1. Accueil
  2. Forums
  3. Destinations
  4. Amérique
  5. Cuba
  6. La ville modèle de SANDINO à Cuba

La ville modèle de SANDINO à Cuba

  • Le dim 11 déc 2016 à 16:10
  • 12
  • Cuba
Portrait d'anonyme
revoyager2
  • Hors ligne
  • ALTORF, France
  • Membre depuis :
  • 6 années 10 mois
  • Réponse(s) : 1

Bonjour,

oui, SANDINO, est une ville modèle à Cuba. 

Toutes les infrastructure ont été développées dans le sens de la communication et pour éviter d'avoir des quartiers isolés, basé sur le principe de polygone. C'est unique comme disposition. 

Et il y a de nombreux centres artistiques, danse, théâtre, cinéma, banques avec DAB, maison de change, épiceries, pharmacies, étang de pêche, stades, restaurants, il y a même un hôpital , ce qui donne bien son impact. 
Pratiquement tout s'y négocie principalement en CUP MN cubaine, sauf comme de partout certains produits, mais les deux monnaies s'échangent sans problème depuis longtemps.
Ce n’est pas un coin perdu et encore moins au milieu de nulle part, puisque c'est entre Maria La Gorda, Cabo San Antonio, Guane , Vinales, Pinar del Rio et la fameuse et unique Route du Tabac. Tous ces lieux étant magiques.

Jacques DEPOLLIER du JD SDF à Cuba.
 

Portrait d'anonyme
viajecuba2015
  • Hors ligne
  • boulogne billancourt, France
  • Membre depuis :
  • 7 années 5 mois
  • Réponse(s) : 4

Le dim 11 déc 2016 à 17:13

Jacques, je suis allé il y a quelques années à Sandino et j'ai quand meme eu la sensation que c'était au milieu de nulle part, une ville dont je ne percevais pas l'usage,  énormément bétonnée pour la région

je veux bien y retourner à mon prochain voyage à Maria la Gorda / Guanahacabibes voir si quelque chose m'avait échappé

 

Portrait d'anonyme
Lyonel Plante
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 9 années 9 mois
  • Réponse(s) : 7

Le mar 13 déc 2016 à 11:41

Sandino est un peu le Bayamo de la région. Mon frère y avait passé une nuit en famille il y a quelques années lors de leur premier voyage à Cuba. Sans que ce soit un coin incontournable, ils en ont de bons souvenirs, et ils avaient d'assez belles photos. Ils auraient voulu y passer plus de temps, mais sont partis tôt pour le Parque Nacional. Ils s'y sont arrêtés au retour, mais n'y ont pas dormis. On prévoit d'y aller l'été prochain, mon témoin de mariage y travaillant actuellement. Mais on espère qu'il y sera encore car il reste rarement plus de 6-8 mois à un endroit.

Après, on a tous des visions différentes des coins qu'on visite, une façon différente de les visiter, de voyager. Mon frère, sa femme et leurs 2 fils sont très aventuriers, rando toute l'année, pêche dans des coins perdus... Ils savent s'affranchir complètement de l'image carte postale ou de la foule touristique. Ils avaient énormément utilisé le CUP pour leurs repas, alors qu'ils ont quand même les moyens. Manger dans la rue à Cuba, ou dans un paladar, n'a plus eu de secret pour eux dès leur premier voyage à Cuba. Jacques est pareil, moi aussi. On sort des hôtels, on évite les restau en CUC, on essaye au maximum de vivre au plus près du peuple, et c'est ça qui fait la richesse de nos séjours. On ne va pas à Cuba pour mettre une fleur au mausolée du Che à chaque voyage, ou pour photographier le train blindé de Santa Clara.

Portrait d'anonyme
Lyonel Plante
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 9 années 9 mois
  • Réponse(s) : 7

Le mar 13 déc 2016 à 17:47

Pardon, mais c'est un peu partout, sinon partout à Cuba, qu'il n'y a pas de carreau aux fenêtres, mais des lattes de bois ou de métal. 

Le Venézuela n'a pas aidé à la construction pour les travailleurs, mais pour les sinistrés du cyclone Ivan, avec une résidence de 150 logements, baptisée Villa Bolivar. L'inauguration est passée à la télé à Cuba (j'y étais à cette époque ; été 2005), Fidel Castro et Hugo Chavez étaient présents, et si mes souvenirs sont bons, c'est ce même jour qu'ils ont signé les accords entre plusieurs Présidents des Engagements de Sandino, plus connus sous Opération Miracle initiée 1 an plus tôt.

Pour la casa, je demanderai à mon frère où ils avaient logé.

Sandino, comme je le dis, est le Bayamo ou même le Santiago de la région... 

