1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Les plus beaux paradis tropicaux
Idées de voyage

Les plus beaux paradis tropicaux

Mis à jour le : 9 février 2017

Carte

Été permanent, cocotiers et sable blanc : auriez-vous été téléporté dans une carte postale ? Voici dix idées de voyages dans les plus beaux paysages de rêve du monde. 

1. Atiu (îles Cook)

Cette île de l'archipel des Cook a tout l'attirail tropical : plages désertes, eaux turquoise, sable plus blanc que blanc. Mais aussi un truc en plus, un réseau de grottes calcaires cachées au cœur d'une jungle épaisse sur les plaines côtières entourant l'île. Certaines de ces grottes servirent de sépultures et abritent donc des restes humains, mais pas de panique : la féroce ère guerrière d'Atiu appartient au passé. Aujourd'hui, Atiu, à la faune et à la flore d'une éblouissante diversité, est la Mecque de l'écotourisme.
Renseignez-vous sur www.atiutourism.com pour organiser votre voyage. Des vols internationaux sont désormais proposés via Rarotonga.

2. Rangiroa (Polynésie française)

Atoll à nul autre pareil, Rangiroa (le deuxième plus grand atoll corallien du monde) est une destination à l'isolement et à la langueur inégalés. La plupart des visiteurs sont là pour plonger, mais qu'y a-t-il de répréhensible à préférer le farniente sur la plage arrosé d'un (ou deux) cocktail ? L'immense lagon ressemble presque à une mer intérieure, renforçant cette invitation à la méditation et à la mise en perspective – ce n'est pas pour rien si Rangiroa signifie « vaste ciel ».
Rendez-vous à Rangiroa pour le Tere Fa'ati de Moorea, le 15 février, une fête avec force chants, danses et sons de ukulélé.

3. Kuna Yala (Panamá)

Toute rubrique « paradis tropicaux » digne de ce nom devrait être illustrée de photos de cet archipel panaméen. Kuna Yala (aussi connu sous le nom d'îles San Blas) fait partie du territoire semi-autonome des Kuna, mélange irrésistible de palmiers, de plages sublimes, de huttes à toit en feuilles de palmier et de charme intemporel. Si le capitalisme triomphant n'y a pas sa place, c'est que les Kuna font la loi et ont adopté toute une législation pour préserver ce milieu naturel unique. Résultat : aucun hôtel hideux pour ruiner le paysage, pas de tourisme de masse pour gâcher l'ambiance, juste un chapelet d'îles désertes à explorer.
Almiza Tours (www.myfriendmario.com) propose des excursions de 3 jours aux San Blas au départ du continent. Comptez environ 300 $US en tout.

4. Cape Tribulation (Australie)

Cette région du Queensland à la riche biodiversité mérite votre intérêt à plus d'un titre. Plages de rêve et forêts tropicales atteignant le rivage, récifs à fleur d'océan, animaux et plantes sauvages de toute beauté, piscines naturelles et promenades dans la mangrove avec en toile de fond des montagnes incroyablement escarpées… Vous en demandez encore ? La Grande Barrière de corail n'est qu'à 40 minutes au large. Un paradis unique au monde.
Rendez-vous sur www.capetribulation.com.au pour des circuits libres ou guidés partant de Cairns ou de Port Douglas.

5. Îles Gili (Indonésie)

Ces trois adorables îles au nord-ouest de Lombok rassemblent tous les ingrédients essentiels : récifs coralliens, plages sublimes, eaux limpides, pêche et snorkeling de haute volée, et habitants chaleureux. Selon la légende, un anneau magique entourerait l'endroit, empêchant quiconque de repartir : vous voulez parier ? S'il est sans effet sur vous, laissez agir les steaks de thon, la bière locale et la quiétude engendrée par l'absence totale de véhicules motorisés. Ils réussiront peut-être là où la magie a échoué.
Rejoignez Gili Air (l'île la plus proche du continent) en pirogue depuis le village de Perinenang. Sur les îles, vous circulerez à vélo.

