Afrique du Sud : Sports et activités

A faire en Afrique du Sud

Les paysages variés et le climat favorable de l’Afrique du Sud sont propices à une multitude d’activités, des promenades à dos d’autruche à la tyrolienne. La qualité des infrastructures et des cours en tout genre rend ces activités accessibles à un grand nombre de visiteurs, débutants ou confirmés. 
Plusieurs dizaines d’organismes occupent le marché. Outre les prestataires présentés dans cette rubrique, vous pouvez demander conseil aux autres voyageurs et aux auberges de jeunesse. 

Canoë, kayak et rafting en afrique du sud

L’Afrique du Sud compte peu de rivières majeures, mais celles qui sont alimentées toute l’année offrent des parcours intéressants pour le canoë ou le rafting. Les conditions de rafting varient considérablement en fonction des précipitations. Dans la plupart des endroits, la meilleure période se situe de décembre/janvier à avril.

Escalade en afrique du sud

  • Mountain Club of South Africa (www.mcsa.org.za). Renseignements et liens 
  • vers des clubs régionaux.
  • Roc’n Rope (www.rocrope.com). Sorties et cours d’escalade et de rappel. Renseignements en français.
  • SA Climbing Info Network (www.saclimb.co.za). Ce réseau diffuse des listes d’adresses et des photos de voies d’escalade sur parois et 
  • sur blocs.

Kloofing (canyoning) en afrique du sud

Le kloofing – l’équivalent du canyoning, qui combine escalade, randonnée, baignade et sauts – connaît un succès croissant en Afrique du Sud. 
Ce sport étant assez risqué, vérifiez bien les qualifications des centres avant de réserver.

Observation de la faune en afrique du sud

La richesse de la faune de l’Afrique du Sud attire des visiteurs du monde entier. Contrairement à bon nombre d’endroits sur le continent africain (par exemple, le Botswana et la Zambie), l’activité reste très accessible en Afrique du Sud grâce à un bon réseau routier, un excellent choix d’hébergements et des tarifs variés. 
Le Swaziland offre lui aussi d’excellentes occasions d’observer les animaux.

Observation des baleines

L’Afrique du Sud fait partie des meilleurs endroits de la planète où observer ces mammifères géants depuis 
la terre ferme.
Des baleines de Biscaye et des baleines à bosse se présentent régulièrement au large entre juin/juillet et novembre, rejointes de temps à autre par des rorquals de Bryde et des orques.
On trouve des sites d’observation des baleines sur tout le littoral sud et est, de la False Bay au iSimangaliso Wetland Park.
La ville de Hermanus – où les baleines de Biscaye viennent mettre bas près de la côte – se distingue comme “capitale” des cétacés.

Observation des oiseaux

Grâce à une grande diversité d’habitats, l’Afrique du Sud est un paradis pour les ornithologues. Il existe des clubs dans tout le pays, et la plupart des parcs et des réserves fournissent des listes d’oiseaux. Beaucoup possèdent des guides de terrain pratiques, mais mieux vaut emporter le vôtre.
Voici quelques sites utiles :

  • BirdLife South Africa (www.birdlife.org.za). Liens et articles.
  • BirdLife South Africa Avitourism (www.birdingroutes.co.za). Défenseur de l’avitourisme (écotourisme ornithologique).
  • Bird-Watch Cape (www.birdwatch.co.za). Ce petit prestataire basé au Cap, à destination des ornithologues amateurs, propose des circuits organisés, dont 
  • une formule sur 17 jours couvrant tout le pays.
  • Cape Birding Route (www.capebirdingroute.org). Concerne l’ouest de l’Afrique du Sud.
  • Greater Limpopo Birding Routes (www.limpopobirding.com). Donne une liste des guides et 4 itinéraires – dont le “Kruger to Canyons Trail”, qui englobe le parc national et le Blyde River Canyon.
  • Southern Africa Birding (www.sabirding.co.za). Se rend aussi au Lesotho et au Swaziland.
  • Zululand Birding Route (www.zbr.co.za). Le projet d’avitourisme de BirdLife South Africa dans le nord du KwaZulu-Natal.

