Visite parc corcovado

Portrait d'anonyme
Etienne31
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 11 années 5 mois
  • Réponse(s) : 0

Un message pour quelques informations et contacts pour la visite du parc corcovado.
On est parti le visiter à 4 en août 2010 (saison des pluies).
Les réservations pour les nuits dans le parc ne sont pas évidente à faire de France.
Nous avions contacté un guide dont nous avions trouvé l'adresse sur un forum :
Dionisio Paniagua ->
[align=-webkit-auto]Il n'était pas dispo et nous avait renvoyé vers un autre guide :Royer Munoz -> rogervega2008@hotmail.com ou Ces contacts pourront vous être utiles si vous souhaitez faire la visite avec un guide sans passer par une agence.En effet il peut y avoir des escroqueries (envoi de l'argent au guide que l'on ne retrouve jamais sur place).Nous n'avons eu aucun problème avec Royer. Nous lui avons envoyé tout l'argent (par personne : 10$ par jour dans le parc, 5$ par nuit, 35$ pour le guide par jour, *4 ça fait un bon peu) en lui faisant un virement au "banco nacional" (aucun pb à ce niveau, il suffit de donner le liquide et les coordonnées bancaires), il s'est occupé de tout et on l'a retrouvé dans un bar sur place.Il faut rajouter le prix du 4*4 (c'est Royer qui nous a trouvé le contact) : 80 euros pour Puerto Jimenez -> La tarde (à 4-5km de los patos) et 80 euros pour carate-> puerto jimenez si je me souviens bien.Au niveau pratique nous avons pris un jour pour faire los patos-> sirena et un autre jour pour faire sirena-> carate. Les randonnées se font bien mais les conditions ne sont pas évidentes (boue, humidité, chaleur) et rendent les kilomètres longs. Au moment où nous y sommes allés il était obligatoires d'avoir un guide pour faire los patos-> sirena (dans la foret). Dans tous les cas je le recommande fortement : premièrement il y a des endroits où le sentier à suivre n'est pas évident. Même si la randonnée est tout à fait faisable seuls, avoir un guide enlève un stress sur les erreurs d'orientation et permet de mieux profiter. Deuxièmement cela permet de vraiment voir beaucoup plus d'animaux (ce qui est loin d'être évident) : colibris, grenouilles, pécaris, singes... Le deuxième jour on s'est levé plus tôt pour essayer de trouver un tapir. Notre guide a réussi à trouver sa piste et nous étions juste à côté mais n'avons pas pu le suivre car nous nous sommes trouvés face à des pécaris. Cela aurait été totalement inimaginable seuls.Pour ceux qui veulent visiter le parc sans guide c'est faisable facilement : on peut prendre un espèce de taxi/4*4 commun pour moins cher pour faire puerto jimenez-> carate puis faire en randonnée carate->la leona->sirena sans guide. Il suffit de suivre la plage avec quelques passages en foret. Le seul passage un peu compliqué est le gué juste avant d'atteindre le poste de sirena, il faut se renseigner sur les horaires de marée basse pour ne pas être bloqués. Une fois à la sirena on peut se balader sans aller trop loin autour du poste pour voir un peu plus la foret.Un dernier conseil pour la tenue : celle de notre guide : bottes en plastique (certains passages à gué nécessitent de totalement immerger les chaussures, donc même de bonnes chaussures imperméables prendront l'eau...), short de bain et T-shirt. Et attention en saison des pluies pour le retour de Carate à Puerto Jimenez, des petits ruisseaux peuvent devenir infranchissables en 4*4, il est possible de rester bloqué.Voilà, en conclusion si le budget vous le permet n'hésitez pas à prendre un guide pour totalement profiter de l'endroit. Et même sans cela vaut le coup de prendre le temps de visiter ce parc, c'est vraiment l'endroit que j'ai préféré au Costa Rica même si le reste du pays ne peut laisser indifférent.J'espère que ces renseignements vous seront utiles, profitez bien !Pura Vida ![/align]