Ventana de Luz Vázquez

L'avis de l'auteur Lonely Planet

site emblématique

Le 27 mars 1851, une version antérieure de l’hymne national, coécrite par Céspedes (et également intitulée “La Bayamesa”), avait été entonnée ici depuis une fenêtre.

Une plaque commémorative scellée dans le mur entre deux fenêtres à barreaux de bois en atteste.

Céspedes entre Figueredo et Luz Vázquez