Afrique du Sud : L'Est du pays

Itinéraire de 3 semaines en Afrique du Sud

Ce périple dans l’Est mêle paysages montagneux et cultures xhosa et zulu, calme rural et animation citadine. Après avoir atterri à l’aéroport international OR Tambo, attardez-vous quelques jours dans la métropole dynamique de Jo’burg  (1) et son centre-ville en plein renouveau, avec des enclaves branchées aux nombreux restaurants et bars. Joignez-vous à une promenade guidée de la ville ou rendez-vous à Soweto (2), l’un des plus célèbres townships d’Afrique du Sud. Visitez un shebeen et découvrez la rue où habitaient Nelson Mandela et Desmond Tutu, tous deux Prix Nobel de la paix. Depuis Jo’burg, traversez l’État libre et quittez la N3 au niveau de Harrismith pour emprunter la panoramique Rte 712 en passant par le barrage de Sterkfontein, jusqu’à Clarens (3). Cette ville d’artistes, recélant des galeries d’art et une microbrasserie, est entourée de paysages d’une grande beauté. Dans le Golden Gate Highlands National Park  (4) voisin, séjournez dans un rondavel au bord de l’eau et randonnez parmi les affleurements de grès au pied des Maluti Mountains – le choix va de la balade d’une heure au trek de deux jours sur le Rhebok Hiking Trail. À la sortie du parc, juste après Phuthaditjhaba, le Sentinel Hiking Trail (5) permet d’atteindre en une journée le fameux “amphithéâtre” et l’escarpement du Drakensberg qui le surplombe. Vous pourrez ensuite marcher un jour ou deux dans le nord du Drakensberg pour profiter de panoramas spectaculaires, notamment sur la Tugela Gorge, dans le Royal Natal National Park (6). Sillonnez le KwaZulu-Natal, et quittez le Drakensberg pour l’atmosphère kitsch du Midlands Meander (7), ponctué de guesthouses et d’ateliers de céramique, avant de rejoindre Durban (8), ville réputée pour ses plages et sa cuisine indienne, redynamisée par une vague de développement urbain. Peu avant la frontière du Cap oriental, vous arriverez à l’Oribi Gorge Nature Reserve (9), dont les falaises et les forêts peu fréquentées dominent l’Umzilkulwana. De là, boudez la N2 menant à Mthatha et longez la côte via Pondoland jusqu’à Port St Johns (10), idéale pour découvrir les plages sauvages de la Wild Coast et rencontrer les sympathiques Xhosa. Les vertes collines parsemées de rondavels pastel dominent des routes de gravier menant à d’étonnants hébergements tenus par les habitants dans les environs de Coffee Bay (11). Passez la dernière nuit à Chintsa (12), au bord de l’océan Indien. Le lendemain, regagnez Jo’burg ou Le Cap en transport depuis East London (13).

Mis à jour le : 17 novembre 2016

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Afrique du Sud