Reykjavik : Comment circuler

Avion

Idéal pour... Aller plus loin rapidement.
Les vols intérieurs et ceux pour le Groenland et les îles Féroé partent de l’aéroport domestique de Reykjavík.
Air Iceland (570 3030 ; www.airiceland.is) propose à la fois des vols secs et des circuits organisés : réservation en ligne.

Bus grandes lignes et circuits organisés

Idéal pour... Visiter les campagnes islandaises sans avoir à conduire, ou si votre temps est compté.
Des circuits d’un ou plusieurs jours, souvent avec navette depuis les hôtels, sont organisés au départ de Reykjavík ; vous pouvez aussi prendre les bus de Strætó ou des autres grandes compagnies de bus listées ici. La carte gratuite Public Transport in Iceland en détaille toutes les lignes. 
Les compagnies proposent des forfaits qui vous lient à un seul prestataire, et reviennent souvent très cher. Étudiez la question : louer une voiture est parfois plus avantageux.
De la mi-mai à la mi-septembre environ, des lignes régulières rallient la plupart des sites de la Route circulaire (Route 1), les grandes destinations de randonnée du Sud-Ouest et les communes principales des péninsules de Reykjanes et de Snæfellsnes, ainsi que des fjords de l’Ouest et de l’Est. Le reste de l’année, le service se réduit à un passage par jour, quand il est maintenu.
Dans les villages, l’arrêt des bus s’effectue souvent à la plus grande station-service.
Les bus longue distance de Strætó (540 2700 ; www.straeto.is) partent à Reykjavík de la gare routière de Mjódd (557 7854), à 8 km au sud-est du centre, desservie par les bus urbains n°s3, 4, 11, 12, 17, 21, 24 et 28. La compagnie gère aussi des lignes urbaines et possède une application pour Smartphones.
Reykjavík Excursions (580 5400 ; www.re.is) part de la gare routière BSÍ (562 1011 ; www.bsi.is ; Vatnsmýrarvegur 10 ; ), au sud du centre-ville. Vous trouverez à la BSÍ (dites “bi-esse-ss”), une agence de vente de billets, des brochures touristiques, des casiers et une consigne à bagages (500 ISK par bagage et par jour), le loueur de voitures Budget et une cafétéria équipée du Wi-Fi. La gare est desservie par les bus urbains n°s 1, 3, 6, 14, 15 et 19. Reykjavík Excursions propose sur réservation une navette entre votre hôtel et la gare routière.
Les bus Sterna (551 1166 ; www.sterna.is ) partent de l’auditorium Harpa (vente de billets sur place) et desservent tout le pays sauf l’Ouest et les fjords de l’Ouest.
Au départ de l’office du tourisme principal ou de l’auditorium Harpa et du camping de Reykjavík, les bus Trex (587 6000 ; www.trex.is) rejoignent Þórsmörk et Landmannalaugar dans le Sud.

Bus urbains

Idéal pour... De petits déplacements, si vous n’avez pas envie de marcher.
Les bus Strætó sillonnent régulièrement Reykjavík et sa banlieue ; principaux arrêts à Hlemmur, à l’extrémité est de Laugavegur, et à Lækjartorg.
Horaires sur le site Internet et application pour Smartphones. Plan des lignes en vente à la gare routière de Hlemmur (0,50 ISK). Certains plans gratuits (dont la Welcome to Reykjavík City Map) comportent aussi des plans de lignes.
De nombreuses lignes font le tour du lac de Tjörnin et desservent le centre, le Musée national et la gare routière BSÍ avant de poursuivre leur chemin.
Ticket à 350 ISK, vendu dans les gares routières ou à bord (le chauffeur ne rend pas la monnaie). Billets avec correspondance, valables 75 minutes, à acheter au chauffeur.
Des pass 1/3 jours (900/2 200 ISK) sont vendus dans les gares routières, les offices du tourisme, de nombreux hôtels et les grandes piscines.
Service de 7h à 23h ou minuit tous les jours (à partir de 10h le dimanche), et passages toutes les 20-30 minutes. Un service de nuit limité est assuré jusqu’à 2h les vendredi et samedi. 
La Reykjavík City Card comprend un pass pour le réseau des bus Strætó.

Voiture et moto

Idéal pour... Les escapades à la campagne.
Absolument inutile si vous séjournez à Reykjavík même.
Dans les régions les plus touristiques, les routes sont de bonne qualité.
Réservez à l’avance pour un meilleur prix : à deux ou plus, la location de voiture peut revenir moins cher que le bus.
Pensez au covoiturage, via Carpooling in Iceland (www.samferda.is).
À la campagne, de nombreuses stations-service sont automatisées : utilisez votre carte bancaire ou achetez dans les stations N1 des cartes prépayées.
Le 4x4 n’est indispensable que dans les hautes terres (mais il est interdit aux voitures de location à 2 roues motrices d’emprunter toutes les routes F).
Stationnement restreint dans le centre de Reykjavík (120 ISK/heure ; paiement uniquement en pièces ou par carte bancaire à code PIN). Gratuit de 18h à 10h du lundi au samedi et tout le dimanche. 
 

Mis à jour le : 5 août 2015

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Lonely Planet : un guide de référence, à la fois pratique et culturel, pour un séjour inoubliable en Islande

Paramètres des cookies