Bogotá

Pourquoi y aller

Bogotá est une capitale à la fois empreinte d’une atmosphère urbaine sophistiquée et entourée de vertigineux pics andins. Son épicentre culturel est La Candelaria, un quartier historique aux rues pavées, autour duquel gravitent la plupart des voyageurs. Les édifices coloniaux, préservés avec soin, y abritent musées, restaurants, hôtels et bars, disséminés parmi des demeures, des églises et des couvents vieux de trois siècles. Quasiment tous les sites incontournables de Bogotá y sont concentrés – autour de la Plaza de Bolívar – et le superbe Cerro de Monserrate s’ouvre juste à l’est.
Au sud et au sud-ouest du centre historique, les quartiers (barrios) populaires sont beaucoup moins sûrs et restent minés par des problèmes de drogue et de criminalité. Le nord de la ville est plus chic : on y trouve des boutique-hôtels et les habitants nantis investissent les immeubles résidentiels en brique des quartiers huppés comme la Zona Rosa et la Zona G.

Quand partir

bogota-cc

À ne pas manquer

  1. L’un des meilleurs musées du continent, le Museo del Oro, où s’immerger dans le mythe colombien de l’Eldorado.
  2. Une soirée surréaliste de l’autre côté du miroir au bar Andrés Carne de Res.
  3. Le dimanche, l’ascension de l’imposant Cerro de Monserrate, fier symbole de Bogotá, avec les pèlerins dominicaux.
  4. La beauté de la superbe collection d’art du Museo Botero.
  5. Les sublimes intérieurs d’un chef-d’œuvre religieux du XVIIe siècle, devenu le Museo Santa Clara.
  6. Le merveilleux retable doré de l’Iglesia de San Francisco, la plus ancienne église de la ville.
  7. L’atmosphère de village colonial à Usaquén, barrio gastronomique de choix.
  8. Un circuit à vélo de deux heures dans la capitale avec Bogotá Bike Tours.
Mis à jour le : 29 mars 2019

À voir à faire à Bogota

Centre-ville

Un peu chaotique, le quartier des affaires de Bogotá – particulièrement effervescent le long de la Calle 19 et de la Carrera 7 – est plus facile à négocier le dimanche, grâce à la Ciclovía : la circulation est interdite dans la Carrera 7, réservée aux cyclistes et aux piétons (une piétonnisation permanente est prévue entre la Plaza de Bolívar et la Calle 26), et le marché aux puces du Mercado de San Alejo investit le secteur. Certains des sites les plus visités (en particulier le Museo del Oro) sont concentrés à proximité de La Candelaria, près de l’Avenida Jiménez.

  • Museo del Oro

    musée

    En plus d’être le plus célèbre de Bogotá, ce musée est l’un des plus captivants d’Amérique...

    Lire la suite
  • Iglesia de San Francisco

    église

    Construite entre 1557 et 1621, l’église de San Francisco, juste à l’ouest du Museo del Oro, est la...

    Lire la suite
  • Quinta de Bolívar

    musée

    À environ 250 m à l’ouest de la station du funiculaire de Monserrate, en descendant la colline,...

    Lire la suite
  • Mirador Torre Colpatria

    point de vue

    Depuis la terrasse du 48e étage de la tour Colpatria, plus haut gratte-ciel de Colombie (162 m),...

    Lire la suite
  • Museo de Arte Moderno

    musée

    Inauguré au milieu des années 1980 dans un vaste espace conçu par le célèbre architecte franco- ...

    Lire la suite

La Candelaria

Merveilleusement animée et truffée de sites majeurs, La Candelaria est le barrio colonial de Bogotá, et comporte un ensemble d’édifices vieux de 300 ans restaurés avec soin, de bâtiments moins bien tenus et de secteurs plus modernes.

La visite de Bogotá commence généralement sur la Plaza de Bolívar( ; entre C. 10 et C. 11), où trône une statue en bronze de Simón Bolívar. Coulée en 1846 par l’artiste italien Pietro Tenerani, elle fut le premier monument public de la ville. La place a considérablement changé au fil des siècles et n’est plus bordée d’édifices coloniaux ; seule la Capilla del Sagrario date de l’époque espagnole. Les autres bâtiments sont plus récents et présentent différents styles architecturaux.

