Chili : Si vous aimez

Balade urbaine

Avec leurs murs recouverts de graffitis, leurs immenses marchés, leurs escaliers en colimaçon et leurs verdoyants quartiers des musées, Santiago et Valparaíso débordent d’une vie toute latine. Voici quelques idées pour vous imprégner de leur atmosphère :
  • La Vega Central : Un marché haut en couleurs avec pyramides de figues, d’avocats et de chirimoyas et cris des vendeurs . Pour un repas de poisson, direction le Mercado Central, de l’autre côté du pont.
  • Musées : Santiago possède d’excellents musées. Les superbes pièces anciennes du Museo Chileno de Arte Precolombino contrastent avec l’énergie branchée du Museo de Arte Contemporáneo et de l’avant-gardiste Museo de la Moda.
  • Graffitis : Drôles ou mélancoliques, de fascinants graffitis colorés ornent les ruelles et les escaliers étroits de Valparaíso.
  • Deux roues : À la tombée de la nuit, la circulation diminue à Santiago, l’air se rafraîchit et la ville s’illumine : le moment idéal pour découvrir les rues à vélo.

Randonnée

Certes, Torres del Paine est la première destination de trek du continent. Mais le Chili totalise pas moins de 4 000 km de montagnes sur toute la longueur de son territoire. Montagnes, déserts, forêt tropicale : ici les sentiers de randonnée ne manquent pas, alors n’hésitez pas à vous écarter de votre itinéraire pour découvrir un circuit moins couru. Vous ne le regretterez pas.
  • Putre : Ce minuscule village d’altitude est un camp de base parfait pour partir en excursion dans le désert. Vous y croiserez bien moins de monde qu’à San Pedro de Atacama.
  • Siete Tazas : Non loin des vignobles, une eau limpide s’écoule dans les sept bassins de basalte noir. Pour vous y rendre, suivez le Sendero Los Chiquillanes.
  • Vallée de Cochamó : Également prisée des grimpeurs, cette vallée immaculée au décor de granit constellé de cascades propose quelques sentiers bien balisés, mais boueux.
  • Cerro Castillo : Au cœur de la Patagonie, le circuit encerclant ce pic monumental vous promet 4 jours d’une randonnée inoubliable.

Observation des animaux

Si le condor des Andes est visible tout le long de la Cordillère, d’autres espèces ne vivent que sur des zones plus réduites. La fraîcheur du courant de Humboldt attire une abondante faune marine, des lions de mer aux baleines bleues. On trouve également au Chili une grande diversité de camélidés et d’oiseaux, ainsi que le huemul (guémal) bien sûr, l’animal national menacé d’extinction.
  • Lago Chungará : Perché dans l’altiplano, cet incroyable lac réfléchissant sert d’habitat à de nombreuses espèces d’oiseaux, dont le flamboyant flamant du Chili.
  • Reserva Nacional Las Vicuñas : Plus de 20 000 vicuñas (vigognes) peuplent cette réserve d’altitude encerclée de hauts volcans.
  • Chiloé : Chaque année, les manchots de Magellan et de Humboldt investissent l’extrémité nord de l’île pour y faire leur nid, tandis qu’au sud, le Parque Tantauco accueille de nombreux oiseaux et des pudús.
  • Valle Chacabuco : Avec ses guacanos, ses condors des Andes, ses renards et ses plus discrets huemules et pumas, cet ancien ranch abrite le meilleur de la faune patagonne.

Restaurants et vie nocturne

Les gourmets ne feront pas la fine bouche, la cuisine chilienne dispose d’ingrédients de grande qualité (notamment les produits du Valle Central et les fruits de mer du Sud). Quant à la vie nocturne, particulièrement dynamique à Santiago, elle offre de quoi satisfaire tout le monde.
  • Norte Chico : La rareté du bois a conduit les femmes du village de Villaseca, dans le désert, à utiliser des fours solaires.
  • Santiago : De la terrasse de l’hôtel W (avec vue sur la ville) au Bar Constitución, une institution de quartier, l’offre de Santiago ravira tous les noctambules.
  • Vallées des Lacs : Empreinte de culture allemande, la région offre bien plus que de la choucroute et des saucisses. Les asados (grillades) de bœuf local s’accompagnent de salades d’été bio et de tartes aux baies.
  • Patagonie : Véritable institution chilienne,les cocinas custombristas sont des restaurants rudimentaires misant sur le talent de mémé, qui s’affaire aux fourneaux au-dessus d’odorants pot-au-feu de la mer.