6. Fernando de Noronha (Brésil)

Cet archipel très peu peuplé, au large des côtes nord-est du Brésil, est prisé par les plongeurs pour ses dauphins, ses épaves et ses coraux psychédéliques. Mais ce ne sont pas ses seuls atouts : les îles abritent la plus grande colonie d'oiseaux marins tropicaux de tout l'Atlantique occidental, ce qui ne manque pas d'attirer tous les ornithologues de la planète. Les infrastructures sont peu développées, mais en contrepartie vous déambulerez dans un archipel qui n'a guère changé au cours des cinq derniers siècles et où seuls quelques vestiges de la colonisation portugaise témoignent du passé.
Pour des renseignements mis à jour quotidiennement sur les vols et adresses de restauration et d'hébergement, consultez www.noronha.com.br. L'État a instauré une taxe destinée à la protection de l'environnement (33 reais/jour, 132 reais/sem.).

7. Lalomanu (Samoa)

Remercions le Créateur (ou les lois de la physique) pour nous avoir donné le Pacifique sud, soit plus d'océan, de sable et de soleil qu'on ne pourrait en apprécier en une vie entière. Bienvenue cette fois aux Samoa, en particulier sur la plage de Lalomanu, dans l'île d'Upolu, l'un des plus beaux endroits au monde pour la baignade et le snorkeling. Vous pourrez vous installer dans un fale (hutte) ouvert sur la plage pour un séjour sur une authentique île de carte postale. Un paradis pour Occidentaux au bout du rouleau ? Les Samoans ne sont certainement pas de cet avis. Mais les couchers de soleil à Lalomanu sont si exceptionnels qu'il faut les voir pour le croire.
Pour réserver un fale traditionnel sur la plage, rendez-vous sur www.samoabeachfales.com.

8. San Andrés et Providencia (Colombie)

Si pour vous « paradis tropical » rime forcément avec Caraïbes, il vous est chaudement recommandé de découvrir ce petit éden méconnu où Anglais, Jamaïcains et pirates ont tissé une histoire mouvementée. Le rastafarisme exerce une forte influence sur cet archipel – nul besoin sans doute de rappeler les trésors inhérents à cette culture. Rappelons en revanche qu'ici, plages de rêve, criques, grottes, bassins de baignade et architecture locale se combinent au reggae, au rhum et aux cocktails pour combler tous les sens.
Ne manquez pas une sortie jusqu'à l'« îlot parfait » de Johnny Cay : des bateaux partent des quais près du Decameron Aquarium, sur San Andrés.

9. Tulum (Mexique)

Attention, Tulum a l'une des plus belles plages de la planète : 7 km de sable fin, d'eaux d'un bleu plus turquoise que dans vos rêves et de célèbres cabañas pour loger (sans électricité) au bord de l'eau. Mais Tulum, c'est avant tout un site archéologique magnifique : les ruines d'une cité fortifiée maya (tulum signifie « mur » en maya) forment une toile de fond majestueuse qu'envient toutes les autres plages du monde.
Louez une cabaña bon marché sur la plage, et longez la mer vers le sud pour rejoindre le site archéologique.

10. Cap-Vert

Cet archipel de dix îles volcaniques au large du Sénégal a longtemps été synonyme de mystère. Amalgame unique de rythmes d'Afrique de l'Ouest et de colonisation portugaise, le Cap-Vert est aujourd'hui livré au tourisme par un gouvernement décidé à ouvrir au marché ses splendeurs tropicales. Ne manquez pas pour autant une randonnée jusqu'au sommet du mont Fogo, point culminant du pays (2 829 m). Et respectez ce cadre magique : avec ses côtes vierges et ses plages désertes, l'archipel est un petit paradis mais aussi un écosystème fragile où vous cohabiterez avec de nombreuses espèces animales endémiques.
Les annulations de vols sont fréquentes de décembre à fin mars, saison des tempêtes de sable. Les retards de bagages ne sont pas rares : emportez l'essentiel dans votre bagage à main.


 

Guide de voyage

Un réservoir d'idées signées Lonely Planet pour concocter un voyage en phase avec son humeur et ses envies

Paramètres des cookies