1. Accueil
  2. Magazine
  3. Sports et activités
  4. Voyager seul : 10 aventures autour du monde en solo
Sports et activités

Voyager seul : 10 aventures autour du monde en solo

Mis à jour le : 16 décembre 2016

Carte

Si vous êtes plutôt du genre loup solitaire, à voyager seul, voici quelques idées d'expériences à tenter, à vos risques et périls !
 

1. S'envoler avec une montgolfière maison

L'idée tenaillait Larry Walters depuis 20 ans. Finalement, en 1982, ce vétéran du Vietnam acheta plus de 40 ballons qu'il gonfla à l'hélium. Il les attacha à une chaise amarrée dans son jardin de Los Angeles puis, armé d'une carabine qui devait lui servir à les faire éclater l'un après l'autre (ses 20 ans de réflexion n'avaient pas été vains), il coupa les amarres. Mais au lieu de s'élever de 100 m comme il l'avait prévu, il monta en flèche jusqu'à 5 000 m d'altitude, où il croisa deux avions de ligne en approche vers l'aéroport de Los Angeles. Terrifié et frigorifié, il finit par se poser à Long Beach et fut condamné à une amende de 4 000 dollars par la Federal Aviation Administration. 
Walters baptisa sa chaise volante “Inspiration 1” ; il a effectivement inspiré plusieurs imitateurs… dont la plupart ont péri, pour information.
 
 

2. Effectuer le tour du monde à vélo

Le globe est sillonné des marques de pneus de cyclistes se disputant le record de vitesse du tour du monde en solo. En faisant comme eux, vous accomplirez le circuit en environ 105 jours, tout en bloguant au fil de la route. Mais vous pouvez aussi adopter une tout autre optique, et, comme Christophe Cousin en 2003, entre autres, mettre deux ans et demi (et 30 000 km) pour sillonner 27 pays.
Quiconque a une carte bancaire, le sens de l’orientation et 6 à 12 mois de liberté peut faire le tour du monde à vélo. Vous pourrez vous inspirer des nombreuses expériences (aujourd’hui) d’un tel voyage sur Internet.


 
 

3. Réussir l'Ascension d'El Capitan (États-Unis)

Un jour de juin 2012, en Californie, la star de l'escalade en solo Alex Honnold a enchaîné en 19 heures les trois plus hautes parois du parc de Yosemite – le mont Watkins, El Capitan et le Half Dome –, soit un total de 2 100 m à la verticale dont seulement 150 m avec corde. En moyenne, il faut 5 jours juste pour venir à bout d'El Capitan (la première ascension en solo, en 1968, avait duré 10 jours). Plusieurs voies permettent d'escalader cette paroi rocheuse, dont le Nose, l'une des plus connues au monde, qui comprend plus de 30 étapes (« longueurs »).
Seuls les grimpeurs parfaitement entraînés et expérimentés se risqueront à tenter l’aventure. Les autres se contenteront de faire le tour d’El Capitan à pied.


 
 

4. Voler en parapente en Colombie

Vous êtes seul dans le ciel, uniquement accompagné par les oiseaux qui planent dans les mêmes courants ascendants. En dessous de vous s'étend Medellín, ancien fief des cartels de la drogue en Colombie où, depuis 10 ans, les narcotrafiquants ont cédé la place aux moniteurs de parapente et de rafting en eaux vives. Medellín est en effet devenu un haut lieu des sports d'aventure dans le pays, le parapente faisant figure d'attraction phare grâce à la présence d'excellents courants thermiques dans les collines environnantes.
Adressez-vous à une école locale comme Zona de Vuelo (www.zonadevuelo.com, en espagnol), dans la vallée d’Aburrá. Le parapente en solo exige un minimum de 6 ans d’expérience.


 
 

5. Traverser l'Atlantique à la Rame

Le premier homme à traverser l'Atlantique à la rame en solo fut le Britannique John Fairfax, mort en 2012 à l'âge de 74 ans. En 1969, il parcourut en 6 mois les 8 000 km qui séparent les Canaries de la Floride. Selon sa femme, cet homme au caractère d'acier mena aussi quelque temps la vie d'un pirate et laissa un morceau de son bras entre les dents d'un requin. Un autre Britannique, Andrew Brown, établit le record de vitesse en 2012, avalant 4 800 km en 40 jours, 9 heures et 44 minutes entre les Canaries et la Barbade lors de l'Atlantic Challenge, une course bisannuelle inaugurée en 1997.
Si les grosses vagues, le manque de sommeil et les gerçures ne vous font pas peur, inscrivez-vous à la course sur www.taliskerwhiskyatlanticchallenge.com (en anglais).
 