Pêche

La pêche en mer bénéficie de la présence d’une grande variété d’espèces, dues aux courants chauds et froids des côtes orientale et occidentale.
La pêche en rivière, surtout celle de la truite d’élevage, se pratique assez souvent dans les parcs et les réserves, notamment dans les ruisseaux d’altitude du Drakensberg. 
Vous pourrez obtenir le permis en échange de quelques rands dans les bureaux des parcs. Dans certains endroits, il est possible de louer du matériel.

Le Lesotho est une destination favorite des habitués de la pêche à la truite. La saison s’étend de septembre à mai, comme en Afrique du Sud.
Le permis, que vous obtiendrez à moindre frais, donne droit à la pêche de 12 poissons de taille limitée. Seule la pêche à la ligne avec des mouches artificielles sans cuillère est autorisée.
La zone de pêche la plus proche de Maseru se trouve sur la Makhaleng River, à 2 km en aval du Molimo-Nthuse Lodge (à 2 heures de voiture de Maseru).

Plongée en afrique du sud

Faites le grand saut à la pointe sud de l’Afrique, dans deux océans (Atlantique et Indien) ! Des courants forts et des vents fréquents offrent des conditions stimulantes aux plongeurs confirmés sur toute la côte. Sodwana Bay, sur l’Elephant Coast (KwaZulu-Natal), est adaptée aux débutants.

Conditions

Les conditions de plongée varient considérablement d’un endroit à l’autre. La meilleure période sur la côte du KwaZulu-Natal va de mai à septembre, lorsque la visibilité est excellente. À l’ouest, sur le rivage atlantique, l’eau est froide toute l’année mais presque toujours propice à la plongée, avec une bonne visibilité, de novembre à janvier/février. 

Coûts

Les prix sont généralement plus avantageux en Afrique du Sud qu’ailleurs en Afrique australe. Comptez au moins 3 000 R pour une formation Open-Water (avec brevet) de 3-4 jours et à partir de 300 R pour la location d’un équipement complet.

Équipement

Beaucoup de stations balnéaires disposent de spécialistes de la plongée. À l’exception de Sodwana Bay durant les mois les plus chauds (où une combinaison de 3 mm suffit), vous aurez besoin d’une combinaison humide de 5 mm sur la plupart des sites et, dans certains endroits au sud et 
à l’ouest, d’une combinaison sèche.

Randonnée en afrique du sud

Afrique du sud

L’Afrique du Sud est un paradis pour les marcheurs et compte un excellent réseau de sentiers balisés. 
Hébergement : certains parcours proposent des hébergements – dans 
des campings ou de simples gîtes ou cases avec électricité et eau courante –, à réserver tôt.
Circuits guidés : vous pourrez effectuer des circuits guidés dans les parcs nationaux en compagnie de rangers (gardes forestiers) armés. Les parcours sont courts, mais ils offrent l’occasion d’approcher la nature de près. Des randonnées allant de balades de 2 à 3 heures dans la brousse à des circuits de plusieurs nuits sont proposées par les parcs, notamment le Kruger.
Randonnées hors sentiers : certains territoires classés zones protégées permettent d’effectuer des randonnées hors sentiers. Vous y trouverez peu d’informations sur les itinéraires  ; et ne compterez que sur vous-même. 
Réglementation : Le nombre de randonneurs est souvent limité. Sur la plupart des longs parcours et dans certaines zones protégées (wilderness areas), les visiteurs doivent se réunir en groupes de 3 ou 4 randonneurs, au minimum.
Sources d’information :

  • La plupart des sentiers dépendent de SAN Parks (www.sanparks.org) et des diverses autorités forestières.
  • Best Walks of the Drakensberg par David Bristow.
  • Ezemvelo KZN Wildlife (www.kznwildlife.com). Gère la majorité des chemins 
  • du KwaZulu-Natal.
  • Hiking South Africa (www.hiking-south-africa.info). Suggestions d’itinéraires.
  • Hiking Trails of Southern Africa, par Willie et Sandra Olivier.

