-->

Tokyo : Sécurité

Désagréments et dangers à Toyko

Pour une mégalopole de plus de 35 millions d’habitants, Tokyo est étonnamment sûre. Les crimes visant les touristes étrangers sont extrêmement rares. Mais que cela ne vous empêche pas d’adopter les mêmes précautions que dans votre pays d’origine.
Les rabatteurs des bars et clubs de Roppongi et de Kabukicho, à Shinjuku, peuvent se montrer agressifs. Soyez méfiant. Même si c’est rare, il est arrivé que des personnes se fassent voler, voire agresser, après avoir bu une boisson contenant des somnifères. La surfacturation est plus courante.
Les femmes se méfieront des individus aux mains baladeuses (chikan) dans les trains bondés – même s’ils visent plus fréquemment les Japonaises (dont ils craignent moins la réaction). Crier “chikan!” suffira généralement à calmer les ardeurs des malotrus. Aux heures de pointe, de nombreux trains express de banlieue ont des wagons réservés aux femmes (indiqués par la couleur rose).

Mis à jour le : 9 janvier 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour découvrir le Japon