Criadero de Cocodrilos

L'avis de l'auteur Lonely Planet

ferme aux crocodiles

Sur la droite en venant de l’Autopista pour Boca de Guamá, cet élevage de crocodiles est géré par le Ministerio de Industrias Pesqueras (ministère de la Pêche). On élève ici, avec un grand succès, deux espèces de crocodiles : le Rhombifer (cocodrilo), originaire de l’île, et l’Acutus (caimán), que l’on retrouve dans les zones tropicales d’Amérique. Il est possible de suivre une visite guidée (en espagnol) et de découvrir comment, depuis la mise en place de ce programme en 1962 – la première mesure de protection de l’environnement jamais prise par le gouvernement –, deux espèces qui frôlaient l’extinction ont été sauvées.

L’élevage est si prolifique que l’on peut acheter de jeunes crocodiles naturalisés à Boca de Guamá (de l’autre côté de la route) ou se rassasier, en toute légalité, d’un steak de crocodile au déjeuner. Pour tout achat d’un article en peau de crocodile, faites-vous remettre une facture mentionnant qu’il s’agit bien de crocodile d’élevage pour les autorités douanières. Pour un achat moins controversé, préférez un ravissant bracelet en céramique du Taller de Cerámica sur le même site, où vous pourrez voir fonctionner cinq fours.

45-91-56-66 ; Carretera a Playa Larga ; 9h30-17h.9h-18h lun-sam