Autriche

  1. Accueil
  2. Europe
  3. Autriche
  4. Haute-Autriche
  5. Abbaye des chanoines augustins

Abbaye des chanoines augustins

L'avis de l'auteur Lonely Planet

église abbatiale

Dominant la ville, l’abbaye de Sankt Florian, dont la première mention remonte à l’an 819, est occupée depuis 1071 par les chanoines réguliers qui vivent selon la règle de saint Augustin. Aujourd’hui, elle présente une imposante façade jaune et blanc de style baroque.

Seule la visite guidée permet de découvrir l’intérieur de l’édifice. On peut ainsi parcourir les somptueux appartements ornés de stucs et de fresques comprenant 16 chambres impériales (qui permettaient d’accueillir les hôtes illustres, à l’instar des papes et autres membres de la famille impériale) et d’une bibliothèque à plusieurs galeries riche de 150 000 volumes.

L’opulente salle de marbre rend hommage à Eugène de Savoie, prince français qui mena plus d’une fois l’armée des Habsbourg à la victoire contre les Ottomans. La chambre du prince Eugène abrite un étonnant lit orné de Turcs enrubannés et de rebelles hongrois sculptés.

La galerie Altdorfer, où sont exposés 14 tableaux d’Albrecht Altdorfer (1480-1538), peintre de l’école du Danube, est l’un des points d’orgue de la visite. Les scènes représentant le Christ et saint Sébastien révèlent avec beaucoup de finesse son art du clair-obscur. L’artiste s’inspirait habilement de l’actualité pour peindre ses scènes bibliques. Ainsi, l’un des bourreaux du Christ est à l’évidence un Ottoman.

La basiliquedonne dans l’exubérance : son autel est sculpté dans un bloc de marbre rose de Salzbourg de 700 tonnes et l’immense orgue du XVIIIe siècle, resplendissant d’or, était le plus grand d’Europe à l’époque de sa conception. Pour entendre le son de cet instrument, programmez votre visite de manière à ce qu’elle coïncide avec un concert (durée 20 min ; ).

Aux côtés de la modeste tombe d’Anton Bruckner, dans la crypte, se trouve un ossuaire. Il s’agirait d’ossements de quelque 6 000 victimes exhumées au XIIIe siècle, mais datant de l’époque romaine. Os et crânes sont empilés avec soin et retenus derrière une grille en fer forgé.

Augustiner Chorherrenstift, www.stift-st-florian.at ; Stiftstrasse 1 ; visites guidées 11h, 13h et 15h mai à mi-octStiftsbasilika ; 6h30-crépuscule