Séville : Avec des enfants

Visiter Séville en famille

Les Sévillans emmenant leurs enfants partout où ils vont, il est tout à fait courant de les voir aux terrasses des bars et des restaurants, y compris la nuit ou dans le tumulte de la Semaine sainte. Heureusement, Séville possède bon nombre d’espaces ouverts où les enfants peuvent évacuer leur trop-plein d’énergie et s’amuser. La ville est en outre sillonnée de pistes cyclables qui permettent de la parcourir en toute sécurité.

Plaisirs fluviaux

Entre les xvie et xviiie siècles, les galions remontaient les 80 km navigables du Guadalquivir, de son embouchure dans l’Atlantique, à Sanlúcar de Barrameda, jusqu’au quai de la Sal, tronçon qui est aujourd’hui encore navigable et fait de Séville l’unique port fluvial d’Espagne. En été, les marins en herbe pourront effectuer une traversée de 5 heures (www.crucerostorredeloro.com ; juin-sept). Si vous n’avez pas assez de temps, vous pourrez tout de même profiter de ses eaux bleues sur diverses embarcations, qui peuvent être pilotées par un professionnel ou par les clients.

Questions pratiques

Certains monuments sont gratuits pour les plus petits, mais l’âge limite est différent selon les sites visités et les activités. Gardez sur vous un document qui prouve l’âge de votre enfant. Les réductions ne sont généralement appliquées
qu’aux enfants accompagnés d’un adulte.
Il peut être utile d’habituer les enfants aux horaires sévillans (à aller au lit plus tard), surtout en été, quand la chaleur impose un temps de repos au milieu de la journée.
Les offices du tourisme peuvent vous indiquer l’aire de jeux la plus proche.

Activités

Isla Mágica Si les parcs d’attractions sont toujours des lieux paradisiaques pour les petits, celui-ci l’est d’autant plus qu’il est rempli de pirates.
Torre de los Perdigones Le jeu de miroirs qui permet de voir l’extérieur depuis une pièce obscure est fascinant quel que soit l’âge des visiteurs.
Torre del Oro Cette tour faisant partie du système de défense de la ville abrite le Museo Naval qui expose des centaines d’embarcations grandeur nature.
Toits de la cathédrale L’imagination s’envole sur les toits de la cathédrale en parcourant cette forêt de pinacles habités par les gargouilles. À partir de 12 ans.
Pabellón de la Navegación Une exposition interactive qui retrace la navigation sur l’Atlantique. Les histoires sont fondées sur des faits réels, mais elles sont narrées comme des contes.
Muraille almoravide Muraille, douves, créneaux et tours… tout ce qu’il faut pour laisser déborder l’imagination des plus jeunes.
Teatro Alameda Une programmation sur mesure pour les plus petits dans laquelle entrent tous les genres, jusqu’au flamenco.
Teatro de la Maestranza Le temple de l’art lyrique d’Andalousie propose aussi des opéras et des ballets pour les enfants.
Museo de Artes y Costumbres Populares Se promener devant les reproductions d’ateliers d’artisans donne l’impression d’être devant des maisons de poupées, mais à grande échelle.

En plein air

Parque de María Luisa Calèches, barques pour naviguer sur les canaux de la plaza de España, tandems, étang avec canards, grands espaces où courir... Que demander de plus ?
Jardín Americano Un bois où se perdre et une passerelle qui enjambe le fleuve pour rêver d’aventures pleines de rebondissements.
Parque del Alamillo Cet immense parc est idéal pour toutes sortes d’activités, des fêtes d’anniversaire aux premiers mètres à vélo sans petites roues.
Muelle de las Delicias Un quai où sont amarrées des reproductions d’embarcations historiques qu’il est parfois possible de visiter.
Promenade le long du Guadalquivir À pied ou à vélo, la promenade qui longe le fleuve est agréable pour tous les membres de la famille.
Alameda de Hércules Ce quartier aux nombreux bars possède aussi deux aires de jeux et deux fontaines au sol qui se transforment, en été, en douche pour les plus audacieux.

Mis à jour le : 1 août 2014

Articles récents

Guide de voyage

Toutes les clés pour découvrir Séville le temps d'un week-end, avec Lonely Planet

Paramètres des cookies