Dubaï : Environnement

Géographie

Dubaï se trouve sur le golfe Arabo-Persique, dans le Nord-Ouest de la région occupée par les Émirats arabes unis (EAU). C'est la capitale de l'émirat du même nom, le deuxième par sa taille des sept émirats constituant la fédération des EAU. La ville s'étend sur 35 km², divisée en deux par une anse profonde, Dubai Creek (Khor Dubai). À l'est de la ville, les étendues sablonneuses font place aux contreforts des monts Hajar. Une vaste mer de dunes s'étend au sud de la ville, de plus en plus imposante à mesure qu'elle rejoint le désert du Sud des EAU et de l'Ouest de l'Arabie saoudite. Les terres longeant la côte deviennent plus verdoyantes vers le Nord montagneux des EAU.

Faune et flore

Parcs, jardins et terrains de golf abritent de nombreuses espèces d'oiseaux indigènes et migrateurs. Des nids artificiels ont été fabriqués pour encourager les flamands roses à se reproduire au Khor Dubai Wildlife Sanctuary, où vous pourrez également observer, en vous joignant à une sortie ornithologique, le busard des marais, l'aigle tacheté, le bécasseau à bec large et le balbuzard. Aux abords de la ville, vous apercevrez peut-être un renard du désert, un chat des sables ou un faucon et, immanquablement, des chèvres et des chameaux. Les eaux de Dubaï abritent quelque 300 espèces de poissons, dont d'extraordinaires spécimens tropicaux.
Le palmier-dattier, indigène, orne les parcs aux côtés de nombreuses essences importées, comme l'eucalyptus. La jacinthe du désert, aux fleurs jaunes et rouges, pousse dans le maquis côtier. Les plaines sont le domaine de prédilection du robuste acacia et du ghaf, qui ressemble au saule pleureur et dont les racines vont chercher de l'eau jusqu'à 80 m dans le sol. Le désert abrite des herbes sauvages et quelques oasis d'où s'élancent des palmiers.

Mis à jour le : 1 août 2014

Articles récents

Paramètres des cookies