Bryggen

L'avis de l'auteur Lonely Planet

quartier historique

Bryggen (“le quai”), le plus vieux quartier de Bergen, s’étire le long de la rive est du port de Vågen. Derrière les pignons des façades tournées vers le port s’étendent de longues rangées parallèles d’édifices en planches brutes, reconstruits sur des fondations en pierres empilées ou en bois. L’ensemble est incontestablement séduisant, mais perd un peu de son charme lorsque débarquent les touristes des bateaux de croisière et des circuits en bus.

Les 58 (ou 61) édifices existant couvrent 13 000 m2. Bâtis après l’incendie de 1702, ils étaient quatre fois plus nombreux à l’origine. Le plan d’ensemble du site date du XIIe siècle. Des fouilles archéologiques de Bryggen laissent penser que le quai se trouvait jadis 140 m plus avant dans les terres.

Au début du XIVe siècle, il y avait là quelque 30 constructions de bois, chacune abritant plusieurs stuer (compagnies commerciales). Elles s’élevaient sur 2 ou 3 étages au-dessus du quai et regroupaient des bureaux, des logements et des entrepôts. Chacune possédait une grue pour le chargement et le déchargement des marchandises, ainsi qu’une grande salle commune, la schøtstue, où le personnel se rassemblait et mangeait.

Les ruelles en bois de Bryggen sont aujourd’hui un repaire d’artistes et d’artisans, avec d’adorables magasins et boutiques à chaque coin de rue. L’ambiance d’une communauté portuaire soudée perdure, et se perdre dans Bryggen fait partie des plaisirs de Bergen.

.