Paysages de rêve

De ses déserts à ses glaciers, le Chili ne manque pas de paysages de toute beauté.
  • Désert d’Atacama : Dans le désert le plus aride du monde, canyons de roche rouge, broussailles et montagnes cuivrées se détachent sur fond de ciel azur.
  • Archipel de Chiloé : De ses falaises plongeant dans les eaux agitées du Pacifique, à l’ouest, à ses paisibles bras de mer constellés de maisonnettes sur pilotis et de bateaux de pêcheurs, à l’est, ses îles verdoyantes ont de quoi nourrir votre imagination.
  • Régions des Lacs : La campagne ondulante de cette étendue souvent battue par la pluie est tachetée de lacs d’un bleu profond, dans lesquels se reflètent les pics enneigés des volcans.
  • Andes de Patagonie : La majesté de la Cordillère qui traverse toute l’Amérique du Sud atteint son apogée à l’extrême sud du pays.
  • Terre de Feu : Les paysages accidentés, balayés par les vents, et les îles isolées de cette zone frontalière sont entourés d’une aura mystique.

Isolement

Avec plus de 90% de sa population concentrée au centre du pays, le Chili ne manque pas d’endroits isolés. Au nord, s’étendent les terres désolées de l’Atacama, au sud, le labyrinthe de fjords de la Patagonie se déroule jusqu’au territoire stérile de la Terre de Feu. Sans oublier la plus lointaine des îles du Pacifique : l’île de Pâques.
  • Precordillera de Belén : Sortez des sentiers battus pour découvrir ses pictogrammes anciens, ses vieilles églises coloniales et ses superbes paysages.
  • Côte nord de l’île de Pâques : Au nord d’Ahu Tenai, cette bande de terre parsemée de luxuriantes collines qui plonge dans l’immensité du Pacifique abrite les mystérieux moai (grandes statues anthropomorphiques).
  • Raul Marín Balmaceda : Rues sablonneuses et luxuriantes fougères plantent le décor de ce village perdu dans un fjord fréquenté par des otaries, des dauphins et des lions de mer.
  • Caleta Tortel : Entièrement bâti sur des planches de bois surplombant des eaux turquoise, ce hameau était autrefois peuplé par les Alakaluf, un peuple nomade qui se déplaçait en pirogue.

Vignobles

Sous un ciel d’un bleu irréel, un vélo sillonne les allées rectilignes d’un vignoble. En toile de fond, de hauts peupliers et de chatoyants sommets enneigés. Vous n’êtes pas en Italie ou en Californie, mais bien au Chili où cohabitent vastes propriétés de vieilles dynasties et clinquantes exploitations de nouveaux riches. Savourez.
  • Ruta del Vino : Des experts locaux vous guident dans la région productrice des meilleurs vins rouges du pays.
  • Casa Lapastolle : Un cadre chic et ravissant pour faire découvrir le plus fertile des terroirs chiliens.
  • Vallée de Casablanca : Une excellente région viticole au climat tempéré, idéale pour une brève escapade depuis Santiago.
  • Museo de Colchagua : Posez votre verre un instant, le temps de découvrir “El Gran Rescate”, la fascinante exposition ouverte en mémoire de l’incroyable sauvetage de 33 mineurs chiliens en 2011.

Histoire

Les trésors du Chili sont essentiellement concentrés dans les musées de Santiago et les collections archéologiques du Nord. Mais il est parfois plus exaltant d’explorer l’histoire à l’air libre, en visitant l’Esmeralda (arrimé à Iquique), en suivant les sentiers patagons tracés jadis par les pionniers ou en découvrant les villages de Chiloé où perdurent d’ancestrales inventions.
  • Humberstone : Autrefois prospère, cette ville minière devenue ville fantôme offre de quoi titiller l’imagination de ses visiteurs.
  • Ascensor Concepcion : Revivez l’âge d’or de Valparaíso en dominant la ville à bord du plus ancien de ses funiculaires.
  • Village cérémoniel d’Orongo : Découvrez l’étrange culte pascuan de l’homme-oiseau dans ce village au calme surréaliste.
  • Lago Llanquihue : Les villages historiques encerclant le lac, d’anciennes colonies germaniques, ont de quoi faire vaciller notre idée de la culture latine avec leur architecture unique et leurs pâtisseries allemandes.

Adrénaline

Aves ses excellents tour-opérateurs, sa géographie unique et ses étendues vierges, le Chili est un terrain de jeu naturel pour les sports d’aventure.
  • Ski et snowboard : Parmi les meilleures stations chiliennes, on compte Valle Nevado, Portillo et Nevados de Chillán (p. 129), également reputée pour ses sources d’eau chaude.
  • Rando glacier : La meilleure randonnée sur glacier gravit le Glaciar Grey, dans le parc de Torres del Paine, mais vous pourrez également escalader le Glaciar San Rafael sur la Route australe et accéder à des glaciers reculés depuis Puerto Guadal, en associant marche et bateau.
  • Surf : Mesurez-vous à certaines des plus belles vagues d’Amérique du Sud à Pichilemu ou Iquique ; ou découvrez le charme tranquille des cabanes de surfeurs de Buchupureo.
  • Rafting et kayak : Partez à l’assaut des eaux vives au Cajón de Maipo, près de Santiago, du côté de Puerto Varas ou sur la fameuse Futaleufú. 
Mis à jour le : 8 avril 2014
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Qu’ils partent deux mois ou deux ans, ce guide est le compagnon indispensable des grands voyageurs.