Bali et Lombok : Sécurité

Dangers et désagréments à Bali

Pour des informations à jour sur la sécurité en Algérie, consultez le site du ministère des Affaires étrangères avant votre départ.
Bali est une île assez sûre. S’il faut se méfier de quelques voyous qui en ont après votre argent, les risques d’agression sont très limités. La petite délinquance existe, mais elle est assez peu répandue.
Les mesures de sécurité ont été renforcées après les attentats de 2002 et de 2005, mais elles ont tendance à se relâcher au bout d’un certain temps. Il est toutefois peu probable que vous soyez victime d’une tragédie de ce genre. Ce sont en général les hôtels de luxe appartenant aux chaînes internationales qui offrent la meilleure sécurité.
Comme pour n’importe quelle autre destination, consultez les recommandations du ministère des Affaires étrangères avant votre départ et, sur place, écoutez les conseils des habitants.

Baignade

À Kuta Beach, et sur les plages au nord et au sud, les vagues et les courants sont très forts. Baignez-vous toujours entre les fanions. Seules les plages de Kuta, de Legian, de Seminyak, de Nusa Dua, de Sanur et (parfois) de Senggigi sont surveillées par des maîtres nageurs. La plupart des autres plages étant protégées par des barrières de corail, les vagues ne sont pas grosses, mais les courants sont traîtres, surtout au nord et à l’ouest de Seminyak, et à l’est de Sanur. Les courants peuvent aussi être dangereux sur les îles Gili.
La pollution peut également poser problème, notamment après la pluie. Tâchez de nager à bonne distance de tout courant que vous voyez se jeter dans la mer.
Soyez prudent lorsque vous nagez au-dessus du corail, et ne marchez jamais dessus. Vous risqueriez de vous couper (et la blessure de s’infecter), et d’endommager cet environnement fragile. 

Circulation

La circulation à Bali est dense et peut s’avérer dangereuse, aussi bien pour les conducteurs que pour les piétons. Les trottoirs étant très irréguliers, vous devrez marcher sur la chaussée ; les trous dans la chaussée sont une des grandes causes de blessures. La nuit, munissez-vous d’une lampe torche. 

Colporteurs et rabatteurs

De nombreux visiteurs sont agacés par le harcèlement constant des colporteurs (à Bali et dans les régions touristiques de Lombok). Leurs terrains de chasse favoris ? Jl Legian à Kuta, Kuta Beach, le Gunung Batur et ses alentours, ainsi que d’autres temples très fréquentés comme le Pura Besakih ou le Pura Tanah Lot. Partout, les rabatteurs vous proposeront des “transports”. Sachez que les DVD et les CD piratés ne fonctionnent pas toujours.
La meilleure façon de les repousser est de les ignorer complètement. Mieux vaut éviter de leur jeter ne serait-ce qu’un regard, ou même de répondre poliment par un “tidak” (non), qu’ils prennent pour un encouragement. Abstenez-vous de leur demander un prix ou de commenter la qualité de leur marchandise à moins d’être intéressé ou d’avoir du temps à perdre. Gardez néanmoins à l’esprit que ces personnes essaient de gagner leur vie. Si vous n’avez pas l’intention d’acheter, vous leur faites perdre leur temps en vous montrant trop poli.
Dans un autre genre, on soupçonne certains membres des services de l’immigration de vendre les noms des visiteurs et de l’hôtel dans lequel ils séjournent à des vendeurs de maison en multipropriété qui appellent ensuite ces personnes dans leur hôtel. 

Drogue

Les retentissants procès pour des affaires de drogue qui ont régulièrement lieu à Bali et à Lombok devraient suffire à dissuader quiconque souhaiterait consommer des substances illicites. Quelques cachets d’ecstasy ou une faible dose de cannabis suffisent pour condamner quelqu’un à de lourdes amendes et/ou à plusieurs années dans la célèbre prison balinaise de Kerobokan. Les dealers s’exposent pour leur part à la peine de mort.
Il faut aussi savoir que des analyses d’urine sont parfois réalisées au hasard sur les clients des boîtes de nuit.

Escroqueries

Bali est si décontractée et ses habitants, si accueillants, que l’on pense rarement à se méfier des escrocs. Il n’est pas toujours facile de faire la différence entre une pratique “courante”, comme l’ajout d’un supplément, et une véritable arnaque, mais sachez que certaines personnes à Bali (pas forcément balinaises) tenteront de vous escroquer. 
La plupart des Balinais désapprouvent ce genre de pratique, mais rares sont ceux qui mettent les touristes en garde. Méfiez-vous si vous remarquez que des passants sont mal à l’aise alors qu’un individu est en train de vous déballer son plus beau discours.
Voici quelques-unes des escroqueries les plus courantes :

Des taux Élevés... sans commission

De nombreux voyageurs se font rouler par les habiles changeurs de devises dotés d’une calculette truquée. Recomptez toujours à deux reprises l’argent devant votre interlocuteur et ne lui laissez pas toucher les billets après votre comptage. La solution la plus sûre est de passer par un bureau de change affilié à une banque ou de s’en tenir aux DAB (mais attention aussi aux faux lecteurs de carte qui se sont développés autour des DAB).

Le coup de la panne de voiture

Des habitants (souvent par paire…) découvrent que votre voiture ou moto souffre d’un “grave problème” – elle fume, elle perd de l’huile ou de l’essence ou bien une roue est crevée (des problèmes créés par l’un de vos deux interlocuteurs pendant que l’autre se charge de vous distraire). Il se trouve justement que son cousin/frère/ami qui habite juste à côté peut vous aider, et avant que vous n’ayez le temps de réagir, ils vous réclament une forte somme en échange. 

Vol

Les vols avec violence sont rarissimes, mais les vols à l’arraché, les pickpockets et le vol dans les chambres et dans les voitures en stationnement ne sont pas rares dans les zones touristiques. Quelques précautions :

  • Rangez votre argent avant de quitter un DAB. 
  • Ne laissez pas d’affaires précieuses sur la plage pendant que vous vous baignez.
  • Utilisez le coffre-fort de la réception ou de la chambre. 
Mis à jour le : 8 avril 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Indonésie