Bogota : Gay et lesbien

À Bogotá, la communauté homosexuelle profite d’une vie nocturne très riche, en constante évolution. Elle se concentre essentiellement dans le Chapinero, surnommé “Chapi Gay”, entre la Carrera 7 et la Carrera 13, de la Calle 58 à la Calle 63.
Visitez le site www.guiagaycolombia.com/bogota, qui recense des dizaines de clubs et bars, ou consultez les adresses en ligne de Colombia Diversa (www.colombiadiversa.org), une association à but non lucratif qui défend les droits des gays et des lesbiennes en Colombie. Il n’existe pas encore d’établissements exclusivement réservés aux lesbiennes, donc la plupart des bars et clubs gays attirent une clientèle mixte.

  • Theatron (www.theatron.co ; C. 58 n°10-32 ; 21h-tard jeu-sam). Dans une petite rue entre la Carrera 9 et la Carrera 13, en plein cœur du Chapinero, le légendaire Theatron est aménagé dans un immense cinéma reconverti. Il accueille une clientèle gay et hétéro – quelque 3 000 personnes le week-end – dans huit ambiances différentes. Certains secteurs sont strictement réservés aux hommes.
  • El Recreo de Adàn (Carr. 12A n°79-45 ; 17h-23h dim-jeu, 17h-0h30 ven-sam). Dans le nord de la capitale, El Recreo de Adàn est un bar lounge classique avec karaoké et jeux de société.
  • El Mozo (www.elmozoclub.com ; C. 85 n°12-49/51 ; 15 000-20 000 COP ; 17h-3h mer-sam). El Mozo est une adresse prisée et branchée, divisée en deux ambiances musicales (éclectique et électronique). Toit escamotable, bons cocktails et nourriture savoureuse.
Mis à jour le : 8 décembre 2015

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Qu’ils partent deux mois ou deux ans, ce guide est le compagnon indispensable des grands voyageurs.