Bogota : Les Incontournables

Ce qu'il ne faut pas manquer à Bogotá

Plaza de Bolívar

La visite de Bogotá commence généralement sur la Plaza de Bolívar (Plaza de Bolívar entre C. 10 et C. 11), où trône une statue en bronze de Simón Bolívar. Coulée en 1846 par l’artiste italien Pietro Tenerani, elle fut le premier monument public de la ville.

Museo Botero

(www.banrepcultural.org/museo-botero ; C. 11 n°4-41 ; 9h-19h lun et mer-sam, 10h-17h dim). F Le fleuron du gigantesque complexe muséal du Banco de la República comporte plusieurs salles sur deux étages, dédiées à toutes sortes d’éléments gironds : mains, oranges, femmes, hommes moustachus, enfants, oiseaux ou leaders des Fuerzas Armadas Revolucionarias de Colombia (FARC). Toutes ces peintures et sculptures ont été réalisées par le plus célèbre des artistes colombiens, Fernando Botero (qui a en personne fait don de ses œuvres).

Quinta de Bolívar

(www.quintadebolivar.gov.co ; C. 20 n°2-91 Este ; adulte/enfant 3 000/1 000 COP, entrée libre dim ; 9h-17h mar-ven, 11h-16h sam-dim). À environ 250 m à l’ouest de la station du funiculaire de Monserrate, en descendant la colline, cette belle maison-musée historique est entourée d’un jardin, au pied du Cerro de Monserrate. Construite en 1800, elle fut offerte à Simón Bolívar en 1820, pour le remercier d’avoir libéré le pays. Bolívar y passa 423 jours sur une période de neuf ans. Les pièces conservent du mobilier d’époque ainsi que l’épée de Bolívar. On évoque moins souvent la reconversion du bâtiment, devenu un temps un asile psychiatrique.

Iglesia Museo de Santa Clara

(www.museoiglesiasantaclara.gov.co ; Carr. 8 n°8-91 ; adulte/enfant 3 000/500 COP ; 9h-17h mar-ven, 10h-16h sam-dim). L’une des églises les plus richement décorées de Bogotá, et également la plus ancienne (avec l’Iglesia de San Francisco). Désormais gérée par le gouvernement, elle a été transformée en musée. Considérant que de nombreuses églises de la même époque peuvent être visitées gratuitement, maints voyageurs n’entrent pas dans celle-ci, pourtant très belle.

Iglesia de San Francisco

(www.templodesanfrancisco.com ; angle Av. Jiménez et Carr. 7 ; 6h30-22h30 lun-ven, 6h30-12h30 et 16h-18h30 sam, 7h30-13h30 et 16h30-19h30 dim). Construite entre 1557 et 1621, l’église de San Francisco, juste à l’ouest du Museo del Oro, est la plus ancienne église de Bogotá. Particulièrement intéressant, son retable doré du XVIIe siècle est le plus grand et le plus élaboré de Bogotá.

Parque Simón Bolívar

(C. 63 et C. 53, entre Carr. 48 et Carr. 68 ; 6h-18h). Ce parc de 360 ha est légèrement plus grand que Central Park à New York, ce qu’aiment à souligner les quelque 200 000 habitants qui le fréquentent le week-end. Le site est agréable, avec des lacs, des pistes cyclables, des sentiers, des bibliothèques publiques et des stades. Beaucoup d’événements y sont organisés, notamment le fameux festival Rock al Parque, à l’automne.

Museo del Oro

(www.banrepcultural.org/museo-del-oro ; Carr. 6 n°15-88 ; 3 000 COP lun-sam, entrée libre dim ; 9h-18h mar-sam, 10h-16h dim). En plus d’être le plus célèbre de Bogotá, ce musée est l’un des plus captivants d’Amérique latine. Y sont en effet conservés quelque 55 000 objets en or et d’autres artefacts de toutes les grandes cultures préhispaniques de Colombie. L’ensemble est présenté de manière cohérente et thématique, dans des salles distribuées sur trois niveaux, avec des légendes en espagnol et en anglais.

Mis à jour le : 8 décembre 2015

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Qu’ils partent deux mois ou deux ans, ce guide est le compagnon indispensable des grands voyageurs.