Le Nord de la Tanzanie

Pourquoi y aller

Avec le Kilimandjaro et ses cimes enneigées et les vastes plaines du Serengeti, le nord de la Tanzanie représente pour beaucoup la quintessence de l’Afrique. Mais cette région majestueuse et mythique a bien plus encore à offrir.
Le mont Meru rivalise avec son géant voisin tant par sa beauté que par le défi que représente son ascension ; les Crater Highlands se classent parmi les paysages les plus enchanteurs d’Afrique. La vie sauvage qui s’épanouit sur ce territoire est l’une des plus majestueuses au monde : le Tarangire est le royaume des éléphants, le lac Manyara celui des lions dans les arbres, et le lac Natron accueille chaque année des nuées de flamants roses. Tous convergent vers le volcan du Ngorongoro, peuplé d’innombrables animaux – s’aventurer dans son cratère s’apparente à revivre l’aube de l’humanité.
Ajoutez à cela la rencontre avec les Massaï drapés de rouge et les Hadzabe et vous obtenez l’une des destinations les plus émouvantes du continent.

Quand partir

  • Jan-mars La migration des gnous s’admire dans le sud du Serengeti.
  • Avr-mai La pluie rend les routes boueuses et les déplacements épouvantables.
  • Sept-oct La meilleure saison pour voyager. Les animaux convergent vers les derniers points d’eau.

À ne pas manquer

  1. La faune innombrable qui arpente le Serengeti.
  2. La descente dans le cratère du Ngorongoro, aux sublimes paysages bleu-vert.
  3. Le point de vue stupéfiant sur la vallée du Rift en allant vers le lac Natron.
  4. La vue depuis le sommet du Kilimandjaro, le toit de l’Afrique, ou depuis celui du mont Meru5 Un safari en quête de lions perchés dans les arbres, au parc national du lac Manyara.
  5. Une balade dans la région volcanique des Crater Highlands.
  6. L’observation des éléphants au milieu des baobabs, dans le parc national du Tarangire.
  7. Un programme de tourisme culturel permettant de découvrir la vie locale dans la région d’Arusha.
  8. La rencontre des Bushmen au lac Eyasi.
Mis à jour le : 4 juillet 2017