Devonport et le nord-ouest

Si vous imaginiez le recoin le plus isolé d'une île perdue dans l'océan, dessiné sur la carte au trésor d'un quelconque pirate, il ressemblerait certainement à ceci : un paysage de forêts denses et de sommets déchiquetés où grognent les diables et jaillissent les aigles, des terres fertiles sillonnées de gorges, des torrents, des grottes scintillantes… On y verrait des mers d'azur bordées de criques de sable blanc, des plages grondantes du bruit des vagues, des îles et des épaves. Au large des côtes, vous écririez sur la carte “ici sont les dragons”… sauf que vous désigneriez ainsi des vagues monstrueuses. Imaginez tout cela, et vous serez très proche de la magie du nord-est de la Tasmanie. Pour l'épicurien comme pour l'artiste ou l'amateur de nature brute, cette région de bout du monde est tout simplement captivante. Venez-y pour satisfaire votre âme ou randonner en liberté, rencontrer des gens qui boivent une eau en bouteille dénommée Cloud Juice (jus de nuage), chérissent le vent et respirent l'air le plus pur de la planète.
 
Quand partir
Le nord-ouest est en fleurs au printemps et en été : champs de coquelicots pourpres, tulipes multicolores, Eucryphia lucida (leatherwood) parfumées des forêts humides. C'est le moment où il est possible de camper sur les plages en attendant la vague de surf parfaite, mais aussi la saison des écrevisses, de l'observation des manchots et des festivals de musique et d'artisanat. Si vous voulez tester la puissance des Quarantièmes rugissants, venez en hiver. Les habitants ferment les écoutilles en préparation des interminables nuits sombres battues par des vents furieux. Vous recevrez un accueil chaleureux à condition de réserver à l'avance, certains services fermant leurs portes ou réduisant leurs horaires à cette période.

À ne pas manquer

  1. S'émerveiller devant les formations de calcaire des grottes, éclairées par des constellations de vers luisants, au Mole Creek Karst National Park.
  2. Se promener dans la ténébreuse ambiance des forêts de pin du superbe Walls of Jerusalem National Park.
  3. Découvrir la créativité des habitants du nord-ouest au Makers’ Workshop de Burnie.
  4. Faire un festin d'écrevisses géantes à peine sorties de l'eau dans les stands de Stanley.
  5. Sentir la puissance des Quarantièmes rugissants, et respirer l'air le plus pur du monde, à Woolnorth.
  6. Regarder les diables de Tasmanie se goinfrer de leur pitance en grognant lors d'un King’s Run Wildlife Tour à Marrawah.
  7. S'enfoncer dans les profondeurs de Tarkine Wilderness pour s'émerveiller de la vision de l'une des dernières forêts humides tempérées préservées du monde.
Mis à jour le : 17 mars 2015
Paramètres des cookies