Certains des sites les plus populaires de La Candelaria, ainsi que le Centro Cultural Gabriel García Márquez , se trouvent à quelques cuadras (pâtés de maisons) à l’est de la place. Les divers musées gérés par le Banco de la República, dont le Museo Botero, la Casa de Moneda, et le Museo de Miguel Urrutia (MAMU), se situent au sein d’un énorme complexe labyrinthique, surnommé la “Manzana cultural”, qui forme l’un des lieux les plus visités de Bogotá. Attention : dernière entrée 30 minutes avant la fermeture du complexe.

  • Museo Botero

    musée

    Le fleuron du gigantesque complexe muséal du Banco de la República comporte plusieurs salles sur deux...

    Lire la suite
  • Museo Santa Clara

    église, musée

    L’une des églises les plus richement décorées de Bogotá, et également la plus ancienne (avec...

    Lire la suite
  • Casa de Nariño

    édifice historique

    Sur le côté sud de la Plaza de Bolívar, derrière le Capitolio Nacional, et accessible par la...

    Lire la suite
  • Palacio de San Carlos

    palais

    Cet énorme bâtiment a vécu plusieurs vies et fut notamment le quartier général du président Simón...

    Lire la suite
  • Museo Histórico de la Policía Nacional

    musée

    Ce musée est bien plus intéressant qu’il n’y paraît : non seulement vous pourrez pénétrer dans...

    Lire la suite
  • Museo Colonial

    musée

    Ce musée occupe un ancien collège jésuite et retrace l’évolution des œuvres d’art et des...

    Lire la suite
  • Capitolio Nacional

    édifice historique

    Le siège du Congrès, de style néoclassique, se dresse sur le côté sud de la place. Sa construction...

    Lire la suite
  • Plazoleta del Chorro de Quevedo

    place

    L’emplacement original de la fondation de Bogotá est sujet à controverse – certains affirment...

    Lire la suite
  • Observatorio Astronómico

    observatoire

    Imaginée par le célèbre botaniste colombien José Celestino Mutis, cette tour de 1803 serait le...

    Lire la suite
  • Catedral Primada

    cathédrale

    Cette cathédrale néoclassique se dresse à l’emplacement où aurait été célébrée la première...

    Lire la suite
  • Museo de la Independencia – Casa del Florero

    musée

    Juste après la victoire de Napoléon en Espagne en 1810, un créole du nom d’Antonio Morales serait...

    Lire la suite
  • Museo de Arte Miguel Urrutia (MAMU)

    musée

    Sis dans un cube moderne conçu par l’architecte bogotanais Enrique Triana Uribe, le Museo de Arte...

    Lire la suite
  • Teatro Colón

    théâtre

    Avec sa ravissante façade de style italien et ses intérieurs superbement restaurés (dorures, velours...

    Lire la suite
  • Casa de Moneda

    musée

    Aménagé à l’intérieur du complexe du Banco de la República, ce musée historique conserve la...

    Lire la suite
  • Museo Militar

    musée

    Géré par des militaires en treillis, ce musée sur deux niveaux renferme des mannequins en uniforme...

    Lire la suite
  • Palacio Liévano

    édifice historique

    Du côté ouest de la place, cet édifice de style français fut érigé entre 1902 et 1905 ; il...

    Lire la suite

Centro Internacional

Dominé par les immeubles de bureaux donnant sur la Carrera 7, ce secteur animé recèle quelques sites intéressants.

  • Museo Nacional

    musée

    Le Musée national est aménagé dans El Panóptico, un immense bâtiment en forme de croix grecque, qui...

    Lire la suite

Nord de Bogotá

  • Espacio KB

    galerie

    o Sur la liste des galeries avant-gardistes apparues dans le quartier de San Felipe, le barrio montant...

    Lire la suite
  • Plaza Central de Usaquén

    place

    Le mieux est de venir un dimanche, pour le marché aux puces (9h-17h30).

    Lire la suite

Ouest de Bogotá

  • Parque Metropolitano Simón Bolívar

    parc

    Ce parc de 360 ha est légèrement plus grand que Central Park à New York, ce qu’aiment à souligner...

    Lire la suite
  • Maloka

    musée

    o À 1 km au sud du parc et à courte distance à pied de la gare routière, dans le nouveau quartier...

    Lire la suite