1. Accueil
  2. Forums
  3. Destinations
  4. Asie
  5. Myanmar
  6. Jane Birkin et Philippine Leroy-Baulieu veulent sauver Aung San Suu Kyi

Jane Birkin et Philippine Leroy-Baulieu veulent sauver Aung San Suu Kyi

  • Le mar 27 fév 2007 à 19:03
  • 15
  • Myanmar

La chanteuse et actrice Jane Birkin et la comédienne Philippine Leroy-Baulieu ont lancé lundi à Paris l'opération visant à libérer Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la Paix en 1991, présidente de la Ligue nationale pour la démocratie en Birmanie et gagnante des seules élections libres organisées dans son pays (1990), où elle est assignée à résidence depuis 1993.

«Tout le monde est au courant et encore une fois nous n'aurons rien fait» s'est désolé Jane Birkin lundi, lors d'une conférence de presse, soulignant les conditions de détention de «La Dame de Rangoon». «Elle n'a plus le droit de voir personne, on lui coupe régulièrement l'électricité, on laisse pourrir la nourriture dans son frigidaire, des serpents rampent dans son jardin», a détaillé l'artiste, qui a rencontré la recluse, et dénonce le silence médiatique sur le sujet en Europe.

Jane Birkin signe aussi la préface de la biographie publiée lundi par le journaliste belge Thierry Falise Aung San Suu Kyi - Le jasmin ou la Lune (Éd. Florent Massot), qui a passé pour l'écrire, plusieurs mois clandestinement en Birmanie.

La Ville de Paris, dont elle citoyenne d'Honneur, et le journal «Metro» sont partenaires de l'opération prévue jusqu'au 27 mai, date symbolique de l'hypothétique libération d'Aung San Suu Kyi, selon une promesse des autorités birmanes faite l'an dernier. Les internautes sont invités à réaliser des films d'une minute sur le thème «Je ne suis pas libre et tu ne l'es pas» et les poster sur le site dédié à l'opération.

Le groupe R.E.M, U2 avec le titre Walk On, mais aussi Pearl Jam, Avril Lavigne, Peter Gabriel, Paul McCartney, Eric Clapton, Sting ou encore les Black Eyed Peas sont déjà engagés dans la cause.?
Nous vous suggérons de soutenir l’opération en signant la pétition http://www.asskforfreedom.org/soutien.php

Soutenez cette initiative en signant la pétition http://www.asskforfreedom.org/soutien.php

Portrait d'anonyme
Khorrigan
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 17 années 4 mois
  • Réponse(s) : 3

Le mar 27 fév 2007 à 19:44

RE: Jane Birkin et Philippine Leroy-Baulieu veulent sauver Aung San Suu Kyi

Quote:

La chanteuse et actrice Jane Birkin et la comédienne Philippine Leroy-Baulieu ont lancé lundi à Paris l'opération visant à libérer Aung San Suu Kyi

C'est bien, elles ont trouvé leur pauvre à elle, leur cause à défendre pour pouvoir passer dans les journaux.
Le charity business me sort par les pores.

Elle est au courant que les autorités birmanes ne demandent pas mieux que de libérer Aug San Suu Kyi et de la faire sortir du pays ?

La seule chose qui pourrait pousser les autorités birmanes à la libérer, c'est une pression du peuple si les conditions de vie se dégradaient suite à un embargo international. MAIS, ça voudrait dire que les compagnies pétrolières occidentales s'en aillent (Ca va pas non ! Ca rapporte trop de pognon !) et surtout qu'il n'y ait plus le soutient du grand frère chinois (c'est pas demain que l'occident fera pression sur la Chine, si tant est qu'il en ait les moyens).

La pauvre Suu ne pèse pas lourd là-dedans.
Sur le chemin de la démocratie, le Myanmar danse le tango : un pas en avant, deiux pas en arrière.

Quote:

«Tout le monde est au courant et encore une fois nous n'aurons rien fait» s'est désolé Jane Birkin lundi,

Elle découvre ça avec 15 ans de retard et donne des leçons. :-(

Quote:

soulignant les conditions de détention de «La Dame de Rangoon». «Elle n'a plus le droit de voir personne, [...] », a détaillé l'artiste, qui a rencontré la recluse

Sans commentaire...

Quote:

et dénonce le silence médiatique sur le sujet en Europe.

Et comment elle explique son propre silence depuis 14 ?

Quote:

Les internautes sont invités à réaliser des films d'une minute sur le thème «Je ne suis pas libre et tu ne l'es pas» et les poster sur le site dédié à l'opération.

Là, pas de doute, les autorités birmanes vont être impressionnées...

Le mar 27 fév 2007 à 20:59

Khorrigan, quelque que soit la manière dont cette initiative est lancée (Birkin & cie), ce qui est important c'est qu'elle le soit, même si les motivations de certaines te font monter aux créneaux.
D'accord ???

Portrait d'anonyme
Khorrigan
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 17 années 4 mois
  • Réponse(s) : 3

Le mer 28 fév 2007 à 08:52

Sans vouloir te manquer de respect, je préfère ne pas en rajouter à ce que j'ai déjà écrit pour ne pas faire trop de polémique.

Amicalement. ;-)

Portrait d'anonyme
supernovarebirth
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 17 années 4 mois
  • Réponse(s) : 3

Le mer 28 fév 2007 à 09:14

C'est sûr qu'une pétition pareille ça va sûrement faire trembler l'état Birman. Je ne vais pas non plus en rajouter, mais je trouve aussi tout ça tellement pathétique...

Le mer 28 fév 2007 à 11:50

Supernovarebirth,

je te renvoie aux commentaires que j'ai faits à Khorrigan et j'ajouterai que que je trouve pathétique c'est votre réaction, même si les propos de ces artistes ne vous conviennent pas, ou ne vous convainquent pas.

Pour information, cette "campagne" a été reprise par l'association suisse-birmanie qui oeuvre depuis des années pour la libération de Daw Aung San Suu Kyi.

Portrait d'anonyme
fred8
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 17 années 4 jours
  • Réponse(s) : 2

Le mer 28 fév 2007 à 13:25

ce qui est sûr, c'est ce que ca va pas faire de mal...
et si ca peut permettre à des fans de Jane (s'il en reste) de s'intéresser à la Birmanie, tant mieux.

Le mer 28 fév 2007 à 14:17

C'est lundi 26 février qu'a été lancée l’opération 90 jours pour libérer Aung San Suu Kyi, action médiatique de soutien à la dirigeante de la Ligue Nationale pour la Démocratie en Birmanie qui a passé 12 des 17 dernières années privée de liberté, mise en résidence surveillée à plusieurs reprises par la junte birmane.

Ce sont les éditions Florent Massot qui co-organisent en partenariat avec Canal+ et Dailymotion l’opération 90 jours pour libérer ASSK pour laquelle un site Internet d’information sur l’actualité de la Birmanie (www.asskforfreedom.org) a été tout spécialement crée et mis en ligne avec la participation du magazine Irrawaddy basé à Chiang Mai et créé en 1992 par des citoyens Birmans en exile. Ce magazine n'est affilié à aucun parti ou organisation politique. Ses objectifs sont la liberté de la presse et l'accès à des informations impartiales.

A mon avis, les noms de J. Birkin et P. Leroy-Beaulieu sont utilisés à des fins médiatiques, et pourquoi pas dans ce contexte si cela peut faire avancer une libération de la Dame de Rangon.

Portrait d'anonyme
supernovarebirth
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 17 années 4 mois
  • Réponse(s) : 3

Le mer 28 fév 2007 à 15:03

Je ne devrai pas mais je vais quand même mettre mon grain de sel, parce que je ne sais pas si tu pèche par ignorance ou par naïveté ou les deux mais il y a tout de même une question proncipale qu'il faut se poser qui est celle du levier politique. Pour pouvoir mener une opération de la sorte et espérer qu'elle aboutisse, il faudrait pouvoir disposer d'argumenter politique et financier de poids. Je ne pense pas que Jane Birkin soit un argument de poids en l'occurence. D'ailleurs en dehors de l'Europe (et encore) et de quelques fans dans le monde de Serge Gainsbourg qui la connait, et quelle légitimité a-t-elle à ce niveau là. Le fait qu'Emanuelle Béart occupe les églises avec les sans-papiers n'a jamais empêché aucune explusion. Je ne conteste pas aux chouchous du star system d'être là et d'exister en tant que citoyen mais je me réserve le droit de penser que c'est intellectuellement indécent pour la très grand majorité d'entres eux. Alors Jane Birkin qui fait un saut entre deux enregistrements et la promo de l'album de sa fille en Birmanie oui c'est clairement indécent.
Seul un levier politico - économique pourrait avoir peut-être une influence sur la situation du pays et rien n'en prends le chemin, l'affaire de Total me paraît en être un très bon exemple. Une multinationale qui reversent des centaines de millions de $ à un pays comme c'est le cas en Birmanie en Angola ou ailleurs (voir l'excellent documentaire Total : La pompe Afrique) à plus de moyens qu'un état tout entier de faire plier un gouvernement comme celui de Birmanie. Malheureusement c'est pas demain la veille, les mutinationales adorent les dictature : des interlocuteurs sûr qui ne change pas du jour au lendemain et une situation stable, le rêve...Pourquoi aller mettre le bordel avec une démocratie populaire.
Non vraîment il y a trop de naïveté dans ces propos pour que ce soit acceptable. Ca me rappelle tous ces concerts, ces manifestations mélangeant intellectuels vrais ou faux post babas cool étudiants plus ou moins au courant marchant comme un seul homme pour demander la libération de Nelson Mandela...A un moment ça semblait passer par le boycott de l'achat des annanas en boites provenant d'Afrique du Sud...ca c'est un boycott qui a de la gueule ! Finalement c'est l'Afrique du Sud elle-même et personne d'autre qui a libéré Nelson Mandela et la pression internationale n'y est pas pour grand chose car à la vérité tous les gouvernements s'en foutait. Puis un jour l'histoire s'écrit car tous les éléments sont réunis pour ça et l'afrique du Sud regagne depuis péniblement sa mixité raciale et l'égalité des droits...Je ne crois pas que U2 ou Bob Geldof y soit pour grand chose, et je ne crois pas non plus que Jane Birkin ou je ne sais quelle actrice à la mode changera quoi que ce soit à ça. Mais pendant qu'elles sont là elles peuvent commencer une tournée mondiale Chine - corée du Nord...Pourquoi pas jusqu'en Colombie puisqu'aujourd'hui pour la majorité des gens Asie AmSud...etc ...toutes les situations sont identiques moulinées par les JT. Personne ne sait plus rien mais tout le monde s'indigne. L'indignation c'est encore ce qu'on fait de mieux et elle est d'autant plus facile quand il s'agit de pays à des milliers de km d'ici...En attendant on donne les JO à Pékin...Dormez bien les grands intérêts financiers veillent sur vous.

Portrait d'anonyme
Khorrigan
  • Hors ligne
  • Membre depuis :
  • 17 années 4 mois
  • Réponse(s) : 3

Le mer 28 fév 2007 à 15:40

Quote:

posté à l'origine par admwbb
même si on peut être énervé par le fait que deux vip se mettent à exploiter leur notorité pour défendre cette cause

Ce qui m'énerve, c'est qu'il s'agit plutôt du contraire : des VIP qui exploitent une cause choisie au hazar pour défendre leur notoriété.

Quote:

on peut aussi voir que leur démarche est spontanée.

Justement, quelle est la démarche ? Comment ont-elles "choisi" cette cause ?

Quote:

Il y a quelques années, nous avons été en contact avec les services juridiques de Total pour un propos qui leur déplaisaient dans une nouvelle édition du guide Myanmar. Grosso modo ils nous menacaient d'un procès car on faisait référence au travail obligatoire en Birmanie et les relations existantes de Total avec la Junte. Je ne pense pas que la direction de Total à ce moment là (et leur cohorte d'avocats) se sont dit "Oh pas grave, ce n'est pas qqs voyageurs et ce guide LP vendu en librairie qui va changer notre position, celle de la junte et des chefs d'Etats impliqués". Au contraire, à cette époque, Total collait un procès à quiconque évoquait cette histoire. Généralement ils gagnaient parce que le fait n'a jamais été prouvé et qu'en plus les avocats de Total étaient motivés (et très bien payés). Et si Total ne laisse rien passer c'est aussi parce que parfois, avant d'agir, il ne sert à rien de compter ses troupes en se disant que de toutes façons cela ne changera rien.

C'est surtout qu'en droit français, c'est le perdant qui paye les frais de justice.
Total ayant gagné une fois un tel procès, ça fait jurisprudence pour les autres. Ils peuvent se permettre de bien payer leurs avocats, c'est pas avec leur argent mais celui du perdant.

Le mer 28 fév 2007 à 16:20

Excuse-moi, mais franchement, je trouve tes propos très déplacés en ce qui me concerne. De surcroît, je n'aime pas trop le ton que tu emploies pour me faire la leçon.

Je fais partie d'associations pro birmanes et suis au courant de ce qui se passe malheureusement dans ce pays, recevant chaque jour des informations acctualisées.

En ce qui me concerne, le sujet est clos, faites ce que vous voulez, mais essayez de ne pas trop mélanger les sujets. OK ??