 

6. Traverser la manche à la nage

« C'est encore loin l'Angleterre, papa ? – Tais-toi et nage ! » Évidemment, il vaut mieux être bien préparé et doté d'un bon sens de l'orientation avant d'envisager de débarquer tout mouillé chez nos amis anglais. Du reste, c'est en réalité un Anglais qui le premier débarqua en maillot tout mouillé en France, à Calais, le 25 août 1875. Matthew Webb – qui ne survécut pas à un exploit autrement plus mouvementé dans les chutes du Niagara – a depuis lors fait de nombreux émules, dont la Britannique Alison Streeter, qui vit à Douvres et effectua la traversée pas moins de 43 fois, et l'Australien Trent Grimsey qui la plia en 6 heures 55, en 2012.
Une telle odyssée ne se fait pas sans accompagnement. The Channel Swimming Association (www.channelswimmingassociation.com) et la Channel Swimming & Piloting Federation (www.cspf.co.uk) sont les autorités homologuées qui s’assureront que vous ne buviez pas la tasse.
 
 

7. Faire le tour du monde en bateau

Le tour du globe à la voile en solitaire est peut-être une niche pour amateurs passionnés mais si cela vous tente, deux épreuves célèbres vous attendent : l'Ocean Race, qui se court par étapes, et le Vendée Globe, une course sans escale. En 2012, le Français François Gabart a battu le record du Vendée Globe en finissant la course en 78 jours. En comparaison, sir Francis Chichester, le premier homme à réaliser le tour du monde à la voile en solitaire en 1966, mit 226 jours à bord d'un yacht de 16,5 m, en partant de Plymouth avec une escale à Sydney.
Lors des courses, on peut suivre en direct la progression des concurrents sur www.vendeeglobe.org.


 
 

8. Descendre l'Amazone en Kayak

Les animateurs d'émissions de télévision pour enfants sont peut-être polyvalents, mais descendre en kayak le second fleuve le plus long du monde ne fait pas partie du job. Cela n'a pas empêché Helen Skelton, de la BBC, de parcourir l'Amazone sur toute sa longueur, de Nauta, au Pérou, à Almeirim, au Brésil, soit 3 200 km… alors qu'elle n'avait jamais fait de kayak ! En 2010, après 6 semaines, des millions de coups de pagaie et des centaines de piqûres d'insectes, elle est devenue la première femme à réaliser cet exploit.
Les cours d’eau offrent une excellente façon de découvrir un pays, mais attention aux animaux sauvages : le kayakiste sud-africain Hendrik Coetzee a ainsi été tué par un crocodile alors qu’il explorait les rapides de la Lukuga, au Congo.


 
 

9. Traverser l'Antarctique à ski

Le vent vous gèle jusqu'aux os. Vous avancez à grand-peine, un ski après l'autre, pour tirer votre équipement sur la glace. Bravo ! Vous venez de parcourir votre premier kilomètre. Plus que 1 744… En traversant l'Antarctique à ski en solitaire et sans aide extérieure, vous rejoindrez un club très fermé, d'autant plus si vous êtes une femme. En 2012, Felicity Aston est devenue la seule femme à avoir accompli cet exploit, qu'elle a réalisé en 59 jours en traînant 85 kg de matériel par des températures descendant à −30°C.
Un défi physique mais aussi mental, comme le souligne Felicity Aston : “Être seul paraît simple. Mais quand avez-vous passé pour la dernière fois une journée entière sans voir personne dehors ?”
 
 

10. Faire de l'Escalade dans les Alpes

Tenter la conquête en solo du K2, le deuxième pic le plus haut du monde, est un trophée qui se paie au prix fort : sur ce géant himalayen, un alpiniste sur quatre perd la vie. Rabattez-vous plutôt sur les Alpes, où le style « léger et rapide » a vu le jour. L'ascension du Cervin, sommet emblématique des Alpes, dure entre 6 et 12 heures en fonction de la voie et de la météo. Si vous voulez être rentré à temps pour le déjeuner, demandez conseil à l'alpiniste suisse Ueli Steck ; il a escaladé le Cervin en solitaire en moins de 2 heures.
Pour escalader le Cervin ou randonner dans la région, établissez-vous à Zermatt (www.myswitzerland.com).
 


Guide de voyage

Une sélection d’expériences de voyage chargées en adrénaline pour partir à l’aventure
 

Paramètres des cookies