires dans les Îles de Guadeloupe
Cuisine

Les fêtes culinaires dans les Îles de Guadeloupe

Texte par

Marie Dufay

Mis à jour le : 8 décembre 2016

Carte

La goûteuse cuisine guadeloupéenne est le reflet du brassage des cultures amérindienne, européenne, africaine et indienne : un heureux mélange qui lui donne ses lettres de noblesse ! Voici ce qu'il ne vous faut pas manquer lors de votre voyage en Guadeloupe
En entrée, vous ne pourrez échapper aux délicieux acras (beignets, de morue en général) et au boudin créole (épicé). Côté produits de la mer, on a l’embarras du choix : langoustes, ouassous (grosses crevettes d’eau douce), dorades ou vivaneaux servis en tartare, en court-bouillon ou grillés ; mais aussi chatrous (poulpe local) et lambis (gros coquillage), qui se dégustent la plupart du temps en fricassée.

En accompagnement, riz et haricots rouges, gratin d’ignames (tubercule), de bananes ou de cristophines (légume) sont de grands classiques. Les amateurs de viande découvriront le poulet ou le cabri préparés en colombo (mélange d’épices qui donne son nom au plat) ou grillés au barbecue. Les jus de fruits frais sont un délice.

En dessert, place aux bananes flambées, aux tourments d’amour, flan au coco, aux sorbets… Sans oublier le délicieux chocolat chaud « péyi » concocté à base de kako, ce cacao, véritable trésor des Îles de Guadeloupe. Vous pourrez participer à des ateliers pour confectionner vous-mêmes des chocolats fins « Made in Guadeloupe » à 90%.
Le café « bonifieur » est aussi très réputé, mais c’est le rhum qui reste la vedette incontestée des boissons guadeloupéennes !

Dans les Îles de Guadeloupe, à chaque évènement son plat

Beignets de carnaval, jambon de noël… Les temps forts de l’année sont toujours accompagnés de mets spécifiques parfumés aux épices de toutes sortes.
Durant le week-end pascal, par exemple, c’est le crabe – sous toutes ses formes – qui est la vedette. Depuis 24 ans, la ville de Morne-à-l’Eau, en Grande-Terre, accueille la traditionnelle Fête du Crabe où l’on peut découvrir toutes les spécialités culinaires à base de crabe : du simple accra au crabe farci en passant par le « matété » (plat à base de crabe et de riz). Des courses de crabes ont également lieu !
Plongez-vous dans l’édition 2016 de cette fête
Et découvrez-en plus sur la maison du crabe avec notre auteure... 

 
Lors de ce même week-end, l’île de la Désirade fête le cabri (chèvre). C’est l’un des événements majeurs de cette île surprenante, qui accueille en musique les visiteurs. Sur la belle plage à Fifi, on goûte tous les plats à base de cabri : colombo, ragoût... tout en profitant de nombreuses animations nautiques et terrestres - dont les concours du plus beau chevreau ou de cabris déguisés -, de balades en charrettes à cabris, ou de cours de danse.

Fêtes à venir en Guadeloupe

La Fête de la Mer et du Poisson 

Durant tout le mois d’avril, la mer et le poisson sont à l’honneur à Saint François, en Grande-Terre, depuis 1922. La célèbre Fête de la mer et du poisson, permet de consommer le poisson à toutes les sauces !
Entre joutes nautiques et concours de pêche à la traîne, on en profite pour admirer le savoir-faire des marins-pêcheurs guadeloupéens lors de démonstrations de fabrication de casiers, ou de lancers d'épervier, ce filet de forme conique jeté depuis la plage pour attraper les petits poissons qui serviront d’appât.



Le Festival de la Gastronomie 

Le Festival Régional des Arts Culinaires et de la gastronomie qui se tient sur le front de mer de Lauricisque, à Pointe-à-Pitre (Grande-Terre) est l’un des événements incontournables du mois de Juillet où il sera possible de découvrir ou redécouvrir les produits locaux, assister à des cours de cuisine et prendre part à un marché local où vous trouverez les différents produits que l’on retrouve dans la gastronomie guadeloupéenne. Ce festival a pour but de promouvoir notre patrimoine culinaire, le savoir-faire et la créativité des chefs et artisans locaux.
De plus, les festivaliers ont la possibilité de déguster des mets raffinés proposés par l’un des restaurants éphémères présents durant la totalité de l’événement. 
Des invités originaires d’autres régions du monde sont présents à ce festival afin de permettre aux visiteurs de goûter
Retrouvez les détails de la 8ème édition.

L’association des Cuisinières de Guadeloupe fête ses 100 ans !

Depuis 1 siècle désormais, Pointe-à-Pitre accueille l’association des Cuisinières à l’occasion de la saint Laurent, le patron des cuisiniers. Vêtues de leurs plus belles robes, de foulards en madras, de bijoux traditionnels et d’un tablier sur lequel est brodé leur emblème (le gril de Saint Laurent), elles se rendent à la basilique Saint-Pierre-et-Saint-Paul pour y faire bénir leurs paniers remplis de mets, de fleurs et d’ustensiles de cuisine. Après avoir défilé dans les rues pontoises, elles vous invitent à déguster les spécialités locales, dans la bonne humeur et en musique.
> Le samedi le plus proche du 10 août, à Pointe-à-Pitre. Le déjeuner, payant et ouvert au public, est servi à l'école Amédée-Fengarol. Tarif : 45 euros (adulte) et 15 euros (enfant de moins de 12 ans). Cette fête est reprise le lundi suivant au Moule, à Sainte-Rose et à Basse-Terre.

Cet article a été réalisé en partenariat avec Les Îles de Guadeloupe


 
 
Gagnez un voyage en Guadeloupe pour 2 personnes avec Lonely Planet et Les Îles de Guadeloupe

Vizeat
Paramètres des cookies