Museo Ñico López

L'avis de l'auteur Lonely Planet

musée

Ce musée occupe l’ancien mess des officiers de la caserne Carlos Manuel de Céspedes, à 1 km au sud-est du Parque Céspedes.

Le 26 juillet 1953, cette garnison fut attaquée par 25 révolutionnaires emmenés par Ñico López, en même temps que la caserne Moncada à Santiago de Cuba, afin d’empêcher l’envoi de renforts. López se réfugia au Guatemala, où il fut le premier Cubain à se lier d’amitié avec le Che. Il fut tué peu après le débarquement du Granma, en 1956.

23-42-31-81 ; Abihail González ; 9h-12h et 13h30-17h30 mar-sam, 9h-12h dim