Colombie : Si vous aimez

Les meilleures choses à faire en Colombie

Les plus beaux parcs nationaux de Colombie

La Colombie a préservé 12% de son territoire national grâce au système des Parcs nationaux naturels (Parques Nacionales Naturales ; PNN), qui comporte près de soixante zones protégées, des eaux caribéennes aux sommets andins en passant par les prairies tropicales et la forêt amazonienne.
PNN Tayrona. L’un des parcs les plus visités de Colombie ; des plages de sable blanc ourlées de palmiers, au pied des montagnes de la Sierra Nevada de Santa Marta. 
PNN El Cocuy. Sommets imposants, lacs de montagnes, glaciers et points de vue allant jusqu’au Venezuela agrémentent certaines des plus belles randonnées de haute altitude de Colombie.
PNN Sierra de La Macarena. Ancien bastion de la guérilla, ce parc abritant le fabuleux Caño Cristales est à nouveau ouvert au public. 
Santuario de Iguaque. Ancré dans les légendes muiscas, ce parc national de 67,5 km² est facilement accessible depuis Villa de Leyva et présente de beaux paysages de páramo (plaines de haute montagne). 
PNN El Tuparro. Hors des sentiers battus, cette réserve naturelle des Llanos se distingue par ses rivières aux berges sablonneuses et ses prairies verdoyantes. Outre quelque 320 espèces d’oiseaux, elle abrite des jaguars, des tapirs et des loutres. 

Les musées a faire en Colombie

Cultures amérindiennes, colonisation, conflits armés… la Colombie ne manque pas de thèmes pour doter ses innombrables musées. À elle seule, Bogotá en possède plus de soixante.
Museo del Oro. L’un des meilleurs musées d’Amérique du Sud : il conserve la plus grande collection d’objets en or préhispaniques dans le monde. 
Museo de Antioquia. Avec le Museo Botero de Bogotá, c’est l’endroit idéal pour admirer les personnages tout en rondeurs de Fernando Botero, artiste originaire 
de Medellín. 
Museo Nacional. Aménagé dans un édifice en forme de croix grecque, qui avait été conçu par un architecte anglais pour servir de prison, le Musée national de la Colombie offre une vision complète de l’héritage de la nation. 
Palacio de la Inquisición. Même si vous le trouvez macabre, les effroyables instruments de torture n’auront aucun mal à capter votre attention. Ils sont exposés dans un palais de Cartagena datant de 1776. 

La faune sauvage colombienne

La forêt amazonienne couvre plus d’un tiers de la surface totale du pays, et constitue la meilleure destination pour observer des animaux sauvages dans leur milieu naturel. Et la Colombie offre encore bien d’autres occasions de découvrir sa biodiversité, l’une des plus riches du monde.
Río Yavarí. Accessible depuis Leticia, cet affluent de l’Amazone matérialise la frontière entre le Brésil et le Pérou. Les lodges aménagés sur ses berges sont entourés d’une faune abondante. 
PNN Amacayacu. Au plus profond de la forêt amazonienne, ce parc abrite 500 espèces d’oiseaux et 150 espèces de mammifères. 
PNN Ensenada de Utría. Le haut lieu de l’observation des baleines sur la côte pacifique. De juillet à octobre, des baleines à bosse s’approchent du rivage dans cette crique préservée. 
Reserva Ecológica Río Blanco Près de Manizales. Ce paradis des ornithologues, aux infrastructures limitées, accueille 362 espèces d’oiseaux dont 13 oiseaux endémiques de la Colombie. 
Santuario de Flora y Fauna Los Flamencos. Une splendide colonie de flamants roses a élu domicile dans cette réserve naturelle de 700 ha, sur la péninsule de La Guajira – on en compte près de 10 000 pendant la saison des pluies. 

