New York : Comment circuler

Moyens de transport à New York

Il est plutôt facile de se déplacer dans New York. Le réseau du métro (plus de 1 000 km de voies) est bon marché, assez efficace et vous dépose dans tous les coins et recoins de la ville. À défaut du métro, prenez le bus, le ferry, le train, le pedicab ou l’omniprésent taxi jaune (vous n’en verrez pas beaucoup lorsqu’il pleut). La marche est à privilégier pour découvrir la ville. Ainsi que le vélo, surtout depuis le développement de pistes cyclables et d’espaces verts.

Prendre le ferry à New York

Toute l’année, l’East River Ferry (www.eastriverferry.com, aller 4-6 $) dessert plusieurs destinations de Manhattan, du Queens et de Brooklyn. 
Quant aux rapides bateaux jaunes de New York Water Taxi (212-742-1969 ; www.nywatertaxi.com ; forfait journée 31 $), ils permettent de visiter Manhattan et Brooklyn en montant et en descendant à l’envi.
Plus grand, le Staten Island Ferry (www.siferry.com ; Whitehall Terminal, 4 South St, à la hauteur de Whitehall St; h24h/24 ; b1 jusquà South Ferry) est un ferry orange assurant en permanence la traversée gratuite entre la rade de New York et Staten Island.

Circuler en métro à New York

Exploité par la Metropolitan Transportation Authority (MTA ; 511 ; www.mta.info), l’emblématique métro new-yorkais est bon marché (2,75 $ le billet, indépendamment de la distance parcourue), et fonctionne 24 h/24. C’est aussi le moyen le plus rapide et le plus fiable pour se déplacer dans New York. 
Il est plus sûr et (légèrement) plus propre qu’autrefois.
Il est judicieux de se procurer un plan gratuit auprès des employés du métro. Les propriétaires de Smartphone téléchargeront une application de transport (comme Citymapper, gratuite), avec plan de métro et notifications d’interruptions de service. En cas de doute, adressez-vous à d’autres usagers. La solidarité entre usagers du métro n’est pas un vain mot dans cette ville. Si vous n’êtes pas familier du métro new-yorkais, sachez qu’il est impératif d’écouter les annonces (changements de trajets, arrêts non desservis, etc.)

Circuler en taxi

Prendre un taxi à New York correspond un peu à un rite de passage, surtout si votre chauffeur roule à tombeau ouvert ! Bouclez bien votre ceinture de sécurité. La plupart des voitures sont bien entretenues et économiques.
C’est la Taxi & Limousine Commission (TLC ; www.nyc.gov/html/tlc/html/home/home.shtml), l’organe public de tutelle des taxis, qui fixe les tarifs (il est possible de payer par carte bancaire). La prise en charge s’élève à 2,50 $ (premier 5e de mile), on paie ensuite 50 ¢ pour chaque 5e de mile supplémentaire ou toutes les minutes en cas d’arrêt dans un embouteillage. S’ajoute un supplément de 1 $ aux heures de pointe (16h-20h en semaine), un autre de 50 ¢ la nuit (20h-6h) et une taxe de l’État de New York de 50 ¢ par course. Le pourboire attendu est généralement compris entre 10 et 15% du prix de la course. En cas de problème, relevez le numéro de licence 
du chauffeur.

Droits des passagers

La TLC a institué un droit des passagers qui vous permet d’indiquer au chauffeur votre parcours de préférence, de lui demander de ne pas fumer ou d’éteindre son autoradio si cela vous dérange. Un chauffeur de taxi n’a pas le droit de refuser une course en raison de la destination. Un petit conseil : commencez par monter, puis indiquez votre destination.
Voitures privées Dans les boroughs périphériques, des compagnies de voitures privées (noires) représentent une alternative aux taxis jaunes. Le prix, qui dépend du quartier et de la longueur de la course, doit être fixé avant le départ, ces voitures n’étant pas équipées de compteur. Ces “black cars” sont assez répandues à Brooklyn et dans le Queens. Pour autant, il est illégal pour un conducteur de s’arrêter et de vous proposer ses services (et ce, dans n’importe quel borough). Parmi les compagnies disponibles à Brooklyn, citons Northside (718-387-2222 ; 207 Bedford Ave ; h24h/24), dans le quartier de Williamsburg, et Arecibo (718-783-6465 ; 170 5th Ave à la hauteur de Degraw St), dans le quartier de Park Slope.
Boro Taxis Les “Green Boro Taxis”, de couleur vert pomme, ont commencé à circuler dans tous les boroughs (hors Manhattan), ainsi que dans le nord de Manhattan. Cela permet aux visiteurs de héler un taxi dans les quartiers où les “yellow cabs” circulent rarement. Ils pratiquent les mêmes tarifs et constituent un moyen pratique pour se déplacer dans ces boroughs (par exemple, entre les quartiers d’Astoria et de Williamsburg, ou encore de Park Slope à Red Hook). Les conducteurs de “Boro” rechignent à conduire des passagers dans Manhattan (bien qu’ils y soient légalement tenus) car ils ne sont pas autorisés à prendre des clients au sud de 96th St.

Prendre le train à New York

Le Long Island Rail Road (LIRR ;511 ; www.mta.info/lirr ; aller simple par zone la plus éloignée heures creuses/de pointe 20,50/28,25 $), NJ Transit (973-275-5555 ; www.njtransit.com), New Jersey PATH (800-234-7284 ; www.panynj.gov/path) et le Metro-North Railroad (511 ; www.mta.info/mnr) proposent tous des services intéressants pour circuler dans New York et aux alentours.

Faire du vélo

Aussi étonnant que cela puisse paraître, New York est une ville “pro-vélo”. Des centaines de kilomètres de pistes cyclables ont vu le jour ces dix dernières années, et il existe un excellent réseau de vélos en libre-service, Citi Bike (www.citibikenyc.com ; location de vélo pour 24h/7 jours 11/27 $). Des centaines de bornes accueillent les robustes bicyclettes bleu vif, à Manhattan et dans certains secteurs de Brooklyn. Tarifs raisonnables pour une utilisation de courte durée.
Vous trouverez tous les itinéraires et pistes cyclables par borough sur NYC Bike Maps (www.nycbikemaps.com). Pour accéder à des plans téléchargeables et à un générateur d’itinéraires, consultez le site de NYC DOT (www.nyc.gov/html/dot/html/bicyclists/bikemaps.shtml). Des plans du réseau sont également disponibles gratuitement dans la majorité des magasins de cycles.

Mis à jour le : 2 décembre 2016

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir l’Est américain

Paramètres des cookies