Duomo di Orvieto

L'avis de l'auteur Lonely Planet

cathédrale

L’impressionnante cathédrale d’Orvieto, datant de 1290, est une véritable merveille gothique. Ses murs extérieurs présentent une alternance de bandes noires et blanches et la façade la plus surprenante d’Italie, recouverte de fresques colorées, de mosaïques étincelantes, de bas-reliefs et de guirlandes florales délicatement sculptées.

La conception de l’édifice prit trente ans et sa construction, trois siècles. Fra Bevignate, probablement, se chargea des premiers travaux, qui furent poursuivis par le maître siennois Lorenzo Maitani, Andrea Pisano (qui participa à la construction de la cathédrale de Florence), son fils Nino Pisano, Andrea Orcagna et Michele Sanmicheli. Les grandes portes de bronze, modernes, ont été réalisées par Emilio Greco dans les années 1960.

À l’intérieur, on peut admirer le magnifique Giudizio Universale (Jugement dernier) de Luca Signorelli. L’artiste entama cette immense fresque en 1499 et, durant les quatre années qui suivirent, couvrit tous les murs de la Cappella di San Brizio de cette représentation du jugement dernier dont dit-on, Michel-Ange se serait inspiré pour sa fresque de la chapelle Sixtine.

De l’autre côté du transept, La Cappella del Corporale abrite le corporal (linge d’autel) taché de sang du miracle de Bolsena (1263) – le sang aurait suinté de l’hostie au moment de l’eucharistie célébrée par un prêtre qui avait douté de la transsubstantiation.

0763 34 24 77 ; www.opsm.it ; Piazza Duomo 26 ; 3 € ; 9h30-18h lun-sam, 13h-17h30 dim, horaires réduits hiver