Portrait d'anonyme
viajecuba2015
  • Hors ligne
  • boulogne billancourt, France
  • Membre depuis :
  • 7 années 5 mois
  • Réponse(s) : 4

Le mar 13 déc 2016 à 17:51

mea culpa

 

  je ferais autre chose, à ma prochaine visite, que de la traverser vite fait :

nous avions apporté des médicaments, de la part d'une correspondante française d'une cubaine malade, qui vivait dans un HLM au fond d'une mer de logements sociaux...

cela avait obligatoirement (j ai tourné un poil aussi pour trouver l'immeuble )  altéré mon point de vue

regarderais mieux la prochaine fois, désolé

 

Portrait d'anonyme
Lyonel Plante
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 9 années 9 mois
  • Réponse(s) : 7

Le mar 13 déc 2016 à 21:15

Tu n'es jamais allé dans cette ville, ça se voit, et une fois de plus, tu viens inventer juste pour contredire Jacques.

J'ai parlé à mon frère, il se rappelle d'une ville tranquille, propre, avec beaucoup de jeunes. Ils avaient envoyé des photos par mail à leur retour en France mais n'ont jamais eu de réponse. Il cherchera l'adresse.

Pour son côté révolutionnaire, Sandino est le Bayamo ou le Santiago de la région.

Je ne vois pas pourquoi tes logeurs auraient inventé une histoire de construction par les Vénézuéliens pour les ouvriers, sans te parler de cette construction pour les sinistrés du cyclone. Sandino n'est pas qu'une ville d'ouvriers de la canne à sucre et du tabac... pourquoi que eux ?

Tout le monde connaît, et surtout à Sandino, l'aide des Vénézuéliens pour la construction de cette résidence de 150 logements, et les fameux accords qui ont été signés lors de l'inauguration. C'était passé à la télé pendant plusieurs jours, Fidel et Hugo !!! Avec des interviews des gens relogés heureux et remerciant Fidel et le Vénézuéla.

Si on t'a parlé de batiments sans te parler de cela, c'est que tu n'es jamais allé à Sandino.

Portrait d'anonyme
Lyonel Plante
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 9 années 9 mois
  • Réponse(s) : 7

Le mer 14 déc 2016 à 19:13

Tout le monde a compris ce que je voulais dire.

Peut-être que du fait que tu ne comprends pas l'espagnol (comme ce fut démontré si souvent) ni anglais, tu as mal compris. Mais si le propriétaire t'aurait vraiment parlé de ces immeubles pour y loger des ouvriers du tabac ou du sucre, il n'aurait très certainement pas omis de dire que c'était pour les sinistrés du cyclone précédent, ni que c'était un peu la pierre qui scella les engagements de Sandino, connus dans tout Cuba et dans toute l'amlérique latine. C'est un peu comme aller au musée de la Révolution de la Havane, et que le guide te dise que le Granma (avec NM et non MM, n'oublie pas) est un bateau qui transportait des mercenaires.

Sandino est vraiment une ville à part, renseigne-toi bien, toi qui sais utiliser Google Search et Google Translator.

Si à Sandino, tu n'as rien vu d'autre que du tabac et des cannes à sucre, c'est que tu n'es jamais allé à Sandino. Un peu comme la photo du Parque Céspedes de Santiago que tu avais trafiquée.

Mais inutile de discuter avec toi. Tu reviens de nouveau pour contredire Jacques et pour pourrir les forums. Je viens de voir que tu as été de nouveau viré, avec ce même pseudo, du forum e-voyageur et de Voyageforum. Il te connaissent bien.

Je vais rendre service au forum, et ne plus répondre à tes polémiques et affabulations.

Portrait d'anonyme
Lyonel Plante
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 9 années 9 mois
  • Réponse(s) : 7

Le mer 14 déc 2016 à 19:14

Pour les photos, tu peux les mettre en ligne STP ?

Portrait d'anonyme
viajecuba2015
  • Hors ligne
  • boulogne billancourt, France
  • Membre depuis :
  • 7 années 5 mois
  • Réponse(s) : 4

Le mer 14 déc 2016 à 22:26

en espagnol, que les forumistes   ''spécialistes''  de Cuba parlent tous dans le texte (sauf mythomanes...) voici un article sur l'accord de Sandino et l'opération miracle

 

http://www.aporrea.org/actualidad/n217224.html

 

''Pero más tarde, en agosto de 2005, se da inicio al Compromiso de

Sandino firmado entre los presidentes Hugo Chávez  y Fidel Castro,''

Portrait d'anonyme
Lyonel Plante
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 9 années 9 mois
  • Réponse(s) : 7

Le jeu 15 déc 2016 à 11:13

Oui, et en plus, Sandino abrite une grande école de médecine (ELAM) Ecole Latino-Américaine de Médecine), accueillant plus de 1.500 étudiants étrangers, en plus de Cubains bien sûr, dans le cadre de ce "Compromiso". N'y avoir vu que des cannes à sucre et des plans de tabac, et pas l'université ni les grands campus universitaires, relève une fois de + du délire. 

Portrait d'anonyme
viajecuba2015
  • Hors ligne
  • boulogne billancourt, France
  • Membre depuis :
  • 7 années 5 mois
  • Réponse(s) : 4

Le jeu 15 déc 2016 à 11:18

bon, ne jetons pas la pierre, j'ai rien vu de tout cela non plus !

 

c'est vrai qu'en regardant superficiellement cette petite ville, comme je l'ai fait, on a une grande impression de vide..... comme quoi !