Cuba

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Cuba
  4. Moyens de paiement

Cuba : Moyens de paiement

Argent à Cuba

Distributeurs automatiques de billets (DAB) et cartes de crédit

Les cartes de crédit sont mieux acceptées à Cuba depuis quelques années, et la légalisation de début 2015 sur les cartes de crédit et de débit étatsuniennes en a favorisé la généralisation. Payer par carte de crédit ou en espèces revient au même, puisque les banques cubaines prélèvent une taxe équivalente dans les deux cas (autour de 3%). Cependant, il se peut que votre banque facture des frais supplémentaires pour les retraits ou les paiements par carte. Dans l’idéal, mieux vaut arriver à Cuba avec une réserve d’espèces, et une carte de crédit et de débit par sécurité (un nombre croissant de cartes de crédit fonctionnent à Cuba, mais mieux vaut vous renseigner au préalable auprès de votre banque d’origine et de la banque cubaine locale).
La quasi-totalité des sociétés privées à Cuba (c’est-à-dire les casas particulares et les restaurants privés) n’acceptent encore que les espèces.
Les avances en espèces peuvent être retirées avec des cartes de crédit, et la commission est la même. Renseignez-vous auprès de votre banque d’origine avant votre départ : de nombreuses banques n’autoriseront pas les retraits importants à l’étranger, à moins que vous ne les informiez de votre voyage au préalable.
Les distributeurs automatiques sont de plus en plus répandus. Y retirer de l’argent équivaut à obtenir une avance en espèces en agence. Mais vous êtes à Cuba : il est donc judicieux d’utiliser les DAB uniquement si la banque est ouverte, au cas où il y aurait le moindre problème.

Espèces

À Cuba, l’économie fonctionne surtout en espèces, et les cartes de crédit sont encore peu utilisées. Si vous gardez l’argent sur vous dans une ceinture à billets, ou utilisez le coffre-fort de l’hôtel, vous devriez éviter les tracas.
Veillez à demander des billets de 20/10/5/3/1 CUC lorsque vous changez de l’argent sur place : les petits commerçants (taxis, restaurants, etc.) ne peuvent souvent pas rendre la monnaie sur les plus grosses coupures (50 ou 100 CUC) et l’on entend sans cesse la phrase “no hay cambio” (“pas de monnaie”). Si vous n’avez pas pu faire autrement, vous pouvez toujours “casser” vos billets dans les hôtels.

Pièces et billets

La terminologie utilisée pour désigner les différentes monnaies n’aide guère à se familiariser avec le système. Ainsi, les pesos cubains sont appelés moneda nacional (abrégé MN) ou pesos cubanos ou tout simplement pesos. Les convertibles (CUC) sont appelés pesos convertibles ou simplement Cucs. Pour éviter les confusions sur les prix, demandez toujours si c’est en moneda nacional ou pas. De plus, le symbole $ est utilisé à la fois pour les CUC et les pesos ! 
Pesos cubains : il existe des billets, de 1, 5, 10, 20, 50 et 100 pesos, ainsi que des pièces de 1 (rares), 5 et 20 centavos, et de 1 et 3 pesos. La pièce de 5 centavos est appelée un medio, celle de 20, une peseta. On parle parfois de kilos pour désigner les centavos.
Le peso convertible (CUC) se présente sous forme de billets multicolores de 1, 3, 5, 10, 20, 50 et 100 pesos, mais aussi de pièces de 5, 10, 25 et 50 centavos et 1 peso. Un petit truc à savoir pour les différencier : sur les billets des convertibles, il y a écrit “peso convertible”.
 

Mis à jour le : 22 novembre 2016

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir Cuba