Japon

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Japon
  4. Sécurité

Japon : Sécurité

Désagréments et dangers au Japon

Les fuites radioactives qui se sont produites après le séisme de mars 2011 ont rendu dangereuses certaines parties du nord-est de Honshu (à l’heure où nous mettions sous presse, il s’agissait de la zone située dans un rayon de 20 km autour de la centrale nucléaire de Fukushima et de certains villages juste au nord de cette zone). La situation aura peut-être changé quand vous lirez ces lignes. Renseignez-vous sur Internet ou auprès du ministère des Affaires étrangères de votre pays.
À savoir : si vous vous trouvez dans une zone côtière pendant un séisme, réfugiez-vous immédiatement sur une hauteur.

Assurances

La souscription d’une assurance couvrant le vol, les pertes et les frais médicaux est à considérer. Certains contrats ne couvrent pas les “activités dangereuses” telles la plongée, la moto et la randonnée. 
Mieux vaut souscrire une police d’assurance qui prenne directement en charge les frais de visites médicales et d’hospitalisation sur place. Si votre contrat implique un remboursement ultérieur, conservez précieusement tous les justificatifs. Certaines compagnies demandent que vous appeliez (en PCV) un standard dans votre pays, afin que votre problème soit évalué. Vérifiez que votre contrat prenne en charge les frais d’ambulance et de rapatriement.
Certaines compagnies vous offrent le choix d’être assuré pour les soins médicaux de base ou pour les soins plus onéreux. Dans le cas du Japon, il est préférable d’opter pour la deuxième solution. Pensez à apporter avec vous votre carte d’assuré ainsi que tous les certificats nécessaires. Certains hôpitaux japonais ont en effet refusé des étrangers ne pouvant attester d’une couverture médicale.

Voyager en solo

Le Japon est une formidable destination pour les voyageurs en solitaire. Ils se déplaceront ici avec facilité, en toute sécurité, dans une ambiance sympathique. Presque tous les hôtels disposent de chambres simples. Dans les business hotels, les prix débutent à 4 000 ¥. Les ryokan facturent généralement la nuitée au nombre de personnes et non à la chambre, ce qui est intéressant pour les personnes seules. Certains rechignent toutefois à céder une chambre à un seul voyageur s’ils pensent pouvoir la louer à 2 personnes, surtout en haute saison.
De nombreux restaurants sont dotés de petites tables ou de comptoirs parfaitement adaptés aux clients solitaires. Les izakaya (bars-restaurants) sont tout aussi accueillants. Il ne vous faudra pas longtemps, surtout si vous vous asseyez au comptoir, pour qu’on vous offre un verre et qu’on engage la conversation avec vous. Enfin, dans les grandes villes, les bars pour gaijin sont des lieux conviviaux, parfaits pour rencontrer d’autres voyageurs.

Femmes seules

Le Japon est un pays relativement sûr pour les femmes qui voyagent seules, pas aussi sûr toutefois qu’on pourrait le penser. On estime que beaucoup de délits à caractère sexuel ne sont pas signalés, surtout par les Japonaises. Les étrangères sont parfois la cible d’agressions verbales ou de questions lourdement indiscrètes. Les agressions physiques sont très rares mais peuvent cependant arriver.
Ne vous laissez donc pas endormir par l’image de pays sûr que donne le Japon et faites preuve de bon sens comme vous le feriez chez vous. Si un quartier ou un établissement vous paraît louche, restez sur vos gardes. En vous montrant prudente, vous ferez un merveilleux voyage dans une ambiance plaisante.
Plusieurs compagnies ferroviaires proposent depuis peu des wagons réservés aux femmes pour protéger celles-ci des chikan (hommes qui se livrent à des attouchements sur les femmes et les jeunes filles dans les trains bondés). Sur les lignes urbaines les plus fréquentées, ces wagons circulent en semaine aux heures de pointe. Un marquage au sol sur les quais (en général rose) indique à quel endroit les voitures s’arrêtent ; elles-mêmes portent une inscription en japonais et en anglais (à nouveau, souvent en rose).
En cas de problème, si la police ne vous vient pas en aide, appelez la Japan Helpline (0120-46-1997), un numéro d’urgence qui fonctionne dans tout le pays, 24h/24, 7j/7.

Mis à jour le : 13 janvier 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Japon