Rome

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Italie
  4. Rome
  5. Sur les traces des empereurs

Rome : Sur les traces des empereurs

Balade d'une journée à Rome

Itinéraire

Ce circuit à travers les plus beaux trésors antiques de la ville vous fera marcher sur les traces des empereurs. L’Empire romain, établi en 27 av. J.-C., se développa pour devenir la première puissance de l’Occident. À son apogée, vers l’an 100, il s’étendait de l’actuelle Grande-Bretagne à l’Afrique du Nord, et de la Syrie à l’Espagne. À elle seule, Rome comptait plus de 1,5 million d’habitants et tous les attributs de la splendeur impériale : temples en marbre, bains publics, théâtres, centres commerciaux et, bien sûr, le Colisée.

  • Départ Colisée ; mColosseo
  • Arrivée Il Vittoriano ; gPiazza Venezia
  • Distance 1,5 km ; matinée complète (d’un bon pas)

Une petite soif ?

Offrez-vous une pause café au raffiné Caffè Capitolino, caché dans les musées du Capitole mais disposant de sa propre entrée.

1. Colisée

Plus que tout autre monument, le Colisée symbolise la puissance et la splendeur de la Rome antique. Véritable chef-d’œuvre d’ingénierie, ce stade de 50 000 places fut inauguré par l’empereur Titus en 80 avec des jeux sanguinaires qui durèrent 100 jours et 100 nuits.

2. Palatin

Non loin du Colisée, après l’arc de Constantin, le Palatin était le quartier le plus prisé de la Rome antique et abritait les empereurs et la crème de la société impériale. Bien que désordonnées, les ruines évocatrices permettent d’imaginer le luxe dans lequel vivaient les VIP de l’époque.

3. Forum romain

Depuis le Palatin, descendez jusqu’au Forum romain, près de l’arc de Titus, l’un des arcs de triomphe majeurs de Rome. Ce dédale animé de tribunaux, temples, piazzas et échoppes était le nerf de l’Empire.
Les vestales vivaient ici et les sénateurs débattaient les affaires d’État dans la Curie.

4. Place du Capitole

La Piazza del Campidoglio, signée Michel-Ange, est pour beaucoup la plus belle place de Rome. Elle occupe le sommet du Campidoglio (colline du Capitole), l’une des sept collines sur lesquelles fut fondée Rome. Dans l’Antiquité, c’était le cœur spirituel de la ville, et on y trouvait deux des temples les plus importants : l’un dédié à Jupiter Capitolin, l’autre à Junon Moneta.

5. Musées du Capitole

Dans deux imposants palazzi (hôtels particuliers) de la Piazza del Campidoglio, les musées du Capitole, qui sont les musées publics les plus vieux du monde, abritent une superbe collection de sculptures classiques romaines. Mais avant de découvrir les œuvres, jetez un œil aux blocs de pierre qui jonchent la cour du rez-de-chaussée. La plupart proviennent d’une statue de 12 m de haut de l’empereur Constantin, qui occupait jadis le Forum romain.

6. Il Vittoriano

Quittez le Campidoglio pour l’imposante montagne de marbre blanc voisine qu’est Il Vittoriano. Si aucun empereur n’a foulé son sol, vous ne regretterez pas l’ascenseur panoramique jusqu’au sommet, d’où l’on peut voir toute la ville.

Mis à jour le : 27 janvier 2017

Articles récents

Guide de voyage Guide de voyage

Une nouvelle collection issue d'un partenariat entre Lonely Planet, acteur majeur du monde des guides de voyage et Casterman…

Paramètres des cookies