Citadelle (tour de David)

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

Installée sur un emplacement en surplomb de la vieille ville, la citadelle était à l’origine le palais d’Hérode le Grand, avant d’être utilisé par les Romains puis les croisés. La structure, considérablement transformée par les Mamelouks et les Ottomans, abrite aujourd’hui l’impressionnant musée de l’Histoire de Jérusalem, où l’histoire de la ville est retracée à travers plusieurs expositions classées par ordre chronologique, depuis le deuxième millénaire avant notre ère jusqu’en 1948.

Bâtisseur mégalomane, Hérode fit ajouter trois énormes tours dont la plus large était une copie du phare d’Alexandrie, l’une des sept merveilles du monde. Un bloc de pierre taillée, vestige d’une tour de plus petite dimension, maintient toujours le donjon principal. À la mort d’Hérode, les procurateurs romains s’y installèrent ; c’est ici que Ponce Pilate aurait jugé Jésus (Jean XVIII, 28 – XIX, 16). Le bâtiment fut en grande partie détruit lors de la révolte juive de 66. Deux cent cinquante ans plus tard, les Byzantins identifièrent le tertre laissé par les ruines comme le mont Sion et déduisirent que les vestiges étaient ceux du palais du roi David – d’où le nom de tour de David. Ils bâtirent une nouvelle forteresse sur le site.

Les croisés, qui reprirent la citadelle aux musulmans, lui ajoutèrent des douves. En 1310, le sultan mamelouk Malik an-Nasir lui donna son apparence actuelle, en dehors des quelques ajouts qu’apporta Soliman le Magnifique entre 1531 et 1538. L’empereur ottoman fit construire la porte d’entrée que l’on utilise encore aujourd’hui. Sur l’escalier, le général Allenby accepta la capitulation ottomane, après 400 années d’occupation, le 9 décembre 1917.

Nous recommandons vivement une visite du musée (essayez de venir dès votre arrivée, les expositions constituant une excellente introduction à l’histoire et à l’architecture de la ville), où il y a beaucoup à voir et à lire. Un audioguide utile peut être téléchargé gratuitement sur le site Internet du musée avant la visite. Un café est installé dans le jardin et on a vue sur la ville depuis le haut des remparts.

La Nuit spectaculaire est un spectacle apprécié de son et lumière de 45 minutes sur l’histoire de Jérusalem. Il se tient dans la cour intérieure de la citadelle, deux fois par soirée, cinq soirées par semaine. Les horaires varient en fonction du coucher du soleil. Renseignements sur le site Internet.

02-626 5333, 02-626 5325 ; www.towerofdavid.org.il ; tarif plein/étudiant/enfant 40/30/18 NIS ; 9h-16h dim-jeu, 9h-17h juil et août, 9h-14h ven et sam, 9h-17h sam juil et août.tarif plein/étudiant et enfant 55/50 NIS