L’Ouest de la Tanzanie

Pourquoi y aller

Quiconque voudra découvrir la région par ses propres moyens devra s’armer de patience, car l’ouest de la Tanzanie est un vaste territoire isolé et âpre, largement dépourvu d’infrastructures, et qui accueille peu de touristes. Les voyageurs intrépides qui s’y aventurent organisent leur séjour en fonction des horaires du MV Liemba, ferry qui navigue sur le lac Tanganyika, et de la Central Line, ligne ferroviaire qui traverse le pays. La plupart des visiteurs viennent ici pour découvrir la flore et la faune. Les parcs nationaux de Gombe et des monts Mahale sont tout indiqués pour observer des chimpanzés, et les plaines du parc national de Katavi donnent à se rêver en explorateur.
Au moment de la rédaction de ce guide, une situation d’insécurité régnait dans la bande frontalière avec la RDC le long du lac Tanganyika et dans la région de Kigoma (à l’exception de la ville de Kigoma et des parcs nationaux de Gombe et des monts Mahale) ; la région frontalière avec le Burundi était quant à elle formellement déconseillée.

Quand partir

  • Déc-avr La saison des pluies est synonyme de routes détrempées et de mémorables éclairs.
  • Mai-nov La saison sèche est plus propice au tourisme bien que les arbres se dénudent.
  • Mai-juin C’est la période où les chimpanzés évoluent en bande.

À ne pas manquer

  1. La visite du parc national des monts Mahale, l’un des derniers “bouts du monde”.
  2. La rencontre avec les chimpanzés du parc national de Gombe.
  3. La traversée du lac Tanganyika à bord du MV Liemba.
  4. La beauté sauvage et primitive du parc national de Katavi.
  5. Une plongée libre pour découvrir les cichlidés kaléidoscopiques du lac Tanganyika.
  6. Le farniente sur les rives du lac Tanganyika à Kipili.
  7. La bruine rafraîchissante des chutes de Kalambo.
Mis à jour le : 4 juillet 2017