les plus belles randonnées à faire en colombie

Le relief varié de la Colombie promet certaines des plus belles randonnées du monde. Vous pourrez ainsi découvrir la forêt tropicale, des montagnes tutoyant les nuages, des pics andins enneigés ou encore le páramo, un écosystème rare existant dans une poignée de pays seulement.
PNN El Cocuy. Sommets imposants, lacs de montagne, glaciers et points de vue allant jusqu’au Venezuela agrémentent cette randonnée d’une semaine, à haute altitude. 
Ciudad Perdida. Un trek de plusieurs jours dans la jungle, ponctué de traversées de rivières tumultueuses, vous mènera à l’une des plus vastes cités précolombiennes découvertes sur le continent américain. 
PNN Los Nevados. La randonnée à travers le páramo jusqu’au glacier au sommet du Nevado Santa Isabel est un trek exigeant d’une journée.
Valle de Cocora. Admirez les immenses palmiers à cire (l’arbre national de la Colombie) émaillant les vallées luxuriantes et les collines brumeuses lors d’une randonnée d’une demi-journée. 
Tierradentro. Dans un superbe écrin de collines, une randonnée d’une journée vous fera découvrir toutes les tombes souterraines précolombiennes de Tierradentro.

Cuisine mémorable

La gastronomie colombienne n’est peut-être pas aussi attrayante que la fameuse cuisine du Pérou, les spécialités multiculturelles du Brésil ou la viande grillée d’Argentine. Toutefois, les gourmets pourront se régaler de produits de la mer incroyablement frais, de succulents steaks et de spécialités culinaires uniques en leur genre.
Leo Cocina y Cava. Offrez-vous une belle odyssée culinaire grâce au menu dégustation de ce restaurant haut de gamme de Bogotá, qui défend fièrement les couleurs nationales à travers une cuisine colombienne créative. 
Punta Gallinas. Pas de restaurants ici, mais de la langouste fraîche grillée par les Wayuu ! 
Mini-Mal. La tradition en version contemporaine : dans cet établissement ultratendance de Bogotá, les ingrédients les plus intéressants du pays sont revisités sur le mode créatif. 
Central Cevicheria. Une adresse en pointe à Bogotá, proposant une des déclinaisons de ceviche les plus imaginatives de Colombie. 
Asadero de Cuyes Pinzón. Croquez la culture de Pasto à pleines dents et découvrez la spécialité locale : le cochon d’Inde grillé. 
Mercagán. Selon certains, le meilleur steak du pays. 
La Cevicheria. À Cartagena, ce minuscule établissement sert du ceviche et des produits de la mer réputés dans le monde entier.

Les plus belles plages de Colombie

La Colombie est plus célèbre pour ses montagnes que pour ses plages, mais le pays étant baigné par l’océan Pacifique d’un côté et par la mer des Caraïbes de l’autre, il suffit d’une nuit de bus ou d’un vol rapide pour aller se dorer sur le sable.
Playa Taroa. Dévalez une immense dune pour atteindre la plus belle plage de Colombie, généralement déserte, à Punta Gallinas. 
Capurganá et Sapzurro. La Miel, côté Panama, et Playa Soledad, côté Colombie, sont des petits paradis ponctués de palmiers, à cheval sur la frontière. 
Playa Morromico. Flanquée de cascades dévalant des montagnes couvertes de forêt, cette plage privée très isolée est l’une des destinations les plus romantiques du Chocó. 
PNN Tayrona. Très populaire, ce parc national préserve de paisibles baies de sable doré, baignées d’eaux azurées. 
Playa Guachalito. L’une des plages les plus idylliques de la côte pacifique. Orchidées, héliconies et forêt vierge empiètent sur son sable gris. 
Playa Blanca. Au cœur des Andes, cette plage de sable blanc entoure un lac à 3 015 m d’altitude.
 
 
 

Mis à jour le : 8 décembre 2016
Vizeat

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Qu’ils partent deux mois ou deux ans, ce guide est le compagnon indispensable des grands voyageurs.