Berlin

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Allemagne
  4. Berlin
  5. Kreuzberg et Neukölln

Kreuzberg et Neukölln

Pourquoi y aller

Kreuzberg et le nord de Neukölln forment l’épicentre du
Berlin multiculturel, alternatif et anticonformiste. On
compte trois zones assez distinctes. L’ouest de Kreuzberg,
autour de Bergmannstrasse, dégage une atmosphère
bobo et abrite les principaux sites : le Musée juif et le
musée allemand des Techniques. L’est de Kreuzberg
– autour de Moritzplatz, Kottbusser Tor (Kotti) et
Goerlitzer Platz – présente quant à lui une mosaïque
culturelle d’étudiants, de fumeurs de narguilé turcs et
arabes et d’artistes étrangers. Allez-y pour débusquer
de fabuleuses oeuvres de street art, farfouiller dans les
boutiques vintage et flâner le long du canal Landwehr.
Kreuzberg est aussi le paradis des noctambules.
Cet univers branché a gagné le nord de Neukölln,
surnommé Kreuzkölln, au-delà du canal. Autrefois connu
pour sa criminalité et ses écoles misérables, ce secteur
a vu l’arrivée de Néo-Berlinois créatifs – surtout d’Italie,
d’Espagne et d’Australie. Bars alternatifs, espaces
scéniques et galeries y éclosent presque quotidiennement.

À ne pas manquer

  1. Un passage au Club der Visionäre, ouvert en continu, pour faire la fête non-stop.
  2. Un voyage culinaire autour du monde au Street Food Thursday, dans l’historique Markthalle Neun.
  3. La découverte de l’histoire de la communauté juive allemande au Musée juif, un chef-d’oeuvre architectural signé Libeskind.
  4. Une tournée des bars dans une ambiance punk et alternative dans le Kotti, quartier à l’est de Kreuzberg.
  5. La découverte du multiculturalisme berlinois au très vivant marché turc.
Mis à jour le : 8 janvier 2019