1. Accueil
  2. Forums
  3. Destinations
  4. Asie
  5. Inde
  6. Le 'racket ' des touristes au Ladakh-Zanskar

Le 'racket ' des touristes au Ladakh-Zanskar

  • Le mer 28 avr 2010 à 09:39
  • 2
  • Inde
Portrait d'anonyme
gotravel
  • Hors ligne
  • saint-etienne, France
  • Membre depuis :
  • 13 années 3 semaines
  • Réponse(s) : 0

En été 2009 j'ai passé 6 semaines dans cette région . Je suis parti seul avec un billet a/r pour Delhi et mon sac à dos . Je voulais faire un trek de 2 semaines sans passer par une agence de voyage qui facture en general env. 70 euros/j/ pers . Je l'ai fait uniquement avec un horsman et , c'était génial hormis ce petit probleme . Personne n'en parle et donc je n'étais pas prévenu : chaque matin au réveil alors qu'on avait passé la nuit en bivouac perdu dans les montagnes , une personne qui sortait de je ne sais trop ou ( alors qu'il n'y avait aucune habitation à perte de vue ) est venue me réclamer l'équivalent en roupies d'une 1/2 nuit à l'hotel à Manali d'ou je suis parti ! L'explication à chaque fois était que nous étions ( mon horsman , les 4 chevaux et moi ) sur un terrain de camping alors qu'il n'y avait aucune trace de cette structure . J'ai payé , chaque fois à contre coeur , mon horsman m'ayant dit que sinon il risquait d'avoir des problemes avec ses chevaux qui paissaient la nuit dans la montagne . Personnellement je trouve cette maniere detestable puisque on soutire de l'argent aux touristes sans rien leur apporter en contre partie .Ces régions sont devenues tres touristiques et c'est triste d'en arriver à ce stade . Gagner ( ! ) de l'argent de cette maniere sans rien faire montre à quoi peu mener le tourisme de masse . Chaqun est libre d'accepter cela ou pas mais, je tenais à informer ceux qui songent à y aller bientot . Good lock à tous . Daniel

Portrait d'anonyme
Lamine
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 11 années 9 mois
  • Réponse(s) : 1

Le mer 28 avr 2010 à 10:46

Ce que tu désignes comme du racket est une loi sur tout le Ladakh. Il faut se renseigner avant. En fait avec un horseman il est impossible de connaître la législation.
Le problème est que les populations traversées par les trekkeurs n'obtenaient aucune ressource du tourisme tout en supportant des inconvénients qui menaçaient les activités traditionnelles.
Outre les déchets non biodégradables laissés par les trekkeurs qui se disent proches de l'environnement, les chevaux des horsemen consomment l'herbe déjà rare destinée aux troupeaux. Dès lors le long des axes de trekking, les habitants se retrouvaient sans paturage condamné à se déplacer plus haut en altitude ce qui les mettait en concurrence avec la faune sauvage entraînant un recul des colonies de grands mammifères et une augmentation des attaques sur bétail des léopards des neiges.
Le département du tourisme, la population et le département de la faune cherchent des solutions comme les homestays ou les campings communautaires.
Donc maintenant, revenons à ton mail, tu dis que tu te fais racketter alors qu'en fait tu participes à la destruction massive de la biodiversité en rompant les équilibres anciens et tu refuses de payer alors que tu viens d'un pays un riche avec ton petit confort au quotidien pour des populations très pauvres dont tu ruines l'économie traditionnelle.
Tu veux pas qu'on te donne le label touriste responsable, mais plutôt pilleur et abuseur des grands chemins...

Portrait d'anonyme
sylv'1
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 16 années 9 mois
  • Réponse(s) : 1

Le mer 28 avr 2010 à 15:00

Quote:

Ce que tu désignes comme du racket est une loi sur tout le Ladakh. Il faut se renseigner avant. En fait avec un horseman il est impossible de connaître la législation.
Le problème est que les populations traversées par les trekkeurs n'obtenaient aucune ressource du tourisme tout en supportant des inconvénients qui menaçaient les activités traditionnelles.
Outre les déchets non biodégradables laissés par les trekkeurs qui se disent proches de l'environnement, les chevaux des horsemen consomment l'herbe déjà rare destinée aux troupeaux. Dès lors le long des axes de trekking, les habitants se retrouvaient sans paturage condamné à se déplacer plus haut en altitude ce qui les mettait en concurrence avec la faune sauvage entraînant un recul des colonies de grands mammifères et une augmentation des attaques sur bétail des léopards des neiges.
Le département du tourisme, la population et le département de la faune cherchent des solutions comme les homestays ou les campings communautaires.

La je suis d'accord, je ne connais pas cette region, mais il faut se renseigner avant.
Apres tout depend de la facon dont ce "racket" est fait, il y a des manieres!

Quote:

Donc maintenant, revenons à ton mail, tu dis que tu te fais racketter alors qu'en fait tu participes à la destruction massive de la biodiversité en rompant les équilibres anciens et tu refuses de payer alors que tu viens d'un pays un riche avec ton petit confort au quotidien pour des populations très pauvres dont tu ruines l'économie traditionnelle.

La non, faut pas abuser, chacun voyage comme il le sent, et je comprend tres bien un voyage seul avec un horsman!
Est ce que cette meme "loi" s'applique egalement aux grands TO francais (ou etrangers)? parce que c'est eux, qu'il faut taxer, qui ne respectent rien, et qui profitent de la pauvrete des locaux!!

Quote:

Tu veux pas qu'on te donne le label touriste responsable, mais plutôt pilleur et abuseur des grands chemins...

Remarque tout a fait stupide, d'apres toi, des que l'on trekk, on pille et on abuse du pays hote ?
Je vois que tu es nouveau sur ce forum, a tu deja voyagé, au fil des chemins, sans un groupe de 25 touristes derriere ton cul, a rencontrer la population locale, partager avec eux, se melanger...? et bien moi oui et c'est ce qui m'attire dans le voyage, trekk ou non! alors essaye donc!