Santo Domingo

L'avis de l'auteur Lonely Planet

village

Niché dans une profonde vallée, près des eaux tumultueuses du Río Yara, ce village n’a guère changé depuis l’époque où les guérilleros rôdaient dans ces montagnes, dans les années 1950. Si vous vous y attardez, vous pourrez demander à la Villa Santo Domingo s’il est possible de visiter le petit musée du village. Les habitants proposent des balades à cheval, un soin de pédicure ou une randonnée jusqu’à des bassins naturels, et vous racontent des épisodes vécus de la révolution.

Le parc ferme à 16h, mais les gardes forestiers ne vous laisseront plus entrer après 10-11h. Il est donc conseillé de partir de bonne heure pour bien profiter de la visite.

horaires musée variables