Pérou

  1. Accueil
  2. Amérique
  3. Pérou
  4. Huaraz et les cordillères

Huaraz et les cordillères

Pourquoi y aller

Destination culte pour la randonnée et l’escalade au Pérou, les cordillères sont un haut lieu du voyage d’aventure en Amérique du Sud. Où que porte le regard, ce ne sont que des pics enneigés, dont les arêtes dominent de larges vallées verdoyantes. Des lacs aux eaux couleur émeraude, des grottes glaciaires et des sources chaudes se cachent dans les replis de ces géants. La Cordillera Blanca qui compte dix-huit sommets de plus de 6 000 m, prend place parmi les plus hautes chaînes de montagnes après l’Himalaya.
Huaraz, qui fait figure de capitale de “l’andinisme”, se situe au carrefour des chemins de randonnée et des routes de montagne. Ses auberges de jeunesse et ses bars sont propices à l’organisation d’audacieux projets : escalade sur glacier ou sur roche, ascension de sommets, treks et folles expéditions à VTT. Quant aux ruines de Chavín de Huántar, vieilles de 3 000 ans, elles font l’objet d’une expédition mémorable qui laisse les voyageurs fascinés.

Quand partir

Si l’on peut effectuer un trek toute l’année, la saison sèche, de mi-mai à mi-septembre, est la plus appréciée, grâce à un climat agréable et à des vues dégagées. Vérifiez cependant les prévisions météorologiques, car les chutes de neige, les vents et les orages ne sont pas rares à cette période. Décembre à avril est la période la plus humide. Le ciel est alors souvent couvert, la pluie fait son apparition l’après-midi et les sentiers sont boueux. Toutefois, avec un équipement adéquat et une bonne préparation, un trek reste possible en cette saison et peut même se révéler plaisant, car les itinéraires les plus empruntés sont alors presque déserts.
L’escalade, en revanche, n’est possible qu’à la saison sèche.

À ne pas manquer

  1. Des balades, des jours durant, autour des splendides sommets du Parque Nacional Huascarán
  2. La route spectaculaire entre Huaraz et Chacas, avec des panoramas sur la Cordillera Blanca
  3. Les eaux bleues de la Laguna 69, joyau des cordillères
  4. Le circuit, épique, de la Cordillera Huayhuash, au cœur d’une nature sauvage et grandiose
  5. L’exploration des mystérieuses ruines de Chavín de Huántar
  6. La traversée de l’impressionnant Cañón del Pato, entre de hautes parois rocheuses
  7. Un repos bien mérité dans de superbes lodges de montagne, tels la Lazy Dog Inn ou le Llanganuco Mountain Lodge
  8. Les rochers et les parois escarpées de Hatun Machay, paradis des amateurs d’escalade
Mis à jour le : 1 février 2017

À voir à faire au Pérou

  • Museo Nacional de Chavín

    art, archéologie

    Ce remarquable musée, cofinancé par les gouvernements péruvien et japonais, regroupe la plupart des...

    Lire la suite
  • Monumento Nacional Wilkahuaín

    ruines

    À 8 km au nord de Huaraz, ce petit site funéraire huari (wari), qui daterait d’entre 600 et 900,...

    Lire la suite
  • Museo Regional de Ancash

    archéologie

    Miraculeusement rescapé du séisme de 1970, ce musée archéologique possède l’une des plus...

    Lire la suite
  • Jirón José Olaya

    architecture, marché

    À l’est de la ville, le Jirón José Olaya, seule artère demeurée intacte après les séismes,...

    Lire la suite
  • Mirador de Retaqeñua

    panorama

    Ce point de vue, à 45 minutes de marche au sud-est du centre, offre un superbe panorama de Huaraz et...

    Lire la suite
  • Laguna Parón

    lac

    Perché à 4 200 m d’altitude, à 25 km à l’est de Caraz, ce lac de carte postale bleu pastel...

    Lire la suite
  • Cañón del Pato

    canyon

    Si vous continuez au nord de Caraz par le Callejón de Huaylas, vous passerez par l’extraordinaire...

    Lire la suite
  • Punta Winchus

    flore exceptionnelle

    Au niveau de ce col isolé (4 157 m) poussent quelque 5 000 Puya raimondii, une plante rare de la...

    Lire la suite
  • Chavín de Huántar

    site archéologique

    Site le plus représentatif de sa période, le préclassique moyen-tardif, vers 1200-500 av. J.-C,...

    Lire la suite