Agora supérieure

L'avis de l'auteur Lonely Planet

ruines

Cette grande place au cœur de la vie législative et politique, était autrefois flanquée de grandes colonnes et couverte de marbre poli. Au milieu se dressait un petit temple d’Isis – témoignage des solides relations culturelles et commerciales entre Éphèse et Alexandrie en Egypte. Les colonnes de l’agora furent réutilisées dans la construction d’une basilique chrétienne, suivant un plan byzantin typique comportant trois nefs au toit de bois. Les arches visibles au loin correspondent aux entrepôts où l’on stockait les denrées alimentaires.