Kyoto

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Japon
  4. Kyoto
  5. Comment circuler

Kyoto : Comment circuler

Transports locaux à Kyoto

Kyōto bénéficie d'un excellent réseau de transports publics avec de nombreux bus, deux lignes de métro, six lignes de train (dont deux lignes de trains de banlieue) et une importante flotte de taxis.
De plus, sa topographie principalement plate se prête aux déplacements en vélo. Vous pouvez tout à fait louer ou acheter un vélo à votre arrivée et vous passer ainsi des transports en commun.
En revanche Kyōto n'a pas été conçue pour les automobilistes. Louer une voiture présente plus de contraintes que d'avantages.

Bus

Kyōto possède un dense réseau de bus qui en fait un moyen efficace et bon marché pour se déplacer. Les lignes de bus les plus fréquentées par les visiteurs étrangers ont des annonces en anglais. Les bus circulent généralement de 7h à 21h, voire plus tôt ou plus tard pour quelques lignes.

Vélo

Kyōto est une ville idéale à vélo. À l’exception de certains secteurs périphériques, le terrain est quasi plat. Une piste cyclable longe la Kamo-gawa.
De nombreuses pensions louent ou prêtent des vélos à leurs hôtes. Vous trouverez aussi des boutiques de location autour de la gare de Kyōto, à Arashiyama, à Sagano et dans le centre-ville. Muni d'une bicyclette correcte et d'une bonne carte, vous pourrez vous déplacer sans problème dans toute la ville. Des visites guidées en vélo sont aussi organisées.
Malheureusement, Kyōto remporterait sans doute la palme des villes les moins bien équipées en parkings à vélo, ce qui explique le nombre de vélos stationnés au petit bonheur la chance partout en ville.

Métro

Kyōto est dotée de deux lignes de métro efficaces, en service de 5h30 à 23h30. Le tarif minimal est de 210 ¥ (enfant 110 ¥).

Train

Principal carrefour ferroviaire de la ville, la gare de Kyōto réunit en réalité deux gares sous le même toit, celles des lignes JR et Kintetsu. Elle se situe dans le sud de la ville, à peine plus bas que le Shichijō-dōri. De la gare, la ligne de métro Karasuma est le moyen le plus simple pour se rendre au centre-ville. De la gare routière sur le côté nord de la gare ferroviaire, des bus desservent toute la ville.

Taxi

Les taxis constituent un moyen efficace mais onéreux de se rendre d'un endroit à un autre. On peut en principe héler un taxi à toute heure à peu près partout. Kyōto compte aussi un grand nombre de takushī noriba (stations de taxi), par exemple devant la majorité des gares ferroviaires et routières ou des grands magasins.
Nul besoin de toucher les portes arrière ; le système d'ouverture et de fermeture est contrôlé par le chauffeur.
Le tarif débute à 630 ¥ pour les deux premiers kilomètres.

Voiture et moto

La circulation dense et les rues étroites rendent la conduite difficile et stressante. Vous gagnerez presque toujours à opter pour le vélo ou les transports en commun. Sauf exigences particulières, mieux vaut renoncer à l'idée de louer une voiture pour visiter la ville ; un casse-tête coûteux qui n'en vaut pas la peine.

Mis à jour le : 17 mars 2014
Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Japon