Archangelos Michail

L'avis de l'auteur Lonely Planet

art sacré

Les visiteurs viennent surtout à Pedoulas pour voir cette petite église au toit à pignon à pentes asymétriques en tuiles plates. Située dans la partie basse du village, elle date de 1474 et est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Restaurées dans les années 1980, ses fresques évocatrices aux couleurs vives témoignent de l’évolution du style de la renaissance postbyzantine vers le naturalisme. Elles sont attribuées à un certain Minas qui, contrairement à l’usage de l’époque, a signé son œuvre. Si c’est fermé, demandez la clé au Musée byzantin, de l’autre côté de la rue.

La représentation de l’archange Michel, qui donne son nom à l’église, trône au-dessus des fidèles. Les peintures illustrent aussi le reniement du Christ, le sacrifice d’Abraham, la Vierge et le Christ, et une superbe scène de baptême. Cette dernière montre un Jésus dénudé sortant du Jourdain, tandis que des poissons nagent à ses pieds.

De fait, vous ne pourrez confondre Archangelos Michail avec l’imposante église de la Sainte-Croix (Church of the Holy Cross), toute blanche et moderne, située un peu plus haut sur la route.

2295 2629 ; Holy Cross St ; 10h-18h mar-dim