Sécurité : la question ne se pose guère sur la plupart des circuits, sauf pour des itinéraires longs et la randonnée sur la Table Mountain, où des agressions et des vols ont eu lieu dans des hébergements. Renseignez-vous auprès d’un club local lorsque vous réservez. Sur les longs parcours et ceux qui sont peu fréquentés, déplacez-vous en groupe et évitez d’emporter des objets de valeur.
Saisons : la randonnée est possible tout au long de l’année, à condition de se préparer aux fortes chaleurs et à l’importante humidité estivales. La meilleure période se situe de mars 
à fin octobre. 

Lesotho

Le pays tout entier, à l’exclusion des grandes villes, se prête idéalement à la randonnée.
Les hautes terres de l’est du pays et la crête du Drakensberg attirent les randonneurs chevronnés.
Il existe peu de sentiers balisés – ce sont plutôt de simples chemins.
Vous pouvez circuler un peu partout. Munissez-vous d’une boussole et de cartes topographiques couvrant la région.
Dans toutes ces régions, en particulier sur les pentes reculées des hautes terres, les conditions climatiques peuvent rendre la randonnée périlleuse si vous manquez d’expérience et êtes mal préparé. Les températures peuvent descendre à zéro même en été, tandis que les orages et le brouillard sont fréquents.
Des vêtements chauds et un équipement imperméable sont indispensables. 
En été, de nombreuses rivières débordent et les passages à gué peuvent devenir dangereux. Tenez-vous prêt à changer d’itinéraire ou à attendre 
que les eaux se retirent.
À la fin de la saison sèche, l’eau potable peut être rare, en particulier sur les hauteurs.

Swaziland

Certaines réserves naturelles se prêtent particulièrement bien à la randonnée.
Vous pouvez vous déplacer à pied dans presque toutes les régions rurales en suivant les vieux sentiers sillonnant la campagne.
Les conditions climatiques sont moins éprouvantes qu’au Lesotho mais, en été, préparez-vous à essuyer des pluies torrentielles et des averses de grêle.

Randonnée à cheval et en poney en afrique du sud

En Afrique du Sud, au Lesotho et au Swaziland, vous trouverez facilement des randonnées équestres (de quelques heures à plusieurs jours) de tous niveaux.
Des circuits équestres sont également proposés dans plusieurs parcs nationaux sud-africains.
Au Lesotho, vous pourrez monter sur les robustes chevaux basotho pour des randonnées en montagne.

Sports aériens

Les sports aériens connaissent un vif succès grâce à une géographie adéquate, une météo optimale toute l’année et des tarifs très compétitifs. Contactez en premier lieu l’Aero Club of South Africa (011-082 1100 ; www.aeroclub.org.za).

Parapente

Les amateurs de parapente viennent du monde entier pour s’élancer de la Table Mountain. Si les conditions de vol sont favorables toute l’année, c’est de novembre à avril que les courants ascendants sont les plus forts. Les restrictions sont minimes pour les pilotes expérimentés, qui peuvent effectuer d’inoubliables vols sur de longues distances. La South African Hang Gliding & Paragliding Association (074-152 2505 ; www.sahpa.co.za) vous renseignera sur les sites, les écoles et les clubs.

ULM

Très utile, le site http://microlighters.co.za accueille des forums et diffuse une liste des terrains d’aviation.

Surf en afrique du sud

C’est en automne et au début de l’hiver (avril-juillet) que la période s’avère la plus favorable sur les côtes sud et est. Vous pouvez acheter planches et matériel dans la plupart des grandes villes du littoral. Comptez environ 3 000 R pour une planche neuve. Deux sources d’information :

VTT en afrique du sud

On trouve des sentiers accessibles à VTT presque partout en Afrique du Sud, de la Garden Route au Sani Pass – la dure ascension (et descente) du col de Sani à la frontière de l’Afrique du Sud et du Lesotho. Le Cap est un lieu de rassemblement pour de nombreux amateurs. Quelques adresses :

Mis à jour le : 27 novembre 2015

Articles récents

Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Afrique du Sud