1. Accueil
  2. Magazine
  3. Idées de voyage
  4. Où partir à petits prix en 2015 ?
Idées de voyage

Où partir à petits prix en 2015 ?

Mis à jour le : 9 février 2017

Carte

Voyager à petits prix, c'est possible ! Voici quelques destinations où vous pourrez étirer votre budget au maximum pour profiter au mieux de ces euros précieusement économisés.

1. Tunisie

Plus de trois ans après la révolution démocratique qui a mis fin au régime de Ben Ali, la Tunisie semble en voie de stabilisation. La reprise économique s’amorce doucement, et les professionnels du tourisme, désireux de faire revenir les visiteurs, garderont une politique de prix attractive en 2015. C’est l’occasion de découvrir, à moindre frais et à l’écart des foules, les dunes ondoyantes du Sahara lors d’une promenade à dos de dromadaire, d’impressionnants vestiges romains et les plages de l’île de Djerba.
Les vols charters au départ de nombreux aéroports et à destination de Djerba peuvent être un moyen de rejoindre la Tunisie sans casser sa tirelire. 

2. Afrique du Sud

La dépréciation récente du rand, la monnaie nationale, face au dollar et à l’euro, a fait de l’Afrique du Sud une destination bien plus abordable qu’il y a quelques années. Pour un budget raisonnable, on peut partir à la rencontre des grands mammifères dans les parcs nationaux et sillonner des paysages grandioses grâce à un bon réseau de transports publics. Les voyageurs les moins fortunés trouveront des prestations adaptées à leur cagnotte qu’il s’agisse d’un petit café en bord de plage à Cape Town, d’un logement bon marché en tente lors d’un safari ou de la visite de musées, souvent gratuits.
Privilégiez les saisons intermédiaires (février, mars, septembre et octobre) : les températures sont plus clémentes et les visiteurs moins nombreux.

3. Shanghai

En dépit de tous les nouveaux établissements sélects qui y ont fleuri, Shanghai demeure une destination envisageable pour les voyageurs au budget serré. On peut ainsi loger dans des dortoirs sans fioritures pour moins de 7 € ; les hôtels petits budgets et de catégorie moyenne affichent également des tarifs abordables. Se restaurer peut aussi se faire de façon peu coûteuse : on se régale d’en-cas achetés dans la rue pour moins d’un euro et, pour à peine davantage, de portions généreuses dans les restaurants fréquentés. Et pour prendre le pouls de cette métropole qui change à vitesse grand V, il n’existe pas meilleure façon que d’arpenter ses rues animées.
Le site SmartShanghai (www.smartshanghai.com) dévoile les événements et manifestations de la ville.

4. Samoa

Archipel paradisiaque de Polynésie, les îles Samoa séduisent par leur nature luxuriante et leurs plages tropicales. Les candidats à la visite, qui doivent apprécier les trajets en bus (petits prix garantis mais confort limité), pourront loger dans un fale – une hutte située directement sur la plage. La plupart des fale appartiennent aux familles locales, qui, en plus de l’hébergement vous proposeront un dîner. Profitez-en pour découvrir, à moindre coût, cette île du Pacifique accessible depuis la Nouvelle-Zélande ou l’Australie.
Les marchés d’Apia, capitale et plus grande ville des Samoa, constituent une bonne introduction à la vie quotidienne sur l’archipel. Maketi Fou, le plus important d’entre eux, est parfait pour dénicher des souvenirs et des spécialités samoanes.

5. Bali

Contrairement à tant de destinations petits budgets, désormais envahies par des complexes hôteliers aux tarifs exorbitants, l’île de Bali est demeurée fidèle à elle-même. On y trouve toujours ces bungalows sur la plage qui séduisent les baroudeurs. Pour un tarif très raisonnable, on peut dormir dans un hôtel avec climatisation et décoration balinaise, ou se faire dorloter dans un spa. Associez à cela le faible coût de la nourriture et des transports locaux, l’île demeure au palmarès des destinations avantageuses.
Le nombre croissant de vols proposés en hiver au départ de villes russes illustre la popularité de Bali. Certaines formules proposent une étonnante combinaison, avec voyage en Transsibérien au milieu de la neige et semaine sur une plage balinaise.

6. Uruguay

Petit pays enclavé, juste au sud du Brésil et à l’est de l’Argentine, l’Uruguay demeure relativement méconnu. Voyager dans ce petit coin d’Amérique du Sud se révèle pourtant bon marché, surtout en comparaison de son voisin du nord, où la Coupe du monde de football a engendré une forte hausse des prix. Doté d’un littoral très agréable, l’Uruguay vaut aussi pour sa capitale, Montevideo, où l’on peut profiter de belles plages de sable et se régaler des excellentes viandes du pays. 
Attention, les prix ont tendance à grimper en haute saison sur la côte.

7. Portugal

Les inconditionnels de l’Algarve le savent : lézarder sur les plages de cette région méridionale revient bien moins cher qu’en France ou qu’en Espagne. Mais le Portugal possède bien d’autres cartes en main, à commencer par Lisbonne. À peu près aussi dynamique que Barcelone, tout en étant moins fréquentée et bien moins onéreuse, la capitale portugaise est desservie par plusieurs compagnies low-cost.
Sautez à bord du tram n°28 pour une traversée mythique de Lisbonne ! Le vieux tram s’ébranle à travers d’étroites ruelles et des virages serrés, pour longer le quartier d’Alfama, et offrir une superbe vue sur le Miradouro de Santa Luzia.   

8. Taïwan

À quelques encablures de la Chine, l’île de Taïwan n’est souvent considérée que comme un dragon exportateur de produits manufacturés. Ceux qui voudraient connaître le vrai visage de cette île-État seront récompensés par des tarifs très avantageux, qu’il s’agisse de pass de chemin de fer, d’entrées aux sites culturels et temples, ou du prix des repas. Si les hôtels de Taipei sont assez chers, la capitale reste plus abordable que Hong Kong, Séoul ou Tokyo, et il est possible de s’en remettre à un hébergement en dortoir ou chez l’habitant. On peut aussi faire du camping dans une grande partie des parcs nationaux et des forêts de l’île.
Comptez environ 120 $NT (3 €) pour une grande bouteille de bière taïwanaise, beaucoup moins si vous l’achetez dans une épicerie.

9. Roumanie

Desservie par plusieurs compagnies aériennes low-cost, la Roumanie est accessible à bon prix depuis le reste de l’Europe. Depuis l’amélioration de son parc hôtelier, Bucarest accueille un important tourisme d’affaires. De fait, la basse saison correspond ici à la période des vacances. En dehors de la capitale, on peut séjourner chez l’habitant dans des villages médiévaux tout droit sortis d’un conte de Grimm. Le pays abonde en châteaux époustouflants, perchés en équilibre sur des pics rocheux, tel celui de Bran. Côté nature, le merveilleux delta du Danube peut être sillonné à bord d’un ferry (lent mais peu cher).
Pour se déplacer à travers le pays à moindres frais, faites votre choix entre les maxitaxis (sorte de minibus), les bus et les fourgonnettes. Consultez le site www.autogari.com pour connaître les itinéraires, les horaires, les tarifs et les points de départ.


 
 
Lire aussi : 10 bons plans gratuits pour voyageur fauché