Namibie

  1. Accueil
  2. Afrique
  3. Namibie
  4. Hébergement Ville fantôme de Kolmanskop

Ville fantôme de Kolmanskop

L'avis de l'auteur Lonely Planet

ville historique

Attendu qu’il est assez facile d’obtenir un permis auprès de la Namdeb, les excursions les plus fréquentes depuis Lüderitz sont vers la ville fantôme de Kolmanskop. Du nom du pionnier afrikaner Jani Kolman dont le char à bœufs s’ensabla ici, Kolmanskop était à l’origine le siège de la CDM. À son apogée, le lieu possédait un casino, un bowling et un théâtre, mais la chute des ventes de diamants après la Seconde Guerre mondiale et la découverte de filons plus riches à Oranjemund mirent fin à cet âge d’or. En 1956, la ville était déjà totalement déserte, et le sable y reprenait ses droits. Aujourd’hui, Kolmanskop a été en partie restaurée pour accueillir les touristes. La vision de ces bâtiments délabrés engloutis par les dunes a quelque chose d’irréel.

La ville peut se visiter à n’importe quelle heure et il n’est pas nécessaire de faire partie d’un circuit organisé, mais il faut en revanche acheter une autorisation d’accès à l’avance soit auprès du bureau du NWR à Lüderitz, soit auprès d’une agence de voyages locale. Des visites guidées (en anglais et en allemand ; à 9h30 et 11h du lundi au vendredi, et à 10h le dimanche), comprises dans le prix de l’autorisation, partent du musée de Kolmanskop. Celui-ci expose des vestiges et des informations sur l’histoire de l’industrie diamantifère namibienne.

visites tarif plein/réduit 55/35 $N permis inclus