Islande

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Islande
  4. Comment s'y rendre

Islande : Comment s'y rendre

Aller en Islande

Depuis quelques années, l’Islande est beaucoup plus accessible, grâce à un choix accru de vols en provenance de destinations plus nombreuses. Les liaisons en ferry, qui permettent de voyager avec son propre véhicule, peuvent constituer une solution intéressante.

Entrer en Islande

L’Islande fait partie de l’espace Schengen. Pour un séjour inférieur à 3 mois, les Français, les Belges et les Suisses peuvent entrer en Islande avec une carte d’identité ou un passeport. Les Canadiens doivent être en possession d’un passeport, valide au moins 3 mois après la date du retour.

Voie aérienne

Aéroports

Principal aéroport international du pays, l’aéroport international de Keflavík (www.kefairport.is/english) est situé à 48 km au sud-ouest de Reykjavík. 
L’aéroport domestique de Reykjavík (www.reykjavikairport.is), proche du centre-ville, assure les vols intérieurs, ainsi que les vols vers le Groenland et les îles Féroé. 
Compagnies aériennes desservant l’Islande
compagnies desservent l’Islande (dont des compagnies à bas coût) depuis l’Europe et l’Amérique du Nord. Certaines n’assurent leurs vols que de juin à août. La liste des compagnies desservant le pays figure à l’adresse www.kefairport.is/English/Service/Airlines/.
Icelandair (www.icelandair.com), la compagnie nationale, a un excellent niveau en matière de sécurité. Air Iceland (Flugfélag Íslands ; www.airiceland.is) est la principale compagnie de vols intérieurs ; elle dessert en outre le Groenland et les îles Féroé. WOW Air (wowair.com), compagnie islandaise à bas coût, dessert de plus en plus de destinations en Europe et en Amérique du Nord.

Depuis la France

La compagnie islandaise Icelandair (01 44 51 60 51 ; www.icelandair.fr) assure toute l’année des liaisons régulières directes entre Paris et Reykjavík (3 heures 30, de 5 à 15 vols/semaine selon la saison, à partir de 400 € aller-retour en moyenne). La compagnie à bas prix WOW Air (wowair.fr) propose des vols entre Paris et Reykjavík (à partir de 200 € aller-retour environ) presque tous les jours de juin à octobre et environ un jour sur deux de novembre à mai, ainsi que quelques vols au départ de Lyon. Transavia (0 892 058 888 ; www.transavia.com) assure une liaison Paris-Reykjavík de mai à septembre. Air France n’offre pas de vol direct vers l’Islande.
Vous pouvez aussi passer par un voyagiste comme Nouvelles Frontières 
(0 825 000 747 ; www.nouvelles-frontieres.fr). 

Depuis la Belgique

De juin à septembre, Icelandair (02 346 30 60 ; www.icelandair.com) assure 4 vols directs hebdomadaires entre Bruxelles et Reykjavík (3 heures 15, à partir de 400 € aller-retour). Le reste de l’année, en partenariat avec SAS (02 643 6900 ; www.flysas.com) ou d’autres compagnies, Icelandair propose des vols avec escale, via Stockholm, Oslo ou Copenhague notamment (à partir de 550 € aller-retour). Brussels Airlines ne dessert pas l’Islande.
Voici quelques adresses utiles :

Depuis la Suisse

Icelandair (www.icelandair.com) propose désormais 2 vols par semaine entre Genève et Reykjavík de fin mai à fin septembre, ainsi que 4 vols hebdomadaires depuis Zurich de mi-avril à fin octobre (3 heures 40, à partir de 500 FS aller-retour). Enfin, easy-Jet (www.easyjet.com) offre des prix intéressants au départ de Genève et de Bâle.

Depuis le Canada

Icelandair (800 223 5500 ; www.icelandair.ca) propose des vols directs Halifax-Reykjavík (4 heures 15, à partir de 800 $C) et Toronto-Reykjavík (5 heures 30, à partir de 850 $C). Dessert également Vancouver et Edmonton, ainsi que de nombreuses destinations aux États-Unis (généralement plus chères). 
Vous pourrez contacter notamment :

Voie maritime

Smyril Line (www.smyrilline.com) affrète le Norröna sur une ligne de car-ferry hebdomadaire assez chère mais très fréquentée de Hirtshals (Danemark) à Seyðisfjörður dans l’est de l’Islande, en passant par Tórshavn (îles Féroé).
Le bateau navigue toute l’année entre le Danemark et les îles Féroé ; l’Islande figure sur l’itinéraire fixe qu’il emprunte de fin mars à octobre. En hiver, les possibilités de traversée sont limitées (départs en fonction des conditions météorologiques) – consultez le site Internet.
Les tarifs varient fortement selon les dates de traversée, le véhicule qui vous accompagne (si vous en avez un), et le type de cabine choisi.
À titre indicatif, comptez 559 € par personne l’aller d’Hirtshals à Seyðisfjörður (47 heures) si vous voyagez à deux avec une petite voiture en haute saison (mi-juin à mi-août), avec couchettes dans une cabine d’entrée de gamme. Pour un voyageur seul (sans véhicule), le tarif de base de l’aller en haute saison est de 261 € (en “couchette” de style dortoir).
Il est possible de faire une escale aux îles Féroé. Contactez Smyril Line ou consultez le site Web pour connaître les formules.

Mis à jour le : 15 juin 2015

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Islande

Paramètres des cookies