1. Accueil
  2. Magazine
  3. Randonnée
  4. Les meilleurs treks et randonnées en Islande
Randonnée

Les meilleurs treks et randonnées en Islande

Mis à jour le : 30 janvier 2017

Carte

Des plaisantes balades d’une heure aux treks de plusieurs jours en pleine nature sauvage, les possibilités de randonnée sont infinies en Islande. Découvrez les meilleurs parcours ainsi que nos conseils pour une randonnée réussie.
Si la marche fait découvrir de vastes étendues inviolées, sachez que le temps est imprévisible ; la pluie, la brume et le brouillard peuvent transformer une fascinante expédition en calvaire. Soyez toujours préparé.

Les ressources utiles

Ferðafélag Íslands (www.fi.is). Gère des refuges et des campings à travers le pays, organise des treks et fournit d’excellents conseils pour les randonnées, notamment pour le Laugavegurinn.

Les meilleures randonnées courtes en Islande

  • Skaftafell : Nombreuses possibilités de randonnée autour de glaciers scintillants et d’imposantes cascades dans la plus belle zone du parc national du Vatnajökull.
  • Þórsmörk : Une vallée vert émeraude entre les impitoyables montagnes de l’arrière-pays ; randonnées de niveau moyen à difficile.
  • Skógar : Grimpez dans l’arrière-pays pour découvrir un chapelet de cascades, continuez jusqu’à Fimmvörðuháls et descendez dans Þórsmörk pour une randonnée d’exception.
  • Péninsule de Snæfellsnes : Marches d’une demi-journée à travers des champs de lave accidentés ; ne manquez pas le chemin côtier entre Hellnar et Arnarstapi.
  • Mývatn : Plat et facile, le rivage marécageux du Mývatn abrite une variété de merveilles géologiques et une abondante avifaune.
  • Borgarfjörður Eystri : De superbes chemins le long des falaises de rhyolite, ou la montée jusqu’à la tête du fjord pour le panorama.

Les meilleurs treks de plusieurs jours en Islande

  • Laugavegurinn : Ce grand classique vous fera découvrir des dunes couleur caramel, des sols fumants et un désert implacable. Durée : 2 à 5 jours.
  • D’Ásbyrgi à Dettifoss : Véritable condensé de géologie, ce trek débute à l’extrémité nord de Jökulsárgljúfur (dans le parc national du Vatnajökull), descend dans la gorge, et s’achève à la plus puissante cascade d’Europe. Durée : 2 jours.
  • Corne royale : Le plus bel itinéraire du Hornstrandir est jalonné de vues sur des fjords solitaires et de promontoires vert émeraude. Durée : 4 à 5 jours.
  • Fimmvörðuháls : Les cascades cèdent la place à un désert venteux alors que l’on passe entre les glaciers. Puis apparaissent les pierres fumantes de l’éruption de 2010 avant la descente vers Þórsmörk. Durée : 1 ou 2 jours.
  • Hringbrautin : Ce circuit dans l’arrière-pays et en grande partie préservé offre des panoramas aussi beaux que ceux du Laugavegurinn, plus fréquenté. Durée : 3 jours.

Nos conseils pour une randonnée réussie en Islande

  • Des outils de navigation adéquats (cartes topographiques et GPS) sont vitaux.
  • Il est essentiel de superposer les vêtements. Première couche : sous-vêtements thermaux (en laine ou synthétiques). Deuxième couche : haut en laine légère ou en polaire ; pantalon à séchage rapide. Troisième couche : coupe-vent imperméable (par exemple, en Gore-Tex). Prévoyez aussi une veste de pluie respirante et un surpantalon imperméable. Votre sac à dos doit également être étanche.
  • Évitez les vêtements en coton (jeans, T-shirts, chaussettes) ; ils n’isolent plus quand ils sont mouillés et mettent des heures à sécher. Préférez le polypropylène, qui sèche vite (mais est inflammable), ou la laine de mérinos, qui tient chaud même humide (mais sèche lentement).
  • Emportez des gants, un chapeau, des lunettes de soleil et de l’écran solaire. Des bottes ou chaussures de marche imperméables et déjà assouplies sont recommandées.

Pour les longues randonnées en Islande

  • Votre sac doit être protégé par une gaine imperméable ou un sac en plastique pour garder vos affaires au sec. Des vêtements de rechange secs sont indispensables.
  • Emportez toujours une trousse de premiers secours, une lampe/torche frontale, et un kit de survie (couverture de survie, sifflet, etc.).
  • Votre sac de couchage doit vous protéger des températures négatives. Les campeurs prévoiront une tente (imperméable et résistante au vent), un réchaud et des ustensiles de cuisine (parfois utiles dans les refuges).
  • Emportez un maillot de bain (pour les sources thermales), des sandales (pour franchir les rivières et garder vos chaussures au sec), et des bâtons de randonnée.
  • Les sacs plastique sont pratiques pour séparer le linge sec et mouillé, et remporter ses détritus.

Location ou achat de matériel de randonnée en Islande

On peut acheter du matériel de randonnée et de camping dans les grandes villes ; Reykjavík est le meilleur endroit et Akureyri compte quelques boutiques. Sachez que les prix sont élevés en Islande ; mieux vaut peut-être apporter son propre équipement, et/ou opter pour la location.
Quelques agences de location de voitures louent également du matériel de camping (notamment les loueurs de camping-cars). Sinon, Iceland Camping Equipment (www.iceland-camping-equipment.com) et Reykjavík Backpackers (www.reykjavikbackpackers.is/rentalservices/rentcampingequipment) sont deux bonnes adresses de location à Reykjavík.


Paramètres des cookies