Chine

  1. Accueil
  2. Asie
  3. Chine
  4. Sìchuān
  5. Ancienne résidence du 7e dalaï-lama

Ancienne résidence du 7e dalaï-lama

L'avis de l'auteur Lonely Planet

temple bouddhique

仁康古屋 仁康古街格聂路  Kelzang Gyatso (1708-1757), le 7e dalaï-lama, est né dans le sous-sol de cette demeure à une époque de grandes turbulences politiques. Sous la férule de ce dirigeant visionnaire, le Tibet a instauré des archives nationales, mis en place un programme de formation des cadres de l’administration et officialisé la structure du gouvernement. La maison, du XVIe siècle, est le temple le mieux conservé de Lǐtáng.

Tous les Tibétains ne tenaient pas Kelzang Gyatso pour la réincarnation du précédent dalaï-lama. Pour échapper à la guerre civile, il fut élevé et éduqué en grande partie à l’étranger. L’empereur Qing Kangxi émit une proclamation révélant son identité puis, en 1720, envoya son fils et son armée pour l’installer au pouvoir à Lhassa. Le dalaï-lama fit face à plusieurs complots, rébellions et soulèvements mongols avant de finir par gagner le soutien du clergé et du peuple.

De nombreux fidèles viennent prier dans la demeure principale, dont les pièces abritent des reliques sacrées du dalaï-lama et des treize autres lamas nés ici. Il a vu le jour dans la pièce située à gauche de l’entrée (demandez qu’on vous ouvre la porte, le cas échéant).

Prenez Xinfu Xilu (辛附西路) vers Báitǎ Gōngyuán, puis à droite avant Chengxihe Lu (城河西路北二段) dans le chemin indiqué “Renkang Gujie” (仁康古街).

Rénkāng gǔwū ; Renkang Gujie, près de Genie Lu ; , ; visites 8h-19h