Rome : Histoire

Chronologie de Rome

753 av. J.-C.

Fondation légendaire de Rome par Romulus.

715-616 av. J.-C.

Règne des rois sabins.

616-509 av. J.-C.

Règne des rois étrusques.

509 av. J.-C.

Rome se libère de la tyrannie étrusque. Instauration de la République.

282-272 av. J.-C.

Guerre contre Pyrrhus, roi d'Épire. Rome victorieuse étend sa domination sur l'Italie méridionale.

264-146 av. J.-C.

Guerres puniques. Les Romains prennent et détruisent Carthage.

133-121 av. J.-C.

Les Gracques : les frères Gracchus, deux tribuns de la plèbe, promulguent une loi agraire (lex sempronia) pour le partage des terres de la communauté publique aux citoyens pauvres. Le Sénat les fait assassiner.

49-30 av. J.-C.

Guerres civiles.

44 av. J.-C.

Assassinat de César le jour des ides de Mars (15 mars).

27 av. J.-C. - 68 apr. J.-C.

Règne d'Auguste et des empereurs julio-claudiens (Tibère, Caligula, Claude, Néron).

69-96

Dynastie flavienne (Vespasien, Titus, Domitien).

96-192

Dynastie antonine (Nerva, Trajan, Hadrien, Antonin, Marc-Aurèle.).

193-235

Dynastie des Sévères (Septime Sévère, Caracalla.).

313

L'empereur Constantin reconnaît la liberté du culte (édit de Milan) et se convertit au christianisme.

395

À la mort de Théodose, l'Empire est partagé entre ses deux fils. On distingue désormais un Empire d'Occident (capitale Ravenne) et un Empire d'Orient (capitale Constantinople).

410

Sac de Rome par les hordes d'Alaric, roi des Wisigoths.

476

Odoacre, roi des Hérules, dépose Romulus Augustule, signant ainsi la fin de l'Empire d'Occident. Rome devient sujette de Byzance.

752

Devant la menace incarnée par les Lombards, le pape Etienne II fait appel au roi franc Pépin le Bref.

800

Victorieux des Lombards, Charlemagne est couronné empereur d'Occident par le souverain pontife.

962

Le roi de Saxe Otton 1er fonde le Saint Empire romain germanique. L'empereur a droit de regard sur les investitures ecclésiastiques.

XIe-XIIe siècles

Conflits entre le Saint Empire et la papauté. L'aristocratie romaine s'affronte en clans rivaux retranchés dans leurs bastions.

1130-1155

Arnaud de Brescia tente d'instaurer une République romaine contre le pouvoir temporel du Saint Siège, mais finit pendu.

1309-1377

La papauté s'installe en Avignon.

1347

Devenu tribun à la faveur d'un soulèvement populaire, Cola di Rienzo instaure une République romaine. Il meurt assassiné.

1378-1417

Grand schisme d'Occident : trois papes coexistent à Rome, à Avignon et à Pise.

1520

Martin Luther jette les bases de la Réforme protestante.

1527

Sac de Rome par les mercenaires du Connétable de Bourbon, à la solde de Charles Quint.

1545-1563

Concile de Trente et mise en place de la Contre-Réforme par l'église catholique.

1798

Les troupes françaises occupent Rome. Proclamation de la République romaine.

1809

Les états pontificaux sont rattachés à l'Empire français.

1870

Rome devient capitale du royaume d'Italie.

1922

Marche des fascistes sur Rome.

1929

Accords du Latran.

1944

Libération de Rome.

1946

Instauration de la République italienne par référendum.

1957

Le traité de Rome institue le Marché commun.

1962-1965

Concile Vatican II.

Années 1970-1980

Période de terrorisme politique en Italie.

1978

Jean Paul II monte sur le trône de saint Pierre.

1992

Lancement de l'opération mani pulite ("mains propres") contre la corruption politico-financière.

1994

Début de la IIe République.

2000

Rome fête le Jubilé de l'an 2000.

2001

Après la victoire, aux élections législatives, de la coalition de centre droit qu'il dirigeait, Silvio Berlusconi, l'homme le plus riche d'Italie, revient à la tête du gouvernement.

2002

Adoption en juillet d'une loi sur l'immigration qui durcit les conditions d'entrée et de séjour des immigrés et facilite l'expulsion des clandestins.

2005

4 avril 2005, mort du pape Jean-Paul II à l'issue d'une longue maladie. Le 19 avril, les cardinaux, réunis en conclave, élisent l'allemand Joseph Ratzinger pour lui succéder à la tête de l'église catholique. Prenant le nom de Benoît XVI, il devient le 256e pape de l'histoire.

2006

À l’issue des élections municipales tenues les 29 et 30 mai, c’est la gauche italienne qui impose la gestion des villes de Rome, Turin et Naples.

2008

6 février 2008, renversement du second gouvernement de Romano Prodi après l'échec d'un vote de confiance au Sénat. Tenue d'élections générales anticipées.
28 avril 2008, suite à la démission de Walter Veltroni, Gianni Alemanno du parti "Peuple de la liberté" (membre de la coalition de Silvio Berlusconi) emporte la mairie de Rome face à Francesco Rutelli.

2010

Aux élections régionales de mars 2010, la coalition du centre droit de Berlusconi ravit quatre régions à l'opposition de gauche, dont celle de Rome.

2011

En novembre, la crise des dettes souveraines européennes pousse à la démission Silvio Berlusconi qui est remplacé à son poste de Premier ministre par Mario Monti, ex-commissaire européen chargé du marché unique.

2012

Le scandale de Vatileaks (affaire des fuites) éclate quand le majordome du pape communique des documents confidentiels à la presse.

2013

Le 11 février, le pape Benoît XVI, âgé de 85 ans, stupéfie le monde entier en annonçant son renoncement. Il est le premier pape à démissionner depuis Grégoire XII en 1415. Le cardinal argentin Jorge Mario Bergoglio devient le premier jésuite élu pape, et prend le nom de François, en hommage à saint François d'Assise. 
Côté politique gouvernementale, ni la droite ni la gauche ne sortent victorieuses des élections générales. Le mouvement 5 étoiles de Beppe Grillo remporte 25% des suffrages. 

 

Mis à jour le : 23 mai 2014

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Une nouvelle collection issue d'un partenariat entre Lonely Planet, acteur majeur du monde des guides de voyage et Casterman…

Paramètres des cookies