femme a cuba

  • Le sam 28 fév 2015 à 22:58
  • 10
  • Cuba
Portrait d'anonyme
domi62
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 7 années 5 mois
  • Réponse(s) : 1

bonsoir 

pensez vous qu il est difficile de voyager  a cuba sac a dos , seule , quand on est une femme

merci

 

 

 

Portrait d'anonyme
viajecuba2015
  • Hors ligne
  • boulogne billancourt, France
  • Membre depuis :
  • 7 années 4 mois
  • Réponse(s) : 3

Le dim 01 Mar 2015 à 10:04

il y a, c'est clair, une délinquance tournée contre le tourisme à Cuba, faut pas le nier :

ne soyons pas paranos mais ne nous voilons pas la face non plus 

en tant que femme vous serez également exposée aux sollicitations des jineteros,  qui peuvent être lourds :  ils sont montés à la capitale, la ou sont les touristes et l'argent, hélas

la région ou les risques les plus élevés se rencontreront sera l' Oriente, et tout particulièrement Santiago ou, malgré le faible nombre de visiteurs, les agressions ne sont pas rares

l'ouest de l'ile (Vinales) et le centre ouest (Trinidad) seront les endroits les plus paisibles

pour être parfaitement informé je vous suggère de lire le poste consacré à ce sujet avec les conseils officiels de l'ambassade ;    

nier ceux ci est une attitude irresponsable qui ne peut que mener à des problèmes

 

http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/cuba-12235/

 

 

Portrait d'anonyme
Lyonel Plante
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 9 années 7 mois
  • Réponse(s) : 4

Le lun 02 Mar 2015 à 13:45

Je rajoute l'info à jour et officielle sur la criminalité du site du gouvernement Canadien :

http://voyage.gc.ca/destinations/cuba#securite

 

"On signale également une augmentation des crimes violents. ".   C'est officiel.
Portrait d'anonyme
domi62
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 7 années 5 mois
  • Réponse(s) : 1

Le lun 02 Mar 2015 à 22:50

whaou c est chaud , bon je serai peut etre plus raisonnable sur les horaires de sortie

alors pas de passeport dans sa poche, une photocopie fera l affaire ?

peu d espece , evident !

une pochette sous les vetements est elle une bonne idee ?

ce qui veut dire  aussi de laisser tout ces papiers dans les casas ,  ) est  ce toujours des lieux  sures ? )

merci

 

 

Portrait d'anonyme
viajecuba2015
  • Hors ligne
  • boulogne billancourt, France
  • Membre depuis :
  • 7 années 4 mois
  • Réponse(s) : 3

Le lun 02 Mar 2015 à 23:09

oui, la prudence est bonne conseillere ! une poche sous les vetements c est encore ce qu'on fait de mieux

 

l important c est de ne pas se trouver, tout particulièrement le soir, dans les zones dangereuses et d'éviter la ville de Santiago qui, malgré le faible nombre de visiteurs,  represente le risque majeur, désormais reconnu par tous

 

 

Portrait d'anonyme
Lyonel Plante
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 9 années 7 mois
  • Réponse(s) : 4

Le mar 03 Mar 2015 à 16:39

En effet, l'essentiel est la prudence.

Vous savez, cela va faire 20 ans cet été que je pratique Cuba. 20 ans, c'est beaucoup d'histoires que j'ai entendues. Certes, certaines étaient PEUT-ETRE des rumeurs, mais je peux vous assurer que la grande majorité étaient vraies. Malgré cela, il ne m'est jamais rien arrivé.

J'ai toujours gardé mes papiers sur moi (pas de banane voyante...). Les premiers jours, vu que mes séjours étaient souvent de 2 ou 3 mois (moins depuis naissance de bébé), je changeais toujours une centaine de CUC au moins en Pesos Cubains, ce qui faisaient de grosses liasses. Lorsque personne ne restait en casa, je prenais l'argent sur moi, répartis en 3 endroits. Je n'avais jamais plus de 200 CUC sur moi, parfois un peu plus lorsqu'un gros paiement (rare) était prévu, mais le temps entre la banque et l'achat.

J'avais plus confiance avec l'argent et mes papiers sur moi que dans une casa déserte. Mais j'avais quand même des photocopies quelque part.

Prudence toujours lorsque quelqu'un t'aborde, dans les transports où on est serrés comme des sardines en boîte, lorsqu'on sort son portefeuille ou son appareil photo. Ne pas laisser d'affaires seules sur la plage ou dans un restaurant, ou même à ses pieds. 

Sans vouloir vous faire peur ou tomber dans la parano, j'ai vu des trucs aberrants, et certains petits escrocs Cubains sont vraiment très forts, et ce n'est pas une légende.

Fort heureusement, la majorité des touristes reviennent enchantés, et rien ne leur est arrivé. Vaut mieux être plus prudent que pas assez.

Portrait d'anonyme
viajecuba2015
  • Hors ligne
  • boulogne billancourt, France
  • Membre depuis :
  • 7 années 4 mois
  • Réponse(s) : 3

Le mar 03 Mar 2015 à 16:58

le malheur dans tout cela c'est la rapidité avec laquelle la situation a évolué, de l'exceptionnel à l'incontrolable, en deux ou trois années maxi

la venue à la capitale, dans les zones touristiques (hors resorts, surprotégés) de désoeuvrés venus d'une région plus pauvre est la cause la plus fréquemment reconnue

les faits graves relatés par les ambassades canadiennes ou françaises n'étaient pas mentionnés il y a deux ans :

 

 dans un premier temps les services français ont commencé à prévenir, les canadiens ont été plus longs à suivre  

tout le monde, désormais, tient le même discours

prudence, donc ! 

 

 

Portrait d'anonyme
Lyonel Plante
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 9 années 7 mois
  • Réponse(s) : 4

Le mar 03 Mar 2015 à 17:51

Je ne crois pas que l’effet ait été aussi rapide, sinon qu’il était plus caché, plus tu.

Los Palestinos ne datent pas de ces dernières années, et les conséquences sécuritaires de la police ont bien 13 ou 14 ans. La petite et moyenne délinquance a augmenté, mais les crimes violents n’ont jamais été inexistants à Cuba. Les faits s’accumulant, ils deviennent moins invisibles. Hélas, ce ne sont pas des faits que l’on trouve dans la presse mondiale, déjà qu’ils sont ignorés dans la presse nationale cubaine. On peut s’inventer 20 voyages à Cuba au travers des guides et sites internet, jamais on n’apprendra la réalité quotidienne. C’est tout cela qui fait de la bonne ou mauvaise information. Et sincèrement, même si j’écris de ne pas tomber dans la parano, je préfère faire peur à un touriste à qui il n’arrivera rien que de lui dire, comme on l’a hélas bien trop souvent vu, qu’une femme seule peut partir sans crainte à Cuba et qu’elle peut même sortir seule le soir. Le risque 0 n’existe pas, mais c’est lorsqu’on est bien trop confiant que le risque en devient autant important.

Portrait d'anonyme
jojoe
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 8 années 6 mois
  • Réponse(s) : 2

Le mer 11 Mar 2015 à 15:11

Bonjour,

je pars seule à Cuba fin d'année 3 semaines, donc s'il y a des femmes qui ont fait l'experience de voyager aussi seule à Cuba et bien j'aimerais avoir leur ressenti, des conseils sur la manière de voyager.

Merci d'avance

Portrait d'anonyme
Lyonel Plante
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 9 années 7 mois
  • Réponse(s) : 4

Le mer 11 Mar 2015 à 15:45

Bonjour,

Toutes les expériences sont différentes, et même s'il faut prendre en compte les expériences des autres, il ne faut pas forcément les prendre comme base.

Préparer votre voyage en parcourant les forums, et en prenant en compte les conseils. On a hélas bien trop souvent lu des retours négatifs à cause de conseils non suivis où à cause de désinformations propagées par certains. Les Guides papiers comme le Lonely ou le Routard sont, peut-être pas indispensables, mais de très grande utilité et pleins d'informations, à ce qu'ont pu en dire les utilisateurs de ces guides. N'ayant acheté qu'une fois il y a au moins quinze ans, je ne peux en donner mon opinion.

N'hésitez pas à poser des questions ici, ou ailleurs. Un voyage bien préparé est un voyage réussi à coup sûr. En fin d'année, je pense qu'il y aura de la neige à Sisteron (ou pas loin), et peu de chaleur (car il y a toujours du soleil à Sisteron) sera la bienvenue pendant 3 semaines.

 

Chrys

Portrait d'anonyme
jojoe
  • Hors ligne
  • France
  • Membre depuis :
  • 8 années 6 mois
  • Réponse(s) : 2

Le mer 11 Mar 2015 à 16:30

Bonjour,

je viens de recevoir mon guide papier lonely planet, je vais organiser mon voyage et reviendrais vers vous.

Je voulais avoir le ressenti de femmes afin de savoir si elles se sont sentis en sécurité à Cuba, si elles ont voyagé sans galérer mode routard.

Merci