Tokyo

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Japon
  4. Tokyo
  5. L'essentiel en 4 jours

Tokyo : L'essentiel en 4 jours

Itinéraire de 4 jours à Tokyo

Votre temps à Tokyo est compté ? Nous avons concocté pour vous un itinéraire détaillé qui vous permettra d’optimiser le peu de temps dont vous disposez pour visiter Tokyo en 4 jours.

1er jour à Tokyo

Votre journée débute dans Harajuku par la visite du Meiji-jingū, le plus célèbre sanctuaire shinto de Tokyo. Puis rejoignez à pied Takeshita-dōri, rue piétonne réputée pour ses boutiques de mode pour ados audacieux, avant de rallier l’artère principale du quartier, Omote-sandō, bordée d’édifices contemporains époustouflants. Pour la pause déjeuner, savourez les raviolis de Harajuku Gyōza-rō, véritable institution locale.
Dirigez-vous à pied vers les ruelles du quartier jeune de Shibuya afin de continuer votre immersion dans la culture pop. Ne manquez pas le Shibuya Center-gai, l’artère principale, et la peinture murale Myth of Tomorrow, dans la gare ferroviaire. Restez dans le quartier jusqu’au coucher du soleil pour voir Shibuya Crossing tout illuminé.
Allez en train à Shinjuku et plongez au milieu de la foule et des néons de ce quartier nocturne réputé. Les plateformes du siège du gouvernement métropolitain de Tokyo permettent de contempler gratuitement la vue jusqu’à 22h. À partir de 21h, les bars pittoresques de Golden Gai s’animent ; choisissez celui qui vous inspire et concluez la soirée par une vieille tradition tokyoïte : un bol de nouilles tardif au restaurant Nagi.
 

2e jour

Levez-vous de très bonne heure pour rallier dès 4h le marché de Tsukiji, où vous assisterez à la criée du thon avant d’explorer les allées du secteur des grossistes (à partir de 9h) et les étals animées du marché extérieur. Après cette matinée iodée, rien de tel qu’un déjeuner chez Daiwa Sushi.
De Tsukiji, on rejoint à pied le Hama-rikyū Onshi-teien, un jardin paysager dont la maison de thé invite à faire une pause. Un bateau-taxi Tokyo Cruise vous conduira ensuite à Asakusa pour voir le temple Sensō-ji et le sanctuaire Asakusa-jinja, illuminés dès la nuit tombée, ainsi que le dédale de ruelles charmantes qui les entoure. De nombreuses boutiques d’artisanat traditionnel et d’alimentation se tiennent aussi dans les parages. Le soir, le restaurant Komagata Dojō vous fera découvrir la cuisine du vieil Edo.
Non loin, le Tokyo Sky Tree offre une vue imprenable sur Tokyo by night. À moins que vous ne préfériez admirer la tour elle-même depuis le bar Asahi Sky Room, perché au 22e niveau, qui domine le cours sinueux de la Sumida-gawa.
 

3e jour dans la capitale japonaise

Consacrez la matinée aux multiples attractions du parc Ueno-kōen, cœur culturel de la ville. Celui-ci renferme des musées, dont le remarquable Musée national de Tokyo, des temples et sanctuaires séculaires, comme le Kiyōmizu Kannon-dō et l’Ueno Tōshō-gū, et le zoo d’Ueno. Vous pourrez déjeuner dans le cadre historique du Hantei.
L’après-midi, flânez dans les étroites ruelles du quartier voisin de Yanaka, repaire de longue date des artistes tokyoïtes. La rue piétonne Yanaka Ginza, le charmant musée Asakura Chōso et la galerie avant-gardiste SCAI the Bathhouse méritent une attention particulière. Vous tomberez au passage sur quantité de petits temples, échoppes d’artisanat et galeries d’art.
Le soir, retournez à Ueno pour goûter l’atmosphère haute en couleur du marché en plein air Ameya-yokochō. Au dîner, direction Shinsuke, archétype de l’izakaya. Si vous logez du côté ouest de la ville, une tournée des bars d’Ebisu s’impose, en commençant par Buri. Autrement, dégustez encore d’excellents sakés chez Shinsuke ou allez prendre un dernier verre au bar-librairie Bousingot.
 

4e jour

Ralliez l’ouest de la ville pour visiter le musée Ghibli, dédié à l’univers du maître de l’anime Hayao Miyazaki, puis regagnez la station Kichijōji en traversant le parc Inokashira-kōen. Sinon, pourquoi ne pas barboter toute la matinée à l’Ōedo Onsen Monogatari, un parc de loisirs sur le thème du bain, dans la baie de Tokyo.
Voici venu le temps de voir un autre aspect de Tokyo en partant à la découverte de ses quartiers décalés : affinez votre connaissance de culture pop japonaise à Akihabara, haut lieu des anime, mêlez-vous à la foule bobo de Shimo-Kitazawa ou faites du shopping dans les enclaves résidentielles à la mode de Daikanyama et de Naka-Meguro.
Roppongi Hills, premier complexe polyvalent d’un nouveau genre, vous attend à Roppongi. Là, au dernier étage de la Mori Tower, se trouve l’excellent musée d’art Mori, ouvert jusqu’à 22h. Après avoir dîné à l’izakaya Jōmon, lancez-vous à l’assaut de la vie nocturne gentiment malfamée du quartier, avec halte obligatoire dans un karaoké. 
 
 
 
 

Mis à jour le : 8 décembre 2